Tu en as marre d’accumuler les pépètes, les jetons, le magot et tout le toutim ? T’as envie de lever le pied sur l’accumulation de richesses ? Envie de partager un peu sans pour autant devoir en passer par la charité ? Pas de problème : on t’explique exactement comment perdre à tous les coups au poker.

1. Jouer ultra-bourré

Et conséquemment, faire n’importe quoi. D’expérience, c’est une technique absolument imparable pour repartir totale bredouille, sans un centime dans les poches mais avec des dettes plein les yeux.

2. Montrer tes cartes à un autre joueur en demandant "il est bien, mon jeu ?"

Juste pour être sûr. Marche aussi sur le mode : « Mais attends, deux As, ça bat la couleur ou pas ? » Sachant qu’il n’y a aucun as dans le flop mais un tirage couleur. bref, n’hésite pas à dire à haute voix ton jeu pour être sûr que les gens en tireront les conclusions idoines.

Source photo : Giphy

3. Dire : "YEEEEEES" dès que tu reçois un as

Ou tout bon jeu. Histoire que les gens sachent bien que t’es pas parti avec 7-2 et que donc si des 7 et des 2 sortent par la suite, c’est pas pour toi. Par contre, des as ou des rois…

4. Dire "Tu peux pas avoir d'as vu que j'en ai deux, moi, donc bon..."

Vraiment, généralement, révéler son jeu n’aide pas.

5. Faire tapis tout le temps

Au premier tour, t’as une chance de t’en tirer en mode « je prends pas le risque dès le premier coup ». Mais statistiquement, il y a fort à parier que tu feras trois petits tours et puis s’en va (en rendant la personne qui te sortira avec un vrai jeu très riche).

Source photo : Giphy

6. Jouer les couleurs avec la couleur, pas le signe

On n’a jamais vraiment compris pourquoi on appelait couleur 5 couleurs de la même famille, mais ce qui est sûr, c’est que si tu décides que tu as une couleur avec les rouges ou les noirs dans leur intégralité, tu perdras à coup sûr tous tes coups. Marche aussi avec les suites à 4 cartes, très prisées des débutants.

7. Avoir des lunettes qui reflètent tes cartes

T’as toujours été un militant forcené de la transparence, toi.

8. Jouer au hasard, sans jamais regarder tes cartes

« Tapis ! » « Mais t’as pas vu ton jeu ! » « Balek ». Et au tour d’après, tu seras bien gentil d’aller chercher des verres pour tout le monde, puisque tu ne sera plus en capacité financière de jouer.

9. Donner tes cartes à ton pote qui a arrêté l'école en CM2

En toute normalité, il devrait réussir à perdre en 2 tours.

10. Passer tout le temps

Peu à peu, le travail de sape des blindes te fera indubitablement quitter la partie et tu ne te seras même pas amusé. Mais c’est une bonne technique pour faire durer l’ennui, la prudence extrême.

Quinte flush !