On choisit pas ses parents, on choisit pas sa famille, on choisit pas non plus les trottoirs de Manille, de Paris ou d’Alger pour apprendre à marcher. Être né quelque part… Et oui. On peut être pétri de talent et ne pas réussir à en convaincre ses compatriotes. Dans ce cas, une seule solution, l’exil. Ou la ruine. Il faut choisir.

1. Saïd Taghmaoui, ou le mec plus connu aux US qu'en France

Sa gueule vous dit forcément quelque chose, vu qu’il jouait Saïd dans La Haine et qu’il y a moyen que vous ayez vu La Haine. Et depuis… ? Bah pas grand chose pour Saïd Taghmaoui, du moins en France. Parce qu’aux Etats-Unis, il a réussi à percer. Il a joué dans des blockbusters, du genre GI Joe, Five Fingers ou Wonder Woman. Ok, c’est pas une star, mais le mec tourne tout de même.

Crédits photo (creative commons) : Georges Biard

2. Frank Zappa, une idole en Lituanie

On va pas faire semblant : Frank Zappa est une star un peu partout dans le monde, y compris aux Etats-Unis, son pays d’origine. Mais en Lituanie, c’est pas la même limonade. Non seulement, ils ont construit une statue à l’effigie du guitariste au centre de Vilnius, mais ils ont aussi offert une réplique de cette statue à la ville de Baltimore, où Zappa est né. Bref, la mémoire de Zappa est entre les mains des Lituaniens, et on peut s’en étonner.

3. Jessica Simpson, la plus grande star du monde en Ukraine

Vous n’avez probablement pas beaucoup entendu parler du film Blonde Ambition, avec Jessica Simpson, sorti en 2007. C’est normal, parce que ça a été un flop assez retentissant tant aux Etats-Unis qu’en France. En revanche, en Ukraine, il s’est classé premier du box-office dès sa première semaine d’exploitation. Et depuis, Jessica Simpson, en Ukraine, c’est à peu près synonyme de Scarlett Johansson en France, si vous voulez.

Crédits photo (creative commons) : LGEPR

4. Lionel Richie est un dieu vivant en Irak

Lionel Richie existe fort en France. Enfin il existe pas fort, mais comme il n’existait pas du tout du tout aux Etats-Unis, il était présenté comme la plus grande star du monde quand il débarquait sur les plateaux télé au début des années 2000. Mais en Irak, c’est encore plus. En 2003, lors de l’arrivée des tanks américains, les Irakiens chantaient All night long en boucle. Des journalistes irakiens racontent que toute la population, y compris celle qui ne parle pas un mot d’anglais, est capable de chanter par coeur les chansons de Yoyo.

5. Kevin James est le sosie de Vince Vaugn aux US et une vraie star en Allemagne

En gros, faut que je vous avoue un truc. J’ai appris hier l’existence de Kevin James. Jusqu’alors, quand je le voyais, je me disais « Ah putain, il a grossi, Vince Vaughn ». Donc autant vous le dire, ça a été un choc. Mais ce qu’il faut savoir, c’est que si le mec n’a pas fait énormément de trucs aux Etats-Unis à part sa série Un gars du Queens, qui n’était pas un gros succès. Mais en Allemagne, cette même série est un classique absolu. Dites-vous que 8% de la population allemande était devant son écran pour regarder l’épisode final de la série. 8%. 7 millions d’Allemands. C’est gros.

Crédits photo (creative commons) : Angela George at https://www.flickr.com/photos/sharongraphics/

6. Sixto Rodriguez, inconnu chez lui et plus grande star d'Afrique du Sud

L’histoire est désormais connue depuis le succès de Sugar Man. Mais elle est quand même dingue. Se dire qu’un absolu inconnu aux Etats-Unis, auteur d’un album folk passé inaperçu malgré les bonnes critiques, est devenu à la faveur d’un import hasardeux le héraut de la révolution sud-africaine sans réellement le savoir avant d’obtenir une gloire internationale 15 ans après… C’est drôle.

7. Woody Allen est beaucoup plus connu en Europe qu'aux Etats-Unis

Bien avant le scandale sexuel, Woody Allen souffrait déjà d’une marginalisation de dingue aux Etats-Unis. Depuis les années 90, ses films marchent en moyenne mieux en France qu’aux Etats-Unis, et parfois même en valeur absolue de recettes rapportées (ce fut le cas notamment pour Whatever Works).

8. Calvin Russel, le bluesman américain qui ne vend qu'en France

Bluesman totalement marginal, arrêté plusieurs fois pour vente de cannabis et ayant bourlingué au Mexique, Calvin Russel est repéré dans les années 1980 par un producteur français lors d’une soirée. Celui-ci va l’aider à se forger une image de bluesman typique tout droit sorti de la fournaise d’Austin. Sauf que… Il n’a jamais sorti un seul disque dans son pays natal et toute sa carrière s’est faite en France dans les années 1990.

Crédits photo (creative commons) : Fred Loridant, www.photorock.com

9. Charlie Winston, inconnu au bataillon en Angleterre et célèbre en France

Même son de cloche pour Charlie Winston, dont le tube Like a Hobo a fait le bonheur de sa maison de disques en 2009. Une maison de disque française. Parce que Charlie Winston vit et travaille en France et n’a jamais réussi à percer en Angleterre. Un peu comme Jane Birkin.

Crédits photo (creative commons) : Alterna2 http://www.alterna2.com

10. Billy Crawford, plus connu en France que dans ses deux pays d'origine

Né aux Philippines et immigré aux Etats-Unis, Billy Crawford passait pour une star internationale au début des années 2000 quand il venait chanter Trackin’ sur le plateau de la Star Ac’. Sauf que… Bah non. Aux Philippines, il était alors un parfait inconnu, de même qu’aux Etats-Unis où, à part un petit rôle dans un remake de L’Exorciste, il n’avait aucune exposition médiatique. Après la fin de son heure de gloire française, Crawford est devenu animateur de téléréalité aux Philippines. Mais il est loin d’être une star.

Crédits photo (creative commons) : CC BY 3.0

Pas facile.

Via : Cracked