À bien des égards, Hong Kong est une ville unique au monde ! Et qui dit ville unique, dit trucs uniques à faire ! Hong Kong, la ville des expériences insolites, culinaires ou autres. Vous n’allez pas en croire vos yeux et du coup, vous aurez probablement très envie d’y aller.

1. Monter le plus grand escalator du monde

Construit pour environ 240 millions de dollars, cet escalator de près de 800 mètres de longueur permet d’accéder aux coins de la ville situés à flanc de colline. Ainsi, les 135 mètres de dénivelé se franchissent sans verser une seule goutte de sueur. Un escalator en fait constitué de plusieurs petits escalators. Le seul soucis, c’est qu’une fois en haut, il faut redescendre. Sans escalator cette fois.

2. Prendre un verre dans le bar le plus perché du monde

Ce bar se situe au 118ème étage de la plus haute tour de Hong Kong, celle du Ritz-Carlton. On peut ainsi picoler à 490 mètres d’altitude. Largement plus haut que la Tour Eiffel ou L’Empire State Building.

3. Admirer Tian Tan, la plus importante statue de Buddha assis du monde

Déjà super grand, 34 mètres, cet impressionnant Buddha est de plus positionné sur un piédestal au sommet d’une colline, sur l’île de Lantau. Du coup, on le voit de loin !

4. Déguster le fameux thé au lait

Une star de la gastronomie de Hong Kong. On en boit des centaines de millions de tasses tous les ans et il existe même des compétitions qui déterminent quels sont les meilleurs spécialistes de la ville.

5. Apprécier le mélange entre ville et nature

Hong Kong a cela d’unique qu’elle offre la possibilité de totalement s’immerger dans la ville avant, presque instantanément, de se retrouver au sommet d’une montagne sauvage, devant une vue à couper le souffle. Et on ne parle pas d’un parc en centre-ville mais bien d’une montagne ! Une vraie montagne !

6. Voyager à bord d'un tramway à deux étages

Un peu comme un bus à l’impériale anglais mais sur rails. Ce n’est pas propre à Hong Kong mais il n’y a en revanche qu’ici qu’on en trouve autant. Et au début, ça fait tout drôle. Du coup, vu que ça change quand même vachement de nos métros, bus et autres tramways au raz du sol, le seul fait de prendre les transports en commun à Hong Kong relève presque de l’attraction.

7. Déguster un dimsum qui gerbe

Voilà qui mérite une petite explication ! Le terme dimsum désigne de petites bouchées très populaires dans la cuisine cantonaise. Ici, on parle du dimsum en forme de petite boule de couleur à l’effigie de petits personnages, que l’on presse afin de faire sortir la garniture par leur petite bouche, donnant ainsi l’impression qu’ils lâchent un gros renard dans votre assiette. Ludique et amusant ! Délicieux aussi !

View this post on Instagram

#gudatame #vomitingdimsum #wednesdayadventures

A post shared by May Henderson (@maynard100) on

8. Caresser les chats dans les magasins

A priori pas de quoi casser son PEL pour se rendre illico à Hong Kong. Des chats, il y en a aussi partout ici merci bien. Pourtant, le greffier contribue à donner aux commerces de la ville leur originalité. Ils sont là, patients, chassant les souris et les rats, profitant de l’animation des rues… Le photographe Marcel Heijnen en a même tiré un livre qui s’est très bien vendu.

View this post on Instagram

I am coming? #????

A post shared by ? ????????? (@cheungwaitung) on

9. Manger dans un restaurant étoilé au Michelin pour presque rien

Hong Kong propose quelques restaurants étoilés qui servent de délicieuses spécialités à bas prix. Le Ho Hung Kee Congee and Noodle Shop par exemple, est abordable à partir d’une dizaine d’euros. Les seuls endroits pour manger des dimsuns étoilés sans se ruiner.

10. Manger (encore) dans un Dai pai dong

C’est quoi donc ? Il s’agit de stands de street food bien particuliers, dont l’existence est par ailleurs menacé par le progrès. Il n’en reste à ce jour qu’une grosse vingtaine. Du coup, c’est un peu maintenant ou jamais pour profiter de ce morceau du patrimoine local.

Hong Kong Fou Fou