Il faut que jeunesse se passe. Autant il serait plutôt malvenu de noyer des enfants de 5 ans, autant certaines modes du même âge mériterait de prendre un petit bain d’éther. C’est pas méchant, mais c’est que ça n’avance à rien, quoi. Pour un avenir radieux, débarrassons nous du superflu ; s’agit pas de dire que c’était mieux avant, hein, j’aime bien Internet, moi. Mais y’a quelques fioritures dont on pourrait se passer.

1. Le macronisme

Apparition fugace déjà en perte de vitesse mais qui a quand même eu une cote suffisante pour fabriquer un président et sa majorité. C’est fatigant le macronisme, parce que c’est super ennuyeux. C’est aussi pénible que la droite ou la gauche, mais avec une énorme dose d’ennui supplémentaire. Je… pardon j’ai bâillé.

2. La coiffure des années 30

Ce revival année 30 avec petite mèche et cheveux rasés, c’était sympa 10 minutes, mais il faut arrêter maintenant. Déjà parce que la mode en matière capillaire rend les choses super complexes quant à distinguer les gens les uns des autres ; ensuite parce que si le but est de fabriquer un empire nazi, c’est réussi.

3. Les bars à jus

8 balles pour un jus dans un bar qui ne sert que ça, c’est un revival de l’arrivée de Starbuck’s avec une overdose de sucre en plus. Y’a comme un malaise, on veut pas les voir, on les voit quand même.

Source photo : Giphy

4. Les bars à eau

La personne qui s’est dit « tiens, si j’ouvrais un bar où je vendrais plein d’eaux minérales chères alors qu’il existe de l’eau du robinet qui est un service public tout en faisant semblant que l’eau peut être un objet de dégustation à condition de mettre le paquet sur le marketing à la con » est un authentique descendant de Néron, de Calligula, de Napoléon et d’Hitler : un conquérant qui se la pète et dont l’action ne sert pas la bonne cause.

5. Le métier de livreur à vélo

Tiens ! Si on précarisait des mecs en les transformant en esclaves pour les gens qui, eux, ont un CDI et ont du coup la flemme de faire à bouffer le soir ? Ils pourraient les livrer en vélo et être payé 2 euros de l’heure sans aucune sécurité de l’emploi ! Ce serait super et puis après ils se feraient mépriser par les mecs qu’ils livrent et n’auraient plus de vie ! Super idée !

6. Les essais nucléaires de Kim Jung-Un

De manière générale, si l’on pouvait arrêter avec TOUS les trucs qui nous rapprochent de la troisième guerre mondiale et de la destruction de l’humanité, de la terre et de l’univers entier, ce serait plutôt une bonne nouvelle.

Source photo : Giphy

7. Les perches à selfies

Ca a peut-être plus de 5 ans cette histoire, mais il faut arrêter quand même. Déjà, l’idée de se prendre en photo au milieu d’un paysage est une imbécillité : l’intérêt, c’est de voir le paysage, pas ta gueule ! Mais alors l’idée de se prendre en photo au milieu d’un paysage en faisant semblant que quelqu’un a pris la photo parce qu’on a une perche à selfie, cache-misère de la solitude, c’est simplement criminel et tristoune. Infiniment tristoune.

8. Les steaks végétaux

Alors on ne dénigre pas le droits des vegans à avoir des alternatives à la viande, mais on appelle pas ça un steak bordel ! Arrêtez donc de vouloir copier les trucs de carnivores en rajoutant du tofu partout, ça nous rend tristes.

9. Les filtres chien

Mais pourquoi continuer à publier des photos de soi avec un filtre chien ? C’est pas drôle ! Et tout le monde a le même ! En quoi est-ce que c’est censé dire quelque chose de toi ? POURQUOI ? POURQUOI ?

10. Les attentats tout le temps

Ouais, c’est fatigant en fait. Franchement super fatigant.

L’avantage de ne pas être à la mode c’est qu’on n’est jamais démodé.