Quand on est célèbre, on a la belle vie. Du moins c’est ce que les autres pensent. Car en réalité, il y a bien des désagrément à la célébrité : d’une part, on est plus à même que les autres de se faire enlever ou flinguer ; de l’autre, c’est beaucoup plus difficile de disparaître sans laisser de trace. Enfin, quand on meurt, on fait de la peine à plus de gens. Et dire que tous ces gens-là sont concernés…

1. Teddy Vrignault

Si vous ne connaissez pas le duo comique Les frères ennemis, c’est normal : vous n’étiez probablement pas né dans les années 70. Deux mecs, donc, Teddy Vrignault et André Gaillard, ennemis à la scène et amis à la ville et surtout très connus, télé, ciné et tout le toutim. Un matin de 1984, Vrignault prend sa Peugeot 504 et il disparaît à tout jamais. Aujourd’hui encore, on ignore où il se trouve. Il a été déclaré mort en 2004.

2. Saint-Exupéry

Ecrivain, aviateur et résistant, Saint-Ex décolle de Corse le 31 juillet 1944 à 8h25 pour effectuer des repérages cartographiques en vue du débarquement en Provence. A 8h30, il donne signe de vie. Ce sera la dernière fois qu’on entendra parler de lui. On le déclare mort pour la France, mais le mystère demeure jusqu’en 2003, quand des analyses ont permis d’identifier formellement l’avion de l’écrivain abîmé en mer. Depuis les théories se succèdent : tir allemand, malaise, suicide… Et même la survie, décrite par certains auteurs qui suggère que Saint-Exupéry aurait été fait prisonnier par les Allemands et serait mort peu après en captivité.

Crédits photo (creative commons) : Domaine public

3. Sean Flynn

Errol Flynn, c’était Robin des bois. Et son fils, Sean, c’était plus genre un acteur de seconde zone. A la fin des années 60, il change de voix et devient photo-reporter pour de grands magazines, parcourant le monde pour le faire voir à ses contemporains. C’est lors d’une de ces missions, en 1970, au Cambodge, qu’il a disparu après avoir été contrôlé par une brigade Khmer rouges. Aucune nouvelle, même si des rumeurs ont affirmé qu’il s’était réfugié au Mexique.

Crédits photo (creative commons) : Fair use

4. Connie Converse

Contemporaine de Joan Baez et Bob Dylan, Converse (aucun lien) était une musicienne folk basée à New York dont la renommée n’était pas non plus dingue mais quand même. Face à l’échec de sa carrière, Connie nous couvait une petite dépression ; en 1974, elle s’est mise à rédiger des lettres à ses proches expliquant son désir de disparaître pour commencer une nouvelle vie. On a pris ça à la légère. On n’aurait pas dû : Connie Converse n’a jamais été revue depuis.

5. Richey Edwards

Guitariste des Manic Street Preachers, un groupe de rock alternatif des années 1990 basé en Angleterre, Richey Edwards n’était pas à proprement parler un joyeux luron. Dépression, drogue et médicaments en guise de sexe, drogue et rock’&’roll. Le 1er février 1995, il avait rendez-vous avec les autres membres du groupe à l’aéroport d’où ils devaient décoller vers les Etats-Unis où une tournée les attendait. Et Richey n’était pas là. Alors même que le portier de l’hôtel assure l’avoir vu prendre un taxi à 7 heures. On ne l’a jamais revu. Il faudra attendre 2009 pour qu’on le déclare mort.

6. Michael Rockefeller

Fils de Nelson Rockefeller et anthropologue de renom formé à Harvard, Michael Rockefeller s’est rendu en Océanie à l’automne 1961 pour y observer des groupes indigènes en compagnie de deux guides et d’un ethnologue allemand. Au départ, tout se passait bien, jusqu’à ce que Rockefeller insiste pour aller rendre visite à une tribu d’anthropophages. L’aventure a tourné au vinaigre lorsque leur bateau s’est mis à prendre l’eau : les guides qui les accompagnaient vont chercher de l’aide et ne reviennent jamais. Rockefeller décide à son tour de gagner la terre ferme pour trouver du secours. Il ne revient pas. Quelques heures plus tard, Wassing est secouru.

On pense que Rockefeller a été mangé par une tribu asmat.

Crédits photo (creative commons) : HurayforZay

7. Philippe de Dieuleveult

Animateur vedette de La Chasse au trésor sur Antenne 2, Philippe de Dieuleveult était aussi (on l’apprendra bien plus tard) un officier de réserve de la DGSE. Une information qui a son importance tant les circonstances de sa disparition sont mystérieuses. En 1985, alors qu’il descend le fleuve Congo en rafting avec son équipe, il disparaît, peu après avoir passé un barrage hydroélectrique.

Sur les 6 passagers disparus, un seul sera retrouvé, mort noyé. Mais les spéculations vont bon train sur la mort de l’animateur. S’est-il noyé ? A-t-il était victime d’une bavure de l’armée zaïroise ou d’un assassinat ? Allez savoir.

8. Vladimir Alexandrov

Physicien russe de renom, Alexandrov donnait en 1985 une conférence sur l’hiver nucléaire à Madrid. 85, année horribilis : Volatilisé, le physicien. Il sort de la conférence et pouf dans la nature. Alors là, la Guerre froide fait ce qu’elle sait faire : les Américains accusent les Russes qui accusent les Américains. On ignore si Alexandrov a été tué ou s’il a profité de son passage à l’Ouest pour faire défection. On ne l’a officiellement jamais revu.

9. Joe Pichler

Il était jeune, il était beau, il sentait bon le sable chaud, mais il était pas légionnaire. Non, Joe Pichler était acteur. Pas ultra-connu, mais tout de même présent depuis des années et des années sur les télévisions américaines où il enchaînait les rôles d’enfant dans des séries. En 2006, âgé de 18 ans, il disparaît en repartant d’une soirée avec des potes où il a joué aux cartes. A 4h08, il a essayé d’appeler un de ses copains, mais il dormait, le copain, à 4h08 du matin. Depuis, plus aucune nouvelle. Sa bagnole a été retrouvé quelques jours plus tard, abandonnée à une intersection.

10. Alain Kan

Chanteur des années 80 passé par tous les registres et ouvertement homosexuel à une époque où c’était pas si fastoche d’être ouvertement homosexuel, Alain Kan (il n’est ni de la famille de Gengis, ni de celle de Dominique Strauss) a été vu pour la dernière fois à l’entrée du métro Rue de la Pompe, dans le 16ème, le 14 avril 1990. Son mec le cherche, sa soeur le cherche, tout le monde se met à le chercher, mais on ne le retrouvera jamais. Les théories divergent : suicide ? La famille n’y croit pas. Agression homophobe ? On aurait retrouvé le corps. Il est possible que Kan, fatigué de sa vie, ait tout simplement décidé de repartir à zéro en se volatilisant.

Où est Charlie ?