Récemment je me suis (enfin) mis à Mass Effect Andromeda. Et olala que ce jeu est bien. Magnifique. malgré les bugs. Je me sens tellement bien dans la galaxie d’Andromède que je veux faire un top sur ce qui nous a marqué sur cette saga fabuleuse.

1. À la fin on avait des vrais amis sur qui ont comptait

Franchement pour la mission suicide dans Mass Effect 2, c’était si dur de choisir quelqu’un pour leader l’autre team tout en gardant de bon coéquipiers à tes côtés. Et si quelqu’un mourrait, c’était la fin du monde.

2. On passait tant de temps à flirter avec l'équipage pour pécho

Et ce qui était cool, c’était qu’on pouvait pécho qui on voulait. Là dans Andromeda, je cherche à chiner un maximum de personne. Lorsqu’on était Shepard, c’était le même objectif. Ken à balle.

3. Le bourdonnement des systèmes d'aération et du moteur

Olala ce bruit. Si doux et reposant.

4. Les missions secondaires où il fallait démonter des mercenaires sur une base, c'étaient les meilleures

Pas la peine de penser à quoique ce soit, fallait juste atterrir, et dégommer tout le monde. Le bonheur.

5. On lisait chaque sortie du codex

Seuls les vrais curieux s’y intéressaient. Mais c’était si bon d’en apprendre plus sur le Génophage, la race Asari, la Guerre du Premier Contact, etc… L’univers de Mass Effect était si riche.

6. Tenir tête aux Krogans pour se sentir hyper badass

Alors que dans la vie réelle on se serait chié dessus, d’où je parlais comme ça à un alien avec une tête de T-Rex ?

7. Scanner des roches, des plantes, des rochers, des bâtiments, des gros cailloux, des océans, des planètes

TOUT SCANNEEEEER !

8. En vrai on n'en pouvait plus de rechercher des minéraux dans Mass Effect 2

Certes il était le meilleur des 4 jeux, mais cette partie là était chiante à mourir.

9. Rouler à travers les pleines d'Éos, quel plaisir

Bon là c’est plus Andromeda que la première trilogie. Et quand tu passais en full vitesse, quel plaisir c’était de rouler. Ou de tomber d’une falaise et de ne pas du tout abîmer le Nomade.

10. Être biotique, c'était le feu

Les Nova et Charge biotique, quel sentiment de puissance.

11. Garrus Vakarian, c'était le sang

Rien à ajouter, à part cette vidéo.

12. Miranda Lawson, c'était notre amour de jeunesse

J’ai tellement été déçu quand dans ME3 je n’ai pas pu la pécho. Elle était la femme de ma vie.

Source photo : Giphy

13. Le multijoueur du 3 était canon

Surtout quand tu jouais en Or, et que tu jouais Sentinelle. Eux c’était les vrais.

14. La fin de Mass Effect 3, c'était quand même cool

Beaucoup on dit « Ouin ouin c’est nul ». Mais en vrai la fin Synthèse est parfaite. Le cycle de la guerre a été rompu, et une symbiose parfaite entre les êtres organiques et synthétiques a été mise en place. Moi aussi je veux fusionner avec mon micro-onde.

15. Les bugs d'animations de Andromeda c'était quand même marrant

Le jeu était beau, sauf les visages. Et les mouvements. Et les expressions. Damn tout le monde était mort à l’intérieur dans ce jeu.

Je suis auteur chez Topito, et ce top est mon préféré du site.

Sinon on d’autres tops sur les jeux vidéo ainsi que ce merveilleux top sur les jeux vidéo en version honnête.