Je sais à quel point ton mémoire te tue, de toutes façons si tu lis ce top c’est qu’il est déjà trop tard pour toi. Ça fait des heures que tu t’essouffles, que les mots te manquent à mesure que les minutes passent, et tu t’enfonces peu à peu dans les limbes. Ne te fais plus de souci : broder ça me connaît, alors laisse moi te guider vers la lumière du bullshit.

1. Il n'en reste pas moins que...

A la place du bon vieux « or » qui n’épate plus personne à force.

2. Employer à foison "conséquemment", "nonobstant", "corrélativement", tous les mots de liaison qu'on pourrait entendre dans la bouche de Raphaël Enthoven

Alors d’accord c’est pompeux à souhait mais tu le veux ton 20 ou pas ?

Source photo : Giphy

3. Force est de constater que de tout temps...

Plutôt que : « on constate », « on peut voir que… » qui sont vraisemblablement trop courts et conséquemment mauvais.

4. C'est une vérité universellement reconnue

Adapté de l’anglais « it is a truth universally acknowledged » de Jane Austen, et perso, jusqu’à présent ça a toujours fait son petit effet à mes profs de littérature anglaise.

5. Nous pouvons ainsi mettre en lumière/exergue le fait suivant : suivi du fait

Mes collègues de bac littéraire approuveront ce point : il n’est plus. pensable. de dire. « par exemple ». dans un essai.

6. Vu l'orientation conjoncturelle des mœurs, il est préférable de revoir l'ensemble des actions du passé, en prenant toutes les précautions qui s'imposent à notre société.

Boum, deux lignes pour dire grosso modo qu’il faut améliorer le taf en faisant attention aux limites imposées par la société. Qui dit mieux ?

Source photo : Giphy

7. Il va de soi que de toute évidence cela va sans dire qu'il semblerait que peut-être nous soyons en mesure de supposer que sans aucun doute, oui.

On a tous en nous quelque chose de Jean Michel Détour.

Source photo : Giphy

8. La tâche qui m'a été imposée m'a permis de poser une réflexion profonde sur la question...

Une fois de plus on ne fait pas dans la dentelle mais plutôt dans le gros bullshit sa mère puisque ce mémoire deviendra le démon sous ton lit pendant plusieurs mois et par conséquent, personne n’a le temps de se permettre quelconque réflexion.

Source photo : Giphy

9. Être ou ne pas être, telle est la question sinusoïdale de l'anachorète hypocondriaque. Mais on dit que le bonheur est irréductible, et selon moi l'espoir n'est pas si désespéré, à condition d'analyser que l'absolu ne doit pas être annihilé par l'illusoire précarité de nos amours destituées et vice et versa.

Ca marche aussi avec n’importe quelles paroles de La Femme.

10. Mais, vous savez, moi je ne crois pas qu'il y ait de bonne ou de mauvaise situation. Moi, si je devais résumer ma vie aujourd'hui avec vous, je dirais que c'est d'abord des rencontres : des gens qui m'ont tendu la main, peut-être à un moment où je ne pouvais pas, où j'étais seul chez moi. Et c'est assez curieux de se dire que les hasards, les rencontres forgent une destinée... Parce que quand on a le goût de la chose, quand on a le goût de la chose bien faite, le beau geste, parfois on ne trouve pas l'interlocuteur en face, je dirais, le miroir qui vous aide à avancer. Alors ce n'est pas mon cas, comme je le disais là, puisque moi au contraire, j'ai pu ; et je dis merci à la vie, je lui dis merci, je chante la vie, je danse la vie... Je ne suis qu'amour ! Et finalement, quand beaucoup de gens aujourd'hui me disent : "Mais comment fais-tu pour avoir cette humanité ?", eh bien je leur réponds très simplement, je leur dis que c'est ce goût de l'amour, ce goût donc qui m'a poussé aujourd'hui à entreprendre une construction mécanique. Mais demain, qui sait, peut-être simplement à me mettre au service de la communauté, à faire le don, le don de soi.

Source photo : Giphy

Baby tu dead ça.