La fac est le lieu incontournable des études supérieures. Quand on y met les pieds, on est changé à jamais. Mais ce n’est pas qu’un endroit où l’on étudie, où l’on mange au RU et où l’on va aux toilettes du troisième étage parce que ceux du premier sont un remake de Saw. Non. La fac, c’est aussi l’école de la vie.

1. Tu deviens débrouillard

A la fac, c’est bien simple, tu dois TOUT faire tout seul. Evidemment, tu peux parfois demander à un professeur qui aura la gentillesse de te répondre. Tu essaieras de décrypter le site de l’université, tu affronteras l’administration… Tu devras tout faire par toi-même et tant mieux, car tu apprends beaucoup de choses !

2. On ne peut pas vivre sans café

Il est ton meilleur ami. Il te permet d’écrire des dissertations jusqu’à 4h du matin, il t’aide à tenir debout en cours de thermodynamique (même si tu fais des petites siestes discrètes en amphi) et surtout, la machine à café est devenue un lieu incontournable où tu peux discuter, rencontrer des gens et savourer un café noisette.

Source photo : Giphy

3. Boire comme un grand

La fac c’est aussi un grand voyage alcoolisé. Si tu es chanceux, toi et tes potes aurez même leur bar Q.G. Tu apprendras à boire, pour de vrai. Tu repenseras à tes années de lycée et tu seras triste à l’idée qu’un jour, tu as bu de la Manzana en pensant que c’était de l’alcool.

4. L'administration est l'autre nom que l'on donne à l'enfer

Tu feras la queue pendant des heures pour t’entendre dire qu’il te manque un papier. Tu iras dans des bureaux qui te diront qu’ils ne peuvent rien pour toi car il faut aller dans un autre service au troisième étage. Sauf qu’il est déjà 12h30, et que l’administration ferme le vendredi après-midi… Dans un instant de perdition, un secrétaire t’adressera peut-être un sourire.

Source photo : Giphy

5. On peut faire cours dans un champs de ruine

« Bon désolé il fait froid mais le chauffage est en panne, le carreau de la fenêtre est cassé et Ah… Attendez… Il semblerait que la lumière ne marche pas non plus. Heureusement, des travaux sont prévus pour 2032 ! »

6. Tu es prêt à tuer pour avoir une place dans la BU

La BU est plus remplie qu’un magasin en période de soldes. TOUS les étudiants y vont, et si tu as le malheur d’y faire un tour entre midi et deux, tu risques d’errer dans les rayons à la recherche d’une place, une toute petite place… Tu es prêt à tout et n’importe quoi pour y arriver. Vraiment tout.

Source photo : Giphy

7. Les idées politiques dépendent de ce que tu étudies

C’est un phénomène bien connu. En fac de Droit tu ne trouveras que des droitistes, les facs de lettres sont remplies de gauchiasses et les scientifiques font l’amour à leur calculatrice en parlant de système dynamique dans un plan complexe sans aucune pudeur. C’est effrayant.

8. Les soirées médecine sont des baisodromes

En médecine on en chie jusqu’à vomir ses manuels par les fesses. Heureusement, dans de rares instants de repos, ces braves étudiants sortent. Ils donnent alors absolument tout et on vous le dit, c’est comme dans un porno allemand.

Source photo : Giphy

9. Internet te perdra quand tu travailleras

Heureusement, la date limite te rattrapera. C’est pourquoi tu regretteras toutes ces heures perdues quand tu finiras un devoir maison à 4 h du matin.

10. Les profs ne te connaissent pas

Avec des amphis de 200 il est difficile de reconnaître un élève d’un autre, il arrive même qu’ils t’appellent Bernard alors que tu es une jeune et fringante étudiante nommée Lola. Heureusement, certains sont géniaux et toujours prêts à te répondre par mails. Ceux-là, on les aime.

Source photo : Giphy

11. Il est très facile d'éviter quelqu'un qu'on n'aime pas

La fac c’est tellement grand que hop, tu n’as qu’à te mêler dans le foule ou prétexter un retard et PAF te voilà débarrassé. D’ailleurs, si quelqu’un que tu n’aimes pas est dans la même fac, il y a peu de chances que tu le croises. Sauf si tu es un gros poissard de la vie.

12. Pierre Bourdieu

La fac a ses propres célébrités. Quelles que soient tes études, quelle que soit ta filière, on te parlera de cet homme. Tu ne l’étudieras peut-être jamais, tu ne le liras peut-être jamais, mais son nom hante les murs des universités françaises tel Mimi Geignarde dans les toilettes des filles.

Source photo : Giphy

13. Il y a TOUJOURS des problèmes de rétroprojecteur

C’est une loi universelle. Rétroprojecteur = 20 minutes de « ah, attendez, je crois qu’on a un souci… peut-être que si j’appuie là… Non, c’est toujours noir. Quelqu’un peut aller demander comment on fait au service électronique ? »

14. Ceux qui sont en écoles te méprisent

Bla bla bla vous à la fac vous faites rien bla bla bla aucune sélection aucune qualité bla bla bla… En attendant, t’aimerais bien le frapper avec ton mémoire sur le labyrinthisme chez Kafka. Mais tu finis par t’y habituer, parce que toi, tu connais la vraie valeur de l’université.

15. Tu croiseras toujours des jeunesses communistes

« Auriez-vous un moment à nous accorder pour qu’on vous parle de Marx ? Il viendra nous sauver de cet Enfer capitaliste »

Source photo : Giphy

Alors, elle est pas belle la fac ?


Tu cherches des idées cadeaux pour Noël ? On a tout ce qu'il te faut :