Les reportages sur les conditions de vie des poulets élevés en batterie foisonnent depuis quelques années et ce grâce au travail d’une association bien connu que les bouchers détestent et les vegans adorent L214. C’est aussi le résultat d’une prise de conscience collective due à l’étroitesse d’esprit des consommateurs qui refusent de voir où sont les vrais combats, comme celui sur la taxe sur du kérosène des avions qui est un scandale ; comment vont faire les gens qui voyagent toujours en jet ? Alors on est là « oui les poulets élevés en batterie c’est pas bien, nia nia, et le bien-être animal c’est important, nia nia ». On se fait le porte-parole d’animaux qui ne se sont jamais plains et c’est encore une erreur que l’on fait avec les animaux. Alors que franchement qui n’aimerait pas être à la place des poulets élevés en batterie ? Leur sort est bien plus enviable que le nôtre, on a trop raison d’en manger.

1. Ils sont plein d'antibiotiques ça économise des rendez-vous chez le médecin

C’est hyper intelligent pour combler de déficit de la sécurité sociale, ça fait des médicaments gratos. C’est de la médecine préventive. D’ailleurs ça devrait faire partie des trucs remboursés par la sécu. Ca comblerait pas le trou de la Sécu mais ça ferait une pierre deux coups : se nourrir et se soigner en même temps. Jackpot.

2. Certains ont vu le jour au moins 2 minutes dans leur vie donc ils sont quand même ultra contents

Et quand bien mêmes ils sont pas contents parce que comme les pauvres ils sont toujours à se plaindre de leurs conditions de vie (les relous sérieux) et bah c’est toujours leur rendre service que de les manger rapidement. Mais de rien.

3. L'élevage des poulets en batterie développerait leur cohésion et leur esprit d'équipe

Et c’est même pas nous qui le disons c’est Le Gorafi, une source hautement scientifique.

4. Ils sont déjà morts avant d'être tués donc comme ça ils s'en rendent pas compte

On va pas en faire un drame du coup. C’est comme tuer un bébé chat dès qu’il sort du ventre de sa mère, est ce qu’on peut vraiment parler de meurtre quand ça a vécu à peine 1mn. Je ne crois pas.

5. Ce serait dommage de se passer des nuggets qui sont fait dans tout le respect que l'on doit aux animaux

Y a rien de choquant dans ce processus hein, ça suffit la culpabilisation du consommateur.

6. L'immobilier étant hors de prix en France c'est normal que les poulets se serrent les coudes (les ailes lol)

Chacun doit agir à son échelle, les animaux aussi doivent être mis à contribution.

7. On mange bien du maïs transgénique

Et on n’en meurt pas, pareil pour le poulet.

8. C'est bien moins cher que du poulet bio élevé en plein air, le prix à payer c'est juste les larmes des animaux et le traumatisme de ceux qui bossent dans les élevages

C’est rien ça mdr.

9. Ça va pas continuer très longtemps puisque bientôt on bouffera tous des insectes

Donc en attendant autant s’en foutre plein la panse. Les générations futures c’est pas notre affaire.

10. Deux mois ça va, c'est une longue vie

Les éphémères ils vivent même pas 24h, ce sont des animaux bien plus à plaindre et personne n’en parle.

Bientôt on va aussi nous dire que manger des êtres vivants c’est mal, non mais sérieux où va le monde. Déjà qu’on mange des trucs vegan sans le savoir, c’est un complot tout ça.