Tout se passait bien. Entente totale, belle soirée en perspective. D’ici peu, on passerait à table, on déboucherait la bonne bouteille de vin que tu avais amenée, on rigolerait, on sortirait nos plus belles imitations et puis zou que de souvenirs on allait se fabriquer ! Et là, sans crier gare, sans raison, au mépris total de ta présence, c’est parti, ça y est, c’est l’engueulade de couple. Désormais, plus rien ne se passe comme prévu : chacun tente de dissimuler son énervement quand il t’adresse la parole mais ne réagit jamais aux propos de l’autre et, surtout, passe son temps à envoyer des piques. Tu as envie d’être transparent. Tu n’as pas ce pouvoir. Moment difficile.

1. Regarder ailleurs en respirant fortement pour rappeler ta présence

C’est la première étape indispensable. Ne pas laisser penser qu’indifférent au malaise total dans lequel tu baignes, tu es capable de supporter encore trois heures de « c’est comme la fois où tu avais dit que tu achèterais des ampoules et tu l’as pas fait ». Il est également possible d’aboyer pour signaler à la fois ta présence et ton talent pour l’imitation canine.

2. Annoncer quelque chose de dingue pour détourner l'attention

« J’ai un cancer ».

Même si c’est faux, ça devrait détendre l’atmosphère. Enfin façon de parler. Enfin après faut pas s’enfermer dans le mensonge non plus, hein, pas la peine de perdre du poids exprès et de t’arracher des mottes de cheveux pendant 12 mois puis de mourir pour de faux.

Source photo : Giphy

3. Te déguiser en arbitre et compter les points

Tu peux intervenir à intervalles réguliers pour faire un rappel des scores, éventuellement te servir d’un sifflet quand tu juges que l’une des parties ne respecte pas la charte internationale de l’engueulade devant témoin ou carrément exclure quelqu’un. C’est ça, l’autorité, ça permet tout.

4. Te lancer dans le discours de Martin Luther King appelant à la réconciliation des peuples sur un air de Tryo

Un message de paix à ceux qui veulent profiter de la vie qu’on a et de nos plus belles années… L’aigreur réciproque devrait se transformer en haine mutuelle à ton encontre. Plus qu’à partir et voilà un couple sauvé.

5. Apprendre à gagner au rubik's cube

En chantant lalalalalalalalala dans ta tête, tu peux profiter de cette pose qui t’est imposée dans tes rapports sociaux pour te recentrer sur les choses qui comptent vraiment et que tu as bien trop souvent reportées : l’apprentissage du rubik’s cube, l’amélioration de ton rendement au bilboquet, l’achat d’un tapis de bain assorti à tes carreaux. La liste est longue.

6. Te prendre de passion pour toute chose pouvant t'entraîner en dehors de la pièce

C’est par exemple le moment de checker toutes les trente secondes la cuisson du risotto OU de t’intéresser à l’endiguement de cette infiltration d’eau dans le couloir de tes amis, ou encore de réparer ce buffet antédiluvien dont la serrure principale est grippée. C’est d’ailleurs le moment de te réapproprier des mots oubliés, comme « grippé ».

7. Prendre partie dans la conversation dans une logique de sacrifice afin que les deux parties se liguent contre toi en te reprochant de te mêler de ce qui ne te regarde pas

« T’as raison Damien, c’est quand même une sacré connasse ta femme ; et toi aussi Corinne, tu as raison de dire que Damien c’est un putain de tire-au-flanc irresponsable de merde. Non vraiment vous êtes insaquables tous les deux ; vous savez comment je vous appelle en secret ? Les gros cons. »

8. Te boucher les oreilles et te balancer sur ta chaise en criant "papa pas taper maman papa pas taper maman papa pas taper maman"

Catharsis. Partage. Souffrance. Vide ton sac, Bernard.

Source photo : Giphy

9. Appeler Alain Finkiellkraut pour lui dire que ce couple vient de lui couper la parole

Il est assez réactif, finkiel, quand il ne se jette pas dans le canal.

10. Les prendre chacun par la main, et les inviter à se parler calmement un une ambiance zen et détendue (ne pas hésiter à rajouter des mouvements de yoga)

Le mieux est d’avoir les mains moites pour rehausser le tout d’une vengeance induite.

Ca va bien se passer, va.