bouteilles vides2

Crédits photo (creative commons) : Éole

Voilà bientôt deux semaines qu'on est au ralenti, que les emails professionnels restent lettres mortes et que l'on passe un tiers de notre vie les pieds sous la table. Il est temps d'aller de l'avant et d'arrêter les conneries, la nouvelle année a été copieusement célébrée, et il n'y a pourtant pas de quoi sauter au plafond, 2015 a déjà l'air vachement moins sexy que 2014, la fête est finie, certains signes ne trompent pas.

  1. Les chocolats que vous avez ramenés au bureau ne branchent personne
    "Non merci... je préfère directement balancer mon foie par la fenêtre plutôt que manger un autre Mon Chéri."
  2. C'est le retour de la gastro
    Jusqu'ici, vous étiez malade à cause des excès de bouffe et d'alcool, désormais vous êtes à la merci d'un virus que votre con de collègue a ramené de son patelin pendant les Fêtes.
  3. Vous ne dépensez plus rien
    Au moins jusqu'aux soldes. Plus que quelques jours à tenir. Allez.
  4. Il est carrément impossible de caresser l'espoir d'avoir la hotline de Free ou d'Orange
    Comme le reste de l'année. Sauf que là, vous avez un nouveau téléphone, et vous avez été obligé d'appeler pour passer vos nerfs sur un opérateur.
  5. La patinoire éphémère montée dans votre ville a fermé
    Le marché de Noël a été démonté et la moquette rouge a été virée des trottoirs des rues commerçantes. Maintenant, l'hiver, c'est juste chiant.
  6. Vous n'avez pas mangé un plat en sauce depuis cinq jours
    Et vous vous êtes pesé. Pour voir. Vous avez même dit "tiens, je me ferais bien une petite assiette de légumes à la vapeur!" N'importe quoi.
  7. Vous commencez à recevoir des pubs pour la Saint Valentin dans vos emails
    C'est ça l'économie de marché : la fête permanente.
  8. Votre voiture a cramé
    Mais grâce aux chiffres publiés par le Ministère de l'Intérieur, vous savez désormais que vous êtes de moins en moins. Vous êtes un des 940 chanceux, bravo.
  9. Votre boulangère ne vous dit plus "et bonne santé surtout!"
    Vous pouvez vous étouffer avec votre pain au chocolat, désormais, elle s'en fout.
  10. Vous avez dégagé votre arbre de Noël
    Enfin vous l'avez mis sur le balcon, c'est un début. Et vous avez passé l'aspirateur en vous disant que l'année prochaine, vous achèterez un "sac à sapin".

Et vous, vous avez un coup de blues d'après-fête ?

Suivez-nous sur Facebook et Twitter :