Crédits photo (creative commons) : --Christophe--

Vous savez désormais grâce à Topito qu'il fallait se méfier des chats, des mamies et des colocataires. Soit dit en passant, si vous lisez ceci, c'est que vous avez survécu, de rien, ça nous fait plaisir. Ne relâchez pas votre vigilance pour autant: la menace du jour vient des enfants. Ces petites choses ingrates à qui vous avez donné la vie ourdissent dans l'ombre un sinistre complot pour vous la retirer. Méfiance, donc, si vous repérez chez votre progéniture l'un des dix signes suivants...

  1. Il vous réveille toutes les nuits
    Sous le fallacieux prétexte des dents qui poussent ou du cauchemar. Comme de par hasard, il vous demande de vérifier s'il n'y a pas un monstre caché sous son lit ou dans sa penderie. Parce qu'il y a sans doute planqué une tapette à souris géante. Et si vous échappez à ce piège basique, il vous tuera juste à petit feu par manque de sommeil. Le crime parfait.
  2. Il vous fait tout répéter
    Soit votre gosse est un peu con (dans ce cas nous vous suggérons certaines utilisations adaptées), soit il essaie de vous pousser au suicide en pratiquant de manière évidente la torture mentale, c'est efficace et ça laisse pas de traces. Ignorez-le et ne rentrez pas dans son jeu en répondant à ses 150 "pourquoi" par jour.
  3. Il vomit sans cesse dans vos bras
    Et on a bien vu dans L'Exorciste qu'un enfant qui vomit, ce n'est pas très catholique. Il essaie simplement de repousser vos limites physiques et psychologiques. Quand vous aurez atteint l’irréversible aliénation, vous vous mettrez à vomir aussi, en blasphémant. Et vous crèverez, laissant triompher la petite fontaine à vomi que vous avez engendrée. Ou alors il essaie de vous noyer dans ses expectorations. Plus long, mais tout aussi redoutable.
  4. Il lance des trucs
    Et il vous vise, façon catapulte. Ne mésestimez pas la dangerosité d'une brique Lego lancée à 45 km/h. (oui, le gosse s'entraîne beaucoup et progresse). Il vous couvre de bouffe grâce à un lance-purée improvisé ? Il essaie d'obstruer vos voies respiratoires. Non ce n'est pas "mignon" et non un "oh-la-la-dis-donc-tu-arrêtes?" ne suffit pas. Soyez fort et au besoin re-balancez-lui ce que'il vient de lancer.
  5. Il casse
    Et pas seulement les pieds. Ses jouets ont une durée de vie moyenne de 20 minutes. Ce n'est pas juste de la maladresse: s'il vous demande de les réparer, c'est qu'il compte bien vous faire ingurgiter les piles du camion de pompier d'une manière ou d'une autre. Subitement, ses jouets de bain se déglinguent quand l'ampoule de la salle d'eau grésille dangereusement, COMME PAR HASARD. Ne laissez pas ce mioche retors faire de vous le nouveau Claude François. Et comme vous rachetez ce qu'il casse, vous prenez aussi le risque de mourir écrasé sous les dettes, façon crédit conso.
  6. Il veut tout le temps jouer à cache cache
    Votre môme ne fait rien de moins que vous tendre une embuscade: quand vous l'aurez enfin retrouvé-e dans une cabane de fortune au fond du jardin ou dans la piscine en plastique des voisins, il ou elle pourra vous liquider ni vu ni connu. Sans témoin. Comme un gentil petit monstre.
  7. Il joue à faire à bouffer
    A chaque repas il vous tend sa jolie petite cuillère en souriant. Un signe qui ne trompe pas: il veut vous empoisonner. Ne vous fiez pas à son air innocent, ce gâteau confectionné "pour de faux" est en réalité un mélange d'Harpic WC, de pâte à modeler et de strychnine. Oui, vous avez de la strychnine chez vous et vous l'ignorez parce que votre gosse la planque dans le four en plastique de sa cuisinière équipée Lansay.
  8. Il vous fait des cadeaux pourris
    Et grâce à un chantage affectif odieux, il vous oblige à porter des colliers de nouilles. Qui sont fabriqués pour vous étrangler. Le cendrier en pâte à sel? Un ingénieux moyen de vous immoler. Le porte-clé en Mako Moulage (mal) peint? Une tentative d'intoxication aux métaux lourds. A moins que ce ne soit un moyen évident de simplement mourir de honte. Un joli combo en tout cas.
  9. Il fait des trucs dangereux, tout le temps
    Et vas-y que je descends les escaliers à califourchon sur la rampe, et que je mets mes doigts dans les prises de courant, je cours avec des ciseaux et je mâchouille le tuyau d'arrivée du gaz...Tout ça pour vous entraîner vers une mort violente et prétendument accidentelle. Se combine avec des pièges disposés partout: le patin à roulettes dans l'allée de garage, l'animal crevé dans le frigo...
  10. Il dit tout ce qui lui passe par la tête en public
    "Maman, Papa, pourquoi le Monsieur il est gros? Papa, c'est le monsieur que tu appelles le "voleur de poule"! Cette petite raclure a bien compris que pour éviter la prison, il valait mieux sous-traiter et laisser les autres faire le sale boulot.

Et vous, vous le sentez roder le danger dans vos pattes?

Abonne-toi à notre nouvelle page Facebook Topito Parents !

Hey, on vient de sortir notre premier jeu de société ! Commande-le dès maintenant.

Tu cherches des idées pour Noël ? On a déniché les cadeaux les plus cool :