Les vins de Gaillac, la cité Épiscopale d’Albi, Cordes-sur-Ciel… Le Tarn brille grâce à plusieurs spécialités et sites réputés dans tout le pays. Le plus beau étant qu’en creusant un peu, on tombe sur des endroits fascinants mais peut-être un peu moins connus. Des bons plans en somme qu’on vous refile gratuitement.

1. Le Musée des Arts du Sucre et du Chocolat (Cordes-sur-Ciel)

C’est gourmand, c’est croquant, c’est le musée le plus sucré et le plus chocolaté du département, dans la cité de Cordes-sur-Ciel. L’œuvre du chef Yves Thuriès, qui a créé une exposition permanente dans la superbe Maison Prunet, au sommet de la colline sur laquelle repose la cité. Au programme, d’incroyables créations pour un périple parfumé. La dégustation du chocolat est vivement encouragée (et sinon, ce que vous voyez sur la photo ci-dessous, est bel et bien du chocolat et du sucre).

????? ? ?????? ?? ??????

A post shared by Tatiana (@tatianafrance) on

2. La Collégiale et le Cloître Saint-Salvi (Albi)

Classée à l’UNESCO, la Cité Épiscopale d’Albi regorge de trésors. Des connus, comme la Cathédrale Sainte-Cécile et des plus confidentiels, comme la Collégiale et le Cloître Saint-Salvi. Un sublime ensemble au cœur de la vieille ville, qui en cristallise toute la beauté. Ainsi, se balader dans le cloître revient à remonter le temps. C’est également ici que la ville cultive des légumes, condiments et aromates à disposition des passants.

??? #albitourisme

A post shared by Morgane (@morganecouzinet) on

3. Le Musée de la Mode (Albi)

On reste encore un peu à Albi avec ce musée fort de plusieurs milliers de pièces. Sans compter les expositions annuelles aux thématiques différentes. Situé dans un ancien couvent, ce beau musée a remarquablement su profiter de la majesté de ses murs pour mettre en valeur ses pièces.

4. Le Jardin des Martels (Giroussens)

Un magnifique parc floral de 35 000 m2 avec plus de 2500 variétés de végétaux. On peut notamment y admirer une bananeraie, une mini ferme, une serre exotique et aquatique et prendre de la hauteur grâce au belvédère… Plusieurs événements y sont organisés durant la belle saison.

#temple #jardin #?

A post shared by Louisa Taillet (@louisataillet) on

5. La Maison du Bois et du Jouet (Mazamet)

Particulièrement accueillante, l’été notamment, au pied de la Montagne Noire, la petite ville de Mazamet abrite La Maison du Bois et du Jouet. Un lieu ludique qui baigne dans les mythes et les légendes en racontant la fabuleuse histoire du bois à travers un nombre incroyable de déclinaisons. Des jouets donc mais pas seulement, si on s’aventure à l’extérieur, dans l’Arborétum et ses nombreuses essences. L’endroit parfait pour une journée en famille.

6. Le Château de Penne (Penne)

Des châteaux, ce n’est pas ce qui manque dans le Tarn. Sur les Gorges de l’Aveyron, près de la frontière avec le Tarn-et-Garonne, le Château du village de Penne s’impose néanmoins comme l’une des plus impressionnantes forteresses de la région. Il faut dire que les gens qui construisirent cette spectaculaire bâtisse ne se laissèrent pas démonter, en défiant la nature pour au final faire tenir le château sur un rocher abrupt. Rocher duquel on peut admirer tout le vignoble gaillacois. C’est bonus c’est cadeau (mais l’entrée est payante).

7. Le Sidobre (Castres)

Les anciens aiment bien raconter aux enfants que c’est un soir où ils étaient particulièrement en colère que les Dieux ont jeté sur le Sidobre, près de Castres, tous ces rochers, qui aujourd’hui constituent un paysage unique en Europe. Une forêt de pierres, énormes ou de taille plus modeste, qui sont parfois disposées de manière très curieuse, défiant la gravité. Un peu comme le célèbre Rocher Tremblant…

#lesidobre #tarn

A post shared by Thalie Nat (@thalie_nat81) on

8. Notre-Dame-de-la-Drêche (Cagnac-les-Mines)

Perchée, cette cathédrale toise la vallée et s’impose sans mal comme l’une des plus majestueuses de la région. Une concurrente de poids pour la cathédrale Sainte-Cécile d’Albi, dont les fondations remontent au XIVème siècle. Une cathédrale notamment populaire pour son carillon.

Take me to church....

A post shared by Benoît Martin (@benoit____martin) on

9. Le Souterrain médiéval du Castela (Saint-Sulpice-La-Pointe)

Un site exceptionnel proposant un périple sous terre, dans un dédale de galeries creusées à l’époque par les habitants de la région pour s’y réfugier en cas de pillage. Et les pillages, au Moyen-Age, c’était un truc très courant. Un lieu fortement recommandable quand on veut en apprendre un rayon sur l’histoire du coin, ou quand, en pleine canicule, on cherche à prendre le frais.

10. L'Abbaye-école de Sorèze (Sorèze)

On termine par le beau village de Sorèze et son abbaye bénédictine. Fondé en 754, ce haut lieu de l’enseignement raconte son histoire ainsi que celle de la région au fil d’une visite qui se doit de passer par le Musée Dom Robert, dont la collection rassemble de nombreuses tapisseries.

Testé et approuvé !