C’est vrai que ça ne veut pas dire grand chose, changer d’année. On modifie juste un chiffre sur le calendrier. Mais ça peut au moins être assez symbolique et servir de prétexte pour prendre des bonnes résolutions et essayer de faire de ce monde un monde meilleur. On avait déjà pris des engagements pour 2018 mais comme on n’a aucune race on les a pas vraiment respectés. Du coup on remet le couvert, comme avec un ex qu’on n’aimerait pas trop mais qu’on décide de remettre dans son lit parce qu’on se sent un peu seul.

1. Parler de Aya Nakamura

Toutes les bonnes choses ont une fin. On a bien kiffé Comportement, Djadja et Copines qu’on a passé en boucle (on vous a même fait environ 1 million de tops sur le sujet), mais là il faut savoir tourner la page pour mieux accueillir la prochaine personne sortie de nulle part qui fera le buzz. A noter que le mot « buzz » ne devrait plus être employé depuis au moins 2012.

Source photo : Giphy

2. Railler les Belges sur leur seum

Parce qu’au fond on les aime bien, qu’on n’aurait pas aimé être à leur place, qu’on aurait sûrement réagi de la même manière si on avait perdu, et qu’on n’est pas à l’abri de se prendre une petite branlée la prochaine fois qu’on les recroisera sur un terrain.

3. Dire "en vrai"

En vrai si vous faites un peu gaffe et que vous écoutez autour de vous, vous remarquerez qu’en vrai tout le monde le dit tout le temps. Et en vrai c’est un peu moche, du coup il faudrait arrêter de le dire. Et il faudrait aussi arrêter de dire « du coup » en vrai.

4. Danser comme le back pack kid

Pour ceux qui sont restés en l’an 2017, vous comprendrez en matant le gif ci-dessous. On a littéralement vu tous les gosses de la planète danser comme ça en 2018, donc je pense qu’on peut essayer de passer à un autre mouvement en 2019.

Source photo : Giphy

5. Faire des blagues qui riment avec 2018

Genre « 2018 année des huîtres » parce que déjà on n’est plus en 2018 et qu’il faut grandir un peu quand même. Mais lâchez-vous sur les rimes avec 2019, là on est trop chaud. Genre 2019 l’année des veufs looooooooool.

6. Encenser Fortnite

C’est vrai que c’était amusant au début Fortnite, mais sans déconner il y a eu plein de jeux qui sont sortis depuis. Vous pouvez continuer à y jouer, mais gardez ça pour vous s’il vous plaît.

7. Réaliser des films de super-héros

C’est quasiment tous les mêmes et si on a le malheur d’en rater un on comprend plus rien. Désolé mais il y a des limites, et elles ont été franchies.

8. Faire des articles sur Jason Momoa tous les 3 jours

On a compris, il est grand, il est musclé, il est beau, il est drôle. ON A COMPRIS. Ça commence quand même à devenir vachement vexant pour tous les mecs normaux de la planète. D’ailleurs si on se met tous en même temps sur lui, on le prend carrément le Jason, alors qu’il vienne pas faire le malin.

Source photo : Giphy

9. Polluer la planète

AH AH, bam, sous prétexte d’un top détente, je vous balance des trucs un peu sérieux pour bien vous rappeler qu’on va bientôt tous crever si on n’arrête pas de faire n’importe quoi. Même si on sait bien que c’est pas nous qu’on pollue le plus et qu’on se fait bien niquer par les plus grands de ce monde, on va quand même arrêter d’utiliser notre grosse voiture diesel pour aller chercher notre steak quotidien et nos avocats importés de l’autre bout de la planète.

10. Donner une date à partir de laquelle les femmes ne touchent plus de salaire

On le fait chaque année pour symboliser la différence de salaire entre les hommes et les femmes, mais on devrait arrêter. On ne devrait pas arrêter en cessant tout simplement d’en parler, mais en leur donnant le pognon qu’elles méritent. Et il n’existe pas un seul argument contre.

11. Parler de raclette

On avait dit qu’on arrêterait en 2018, et on n’a pas du tout tenu nos engagements. On a même créé la Journée Mondiale de la Raclette. Alors on l’annonce solennellement : en 2019, on ne parlera plus jamais de raclette. Promis. (C’est totalement faux).

12. Faire des stories avec la fonction Boomerang d'Instagram

Ça fait déjà plusieurs années qu’on devrait avoir arrêté ça, et pourtant ça continue. C’est insupportable.

Source photo : Giphy

13. Demander son avis à Éric Zemmour sur n'importe quel sujet

A-t-on vraiment besoin d’expliquer pourquoi ?

14. Faire des listes

Vous pouvez toujours rêver.

Et à l’année prochaine hein.