C'est samedi, c'est l'instant sesque, et on a décidé de se jeter dans le grand bain en vous parlant, une fois n'est pas de coutume, de porn. Mais cette fois pas de parodie, pas de dessins-animés, non, cette fois on vous emmène dans les abysses de la pornographie, dans les recoins étranges où se joue un drôle de manège. On vous a trouvé les sous-genres de porno les plus bizarres, les plus weirdo, les tags les plus zinzins. (Le tag, c'est ce mot-clé permettant de rechercher son petit porno de manière très précise, selon nos goûts et nos envies.) Attention aux âmes sensibles, certains tags sont peu ragoûtants, mais on va vous expliquer tout ça de manière toute mimi.

  1. #tentacle
    Le tag #tentacle (ou tentacule) est un tag de douceur. On y trouve souvent des jeunes japonaises qui se font des bisous et qui rigolent en se roulant au milieu de petites pieuvres toutes mignonnes et de gros calamars un peu ronchons. Un drôle de porn qui frôle la zoophilie mais qui n'en est pas vraiment, ils se font juste des câlins. Le studio japonais Genki Genki en a d'ailleurs fait sa spécialité, en diversifiant son offre avec des gros crapauds, des blattes et mêmes de choupettes anguilles.

    1pooulple
    Crédits photo : nickelodeon
  2. #enema
    Avec le tag #enema ou #coloredenema on quitte presque le porno pour se retrouver dans la performance artistique. Ici, il s'agit de filmer ce qui passe d'habitude avant le début du tournage, quand les actrices effectuent leurs ablutions (très très) intimes. Pour égayer un peu la scène, les mecs ont décidé d'ajouter des colorants à l'eau utilisée pour les lavements. On ne vous en dit pas plus mais si vous êtes majeurs et curieux, vous en apprendrez un peu plus ici.
  3. #vacuum
    Encore un tag particulier que ce #vacuum puisqu'il consiste en gros à regarder une femme (généralement une japonaise, parce qu'ils sont dans tous les bons coups) s'enfermer dans un immense sac plastique. L'air est ensuite progressivement aspiré de ce sac et la victime se retrouve piégée à l'intérieur. C'est bizarre, on se dit qu'elle doit un peu galérer pour respirer mais bon, comme disait David Carradine, "qui ne tente rien n'a gnnnn."
  4. #Crush
    Dans le monde enchanté des paraphilies (les attirances sexuelles hors-norme), il existe un petit tag presque anodin, le petit #crush. Ce tag se distingue en 2 catégories, le #softcrush et le #hardcrush. Le premier met en scène des personnes écrasant des objets, des verres, des biscuits etc. Mais certaines personnes ne se contentent pas de biscuits et sont excitées à la vue d'un escargot ou d'une chenille écrabouillée. Attention cependant, il est interdit d'écraser des vertébrés. Parce que les petits poussins c'est trop mignon.
  5. #DoorKnob
    Tiens tiens, encore un tag japonais. Rien de bien méchant rassurez-vous, Megumi a reposé son calamar pour cette fois s'intéresser...aux poignées de porte. Le tag #doorknob vous propose donc de regarder des personnes agenouillées devant une porte et léchouillant la poignée. Complètement toc toc. (Vous l'avez ?)

    doorknob
    source photo : zetaboards
  6. #Lactating
    Ce petit tag pasteurisé regroupe tout ce qui peut être fait dans un porno quand on a du lait maternel à disposition. Ça devait bien finir par arriver un jour, les seins ayant 2 rôles dans la vie : nourrir les gosses et être super chouettes à regarder. Du coup on y voit des filles se traire mutuellement et des hommes aux complexe d'Oedipe non résolu téter goulûment jusqu'à satiété, le tout généralement tout nu.
  7. #Prolapse
    On ne va pas s'attarder sur le prolapse. Oh non. Disons juste que la descente d'organe n'est pas un problème pour tout le monde. Next.
  8. #Amputee
    Un mec sans bras, une fille sans jambe, pourquoi pas ? Après tout, tout le monde à droit au bonheur. Quand on tombe dans la fascination bizarre ça devient un peu plus dérangeant mais après tout, qui sommes-nous pour juger ? Si vous prenez votre pied sur des gens qui n'en ont pas, amusez-vous donc.
  9. #Menstrual
    Chez les pipou poètes, le hashtag #menstrual est aussi appelé "Red rhapsody" ou la Rhapsodie rouge. Il regroupe tous les jeux liés aux règles féminines. Oui, c'est un peu dégoûtant, ou pas, après tout c'est naturel. Du coup on assiste souvent à des scènes de cul tout à fait classiques mais avec ce petit plus rougeoyant qui en ravi certains.
  10. #Hirsute
    Comme son nom l'indique le hashtag #hirsute ou #hirsutisme en français, se focalise sur les poils. Beaucoup. Partout. On ne parle pas de quelques poils aux aisselles ou d'un pubis fourni, non, là on est plutôt dans la jungle absolue, les hautes herbes, la moquette intégrale, le furry wall.

    forest
    Crédits photo (creative commons) : urbanwoodswalker

Voilà, alors c'est quoi votre petit tag parfait ?