Agressif, violent, sanglant, sans morale, Quake 3 Arena nous a permis d’avoir une adolescence complètement saine. Ce jeu nous a appris à tirer correctement au railgun et à intégrer le fait que l’espace peut être dangereux. Bien sûr on a aussi gardé quelques souvenirs de cette belle époque.

1. Le "impressive" te donnait des frissons

Ainsi que le « excellent », « humiliation », « perfect », ou « prepare to fight », putain c’était bon.

2. Le rocket launcher et le railgun étaient les armes des vrais joueurs

Attention je parle bien du railgun en no scope, tu tirais au feeling et ça passait nickel.

3. Jouer avec Eminem était une sorte d'aboutissement

Avec ses petits bruitages à la Slim Shady.

Source photo : Giphy

4. Le combo BFG10K + Quake Damage était le Graal

Comme une sensation que tu allais défoncer toute la clique de fragiles que tu allais croiser.

5. Tu savais anticiper à la perfection le point de croisement entre ta roquette et le déplacement de l'adversaire

Ah oui il en a pris dans la tronche cet enfoiré de Klesk.

6. Tu trouvais que Orbb avait vraiment une gueule à se faire dégommer

Avec son gros œil bien moche et sa voix horrible.

Regardez moi cette tête de victime

Crédits photo : gamevisions

7. Tu rêvais d'avoir le cyber-skate de Anarki

Par contre se faire coudre la bouche non-merci. Les rollers de Slash étaient cool aussi.

8. Sur la map Space en multi, tu ne jouais que pour utiliser les téléporteurs

C’était marrant de rebondir dans l’espace. Tes coéquipiers te haïssaient.

9. Hunter t'a fait mouiller ton slip

Elle était une des boss les plus difficiles à battre car tu ne voulais pas lui faire du mal. Alors qu’elle s’en battait les couilles elle te dérouillait dès que tu passais dans son viseur.

Crédits photo : quake.wikia

10. Tu détestais vraiment voir ton score sur fond rouge

Tu pensais que la couleur bleue t’allait mieux au teint.

11. Tuer quelqu'un au railgun en tombant dans l'espace fut une de tes plus grandes réussites

Même si tes parents te disaient que tu n’en branlais pas une à l’école, tu t’en foutais car tu savais faire ça.

12. Sur The Longest Yard, la petite plateforme au loin te procurait un endroit bien cool pour sniper

Bon en Nightmare tu signais ton arrêt de mort en allant sur cette plateforme, mais mis à part ça tu y passais un bon moment.

Crédits photo : thule

13. Xaero en mode Nightmare était encore plus chaud du slip

Je pense que le duel face à lui en mode Nightmare fut plus douloureux que mon accouchement par le cul.

14. Tu savais que tu étais baisé lorsqu'il te restait le machine gun

Élue pire arme du monde par tous les combattants.

15. La cinématique de fin était bien stylée

On se la remet pour le plaisir des yeux et des oreilles.

Ce jeu remonte à loin dans ma mémoire, alors si tu as d’autres souvenirs, partage les avec amour.