Crédits photo (creative commons) : Gideon Tsang

Considérée comme la cinquième nation sportive mondiale à ce jour (si, si), la France a pourtant beaucoup à apprendre dans certaines disciplines, pourtant mondialement célèbres. Qu'ils soient réputés uniquement dans un pays ou dans plusieurs, les sports suivants sont en tout cas presque inconnus au bataillon chez nous :

  1. Le cricket : en Inde, le cricket, c'est un peu plus que l'ami de Pinocchio. En dehors de l'engouement général suscité par les matchs (400 millions de téléspectateurs pour la finale de coupe du monde), ce sport a aussi une vertu politique: il se dit qu'il a même permis l'amélioration des relations indo-pakistanaises, ce qui n'est pas une mince affaire. Pourquoi ça ne marche pas chez nous ? On n'est pas anglo saxon, on ne comprend rien aux règles, ni au score. Et on n'a pas non plus tout le temps 5 jours devant nous pour voir un match en entier.
  2. Le hockey sur glace : originaire du Canada, le hockey sur glace est une véritable institution dans toute l'Amérique du Nord. La NHL est d'ailleurs la compétition mondiale la plus reconnue et son vainqueur, récompensé par la Coupe Stanley, se déclare souvent champion du monde, faute de participants sur le reste de la planète. Le gros problème reste quand même que ce petit palet qui glisse beaucoup trop vite, ce n'est pas le sport le plus télégénique de la terre. Reste des gros costauds qui se rentrent dedans à pleine vitesse, ça peut suffire. En France ? Oui il y a un championnat national, la Ligue Magnus, où Rouen règne en maître. Maintenant vous le savez.
  3. Le water-polo : peu pratiqué en France, le water-polo est une véritable religion dans quelques pays de l'Est (Croatie, Hongrie, Serbie), presque au même titre que le football au Brésil. Des clubs de supporters se réunissent à chaque exhibition pour encourager leur équipe favorite, en claquettes donc. Faut aimer boire la tasse avec un bonnet ridicule, mais bon, ça reste un sport olympique, oui monsieur.
  4. Le football américain : "On a le rugby, c'est la même chose!" Peut-être mais l'effervescence qui accompagne le Superbowl, plus grand évènement médiatique annuel (111 millions de téléspectateurs aux US en 2011), n'est pas vraiment comparable à celui du tournoi des VI nations. Le football américain, c'est un sport hyper haché comme les ricains les aiment, parfait pour la pub, bien viril et mettant en exergue quelques stars s'extirpant d'un amas collectif. Ze American Dream avec casques et épaulettes.
  5. Le baseball : ce sport provoque l'hystérie au Japon, tout comme en Corée du Sud, à Cuba, loin devant les autres disciplines, que ce soit les performances, les transferts ou l'extra-sportif. C'est également l'un des 3 sports "roi" avec la MLB. Un sport qui a ses stars historiques comme Babe Ruth ou Joe DiMaggio qui font figure d'icônes nationales. Il faut aimer voir des gars gonflés aux stéroïdes mâcher des kilos de tabac avant de le cracher et de frapper dans une balle, des fois. Pas suffisant pour nous le faire préférer à notre bonne vieille tèque normande.
  6. Le badminton : en Indonésie, le badminton ce n'est pas seulement le sport que prend tout lycéen en dernier recours parce que c'est le seul où il reste de la place. C'est une discipline nationale où les indonésiens excellent depuis son apparition aux JO. Il figure aussi parmi les sports détenant le plus de licenciés au Danemark. Une énigme c'est ça oui.
    http://www.youtube.com/watch?v=RZ2k-tsX5KE
  7. Le bouzkachi : ce mot ne vous dit peut-être rien, et pour cause, il n'est pas français. Signifiant "jeu de l'attrape-chèvre", le bouzkachi est le sport national afghan. Des cavaliers s'arrachent une chèvre/un veau décapité et doivent franchir la ligne adverse pour marquer un point. Une description plus approfondie apparaît dans Les cavaliers de Joseph Kessel. Une sorte "d'Intervilles" local donc, ça fait envie.
  8. Le hockey sur gazon : avant l'invention du hockey sur glace, le hockey se pratiquait sur du gazon, ce qui était vous l'avouerez un peu plus simple. Aujourd'hui dans le top 5 des sports en Inde, au Pakistan, et en Europe, c'est aux Pays-Bas et en Allemagne que l'on compte le plus de virtuoses (ne nous demandez pas pourquoi). Une fédération regroupant près de 100 pays membre pour un sport olympique où la France n'est pas prête de s'illustrer. Alors oui, vous en avez fait en CM2, mais ici c'est un tout petit peu plus physique.
  9. Le Football Australien ou Footy : ce cousin du rugby déchaîne les passions en Australie, bien plus encore que le rugby traditionnel. Imaginé par un joueur de cricket australien et opposant des formations de 18 joueurs, ce sport (qui se joue sur un terrain de cricket) , vaguement inspiré du football gaélique est un sport pour le moins ...viril. Et nous, on passe complètement à côté.
    http://www.youtube.com/watch?v=yIReSJhQor0
  10. Le sepak takraw : du malais-indonésien sepak, « donner un coup de pied », et du thaï takraw « balle », cette discipline est l'une des plus populaire en Thaïlande, au même titre que la boxe thaï. Savourant mélange de volley et de tennis-ballon pour contortionnistes, le takraw se joue à 3 contre 3. C'est super spectaculaire, mais on ne peut pas s'empêcher de penser qu'on est définitivement pas assez souple pour ce sport. Et que ça serait aussi beaucoup plus simple avec une raquette et un volant.

Et vous, vous en voyez d'autres des sports moins connus chez nous mais pas ailleurs ?

Source : Fanatix