Pour tes parents, y’a rien à faire, t’as beau être majeur(e) et vacciné(e), être parent toi-même ou avoir 40 ans: tu restes leur bébé. Et parfois, y’a des gros signes qui prouvent qu’ils n’admettent vraiment pas que tu ne sois plus un(e) enfant/ado, et qui expliquent pourquoi ils continuent à se comporter avec toi comme si tu avais toujours 15 ans. C’est fatiguant à la longue mais que veux-tu, c’est comme ça.

1. Ta chambre n’a pas bougé depuis que tu as déménagé

Tes posters de chevaux sont toujours accrochés aux murs, ta housse de couette « Beyoncé World Tour » est toujours là, dans ton lit une place, et il y’ a même tes cours du lycée qui sont rangés sur ton étagère, alors que tu as eu ton bac il y a bientôt 10 ans. Pourquoi ça ne bouge pas, on ne sait pas vraiment, mais c’est comme ça.

2. Ils t’appellent tous les soirs pour savoir si tu vas bien et si t'as bien mangé

Et si tu as le malheur de ne pas répondre après 4 appels et 10 textos, tu peux être certain(e) qu’ils vont appeler tous les hôpitaux ou les commissariats du coin pour vérifier qu’on a pas retrouvé ton cadavre quelque part, le tout en se rongeant les ongles et en se resservant un verre de whisky pour calmer leurs nerfs. Pas du tout des drama-queens quoi.

3. Ils te font encore ta déclaration d’impôts

Bon, ça, c’est pas ce qu’il y a de pire, parce que ça t’arrange bien de ne pas avoir à la faire toi-même, vu que t’y piges rien. Mais c’est pas comme ça que tu vas rouler toutes vitres ouvertes sur l’autoroute de l’indépendance et de la maturité hein, je te laisse voir ça avec ton psychanalyste.

4. Tu as un couvre-feu pour sortir

Oui, même si tu ne vis plus chez eux, c’est chaud. T’es obligé(e) de rentrer à des heures raisonnables et de passer un coup de fil à ta maman avant d’aller dormir et après t’être brossé les dents, et malheur à toi si tu oses les défier et rentrer bourré(e) à 4h du mat’.

5. Ils continuent de t’acheter des fringues

Ta mère t’achètes encore tes sous-vêtements, ce qui ne fait qu’augmenter le nombre de séances chez ton psychanalyste, et le pire dans tout ça, c’est qu’elle sait exactement qu’elle est ta taille de pantalon chez Célio et les couleurs que tu préfères. Mais est-ce que tu préfères vraiment une couleur ? Hein ?

6. Ils appellent ton mec ou ta meuf « ton amoureux(se) »

Alors que vous êtes mariés et que vous avez trois gosses ensemble. Pour tes parents, ça n’est que « ton/petit(e) amoureux(se) », oui exactement comme en maternelle quand tu avais avoué que tu avais fait un bisou sur la bouche de Marie-Cécile. Rien n’a changé.

7. Tu dois envoyer un texto quand tu es bien arrivé chez toi

Même si tu ne vis qu’à 15 minutes à pieds. Si tu oses oublier de le faire (espèce d’inconscient(e)), tu peux être certain(e) que tu vas te retrouver avec 30 appels en absence et 60 textos de ta mère en panique qui aura peur que son bébé ait fait une « mauvaise rencontre ».

8. Ils sont persuadés que tu es toujours fan de Britney Spears

Alors que tu as arrêté d’écouter ses albums depuis 2007. Pourtant, tes parents pensent que tu lui voues toujours un culte comme lorsque tu étais ado et que tu passais des heures enfermé(e) dans ta chambre à hurler les paroles et à apprendre ses chorégraphies par coeur.

9. Ils pensent que tu es toujours vierge

Alors que tu as des enfants hein, c’est ça le pire. Pour eux, tu restes leur petit être innocent et pure, et tu n’oses pas leur raconter ton dernier gang bang pour Jackie et Michel le mois dernier. C’est con, ça ferait un bon sujet à table, pendant le rôti du dimanche.

10. Ils te font les gros yeux quand tu dis un gros mot

Ou pire, ils disent « chut » quand un adulte raconte une blague de cul devant toi, comme quand tu étais enfant et que tu étais trop jeune pour comprendre, ou trop jeune pour dire des gros mots. Et ça putain, ça fait vraiment chier.

Et vous, vous en êtes à combien d’années de thérapie ?