Baguette, Tour Eiffel, politique, politique, vin rouge, cul, cul, vin rouge, politique, cinéma d’auteur, baguette, vin rouge, haine du travail, politique, politique, café, vin rouge, vin rouge, vin blanc, cuite, politique, croissant, baguette : oui ce sont des clichés.

Pas tant que ça.

1. Le fait d'avoir un mot pour le fait de frapper quelqu'un avec sa bite

On parle bien d’une biffle. En revanche, on n’a pas de mot pour dire successful. Non, il n’y en a pas.

2. Les références permanentes au cul et à la politique en buvant du vin

Le fait de raconter des trucs sexuels en critiquant la politique et de boire du vin tout le temps, c’est un peu un cliché. Mais, si je réfléchis à ma soirée d’hier, je me rends compte que j’ai parlé de cul et de politique en buvant du vin, donc pas sûr que ce soit tant que ça un cliché. Là où, dans la plupart des cultures, le but est plutôt le compromis intellectuel, les Français ont tendance à aimer le débat et l’affrontement, ce qui met tout le monde mal à l’aise.

3. Les bises

On se fait la bise, entre mecs ou entre filles, et plusieurs, en plus, dès qu’on se connaît un peu. Pour les Anglo-saxons, c’est super bizarre, parce que ça ressemble à du harcèlement. Pour les Asiatiques aussi. Pour les Sud-Américains, c’est d’autant plus bizarre qu’eux ne font qu’une bise aux filles et des câlins entre amis, ce qui est super bizarre pour nous.

Source photo : Giphy

4. La négativité générale

Avant de dire que quoi que ce soit est bien, il faut en trouver les failles et les exploiter dans un concert de critiques cyniques : c’est pas de la négativité, c’est de l’esprit critique, preuve d’une grande intelligence, preuve qu’on est plus intelligent que tout le monde (en tous les cas, moi je le pense vraiment).

5. L'administration

Et que pour avoir un appartement il faut ouvrir un compte en banque ; et que pour avoir un compte en banque il faut avoir une adresse. Et que les papiers envoyés sont perdus. Et que… Tout est compliqué, personne ne suit les dossiers individuellement, tout est compliqué.

Source photo : Giphy

6. Il y a de la bière au McDo

Dans la plupart des pays, ce n’est pas le cas. Mais, dans la plupart des pays, la législation sur la vente d’alcool est un peu drastique et, dans la plupart des pays, les gens ne boivent pas de l’alcool TOUT LE TEMPS.

7. La courtoisie passive agressive

Installée à une table, dans un bar, le serveur arrive : « Madame ? » Pas bonjour. Pas ça va. « Madame ? » C’est courtois. C’est agressif. C’est une manière de rappeler que tu fais chier, là, à vouloir quelque chose.

Source photo : Giphy

8. Les plaintes contre la mondialisation alors même que la France y participe à donf

La moitié du débat public est fait de ça : la mondialisation, c’est un risque pour notre art de vivre, nos valeurs, notre travail et nos femmes, ou au contraire une chance, nianianianiania. A gauche comme à droite, la mondialisation est vue d’un oeil soupçonneux, façon de dire « si vous croyez qu’on vous a pas vus venir, avec votre dérégulation et votre bouffe dégueulasse, prêts à nous envahir, vous vous fourrez le doigt dans l’anu, oui, on dit anu, sans s, si on veut, c’est français de faire ce qu’on veut ».

Mais, en réalité, les produits français envahissent le monde. Au-delà du vin et du luxe, on en parle de l’énergie, de Total, d’EDF, etc. ?

9. Dans les fêtes, on amène un truc et on boit de tout

Dans la plupart des pays du monde, quand on est invité à une fête, on amène une bouteille et puis on la boit. En France, même le mec qui ramène une 8-6 a le droit de goûter au champagne.

Source photo : Giphy

10. On parle de bouffe à table

C’est meta. On parle de la bouffe qu’on mange. Si, je vous promets. La moitié du repas est consacrée à critiquer la bouffe qu’on est en train de manger, à distribuer les compliments et les regrets. C’est meta, je vous dis.

En plus, on se démerde pour à la fois être super fier de tout ça tout en se détestant. C’est génial.