Le nouvel an ? Un sujet pas vraiment d’actu me direz-vous. Eh bien laissez-moi vous répondre que vous avez bien tort. Si on le célèbre le 31 décembre en France, les dates du nouvel an varient en fonction des régions du monde, des cultures et des religions. Petit tour d’horizon de la teuf pour fêter la nouvelle année.

1. Le Nouvel An chinois

Le plus connu dans le monde, on célèbre généralement où qu’on soit sur le globe ce premier jour du premier mois du calendrier chinois. Et c’est un gros bordel en vue parce que la fête dure 15 jours et se conclue par une boum respectable de lanternes.

C’est quand que c’est ? Les dates changent d’une année à l’autre mais commencent toujours entre le 21 janvier et le 19 février.

2. Le nouvel an coréen : Seollal

Une des principales grandes fêtes du pays, Seollal renvoie au culte des ancêtres et dure trois jours. C’est pas vraiment la même conception que nous en France puisque les Coréens retournent généralement auprès de leur famille et portent un habit traditionnel. Le truc cool c’est que les « anciens » prononcent des souhaits de bonheur et filent du flouze à leurs enfants avant de se recueillir tous ensemble sur les tombes de leurs ancêtres.

C’est quand que c’est ? La date varie mais se situe toujours entre le 21 janvier et le 20 février.

Squad ?? #korea #gangneung #lunaryear #seollal #travelphotography

A post shared by Iktotofoto (@iktotofoto) on

3. Le nouvel an vietnamien : le Têt

Nom complet « Têt Nguyên Dán » (parce que d’autres fêtes moins importantes portent également le nom Têt), ce nouvel an dure officiellement trois jours mais s’étend le plus souvent sur une semaine. Entre les pétards, les danses, les innombrables décorations, on en prend plein les mirettes. Même si les grandes villes du pays se voient généralement vidées de leurs habitants qui rentrent en campagne auprès de leur famille. Les enfants reçoivent de l’argent dans des petites enveloppes rouges et les pétards pètent à tout va pour chasser les mauvais esprits.

C’est quand que c’est ? Entre le 21 janvier et le 20 février (en général c’est le même jour que le Nouvel An chinois puisque les deux pays ont le même calendrier).

4. Le nouvel an hébreu : la Roch Hachana

Cette fête juive repose naturellement sur le calendrier hébraïque et correspond au « jour de la sonnerie » dans la Bible, ou le jour du jugement de l’humanité. Le rituel principal étant de souffler dans une corne de bélier pour que l’assemblée se repente.

C’est quand que c’est ? Les dates varient mais se situent en septembre ou en octobre.

5. Le nouvel an perse : Newroz

On l’appelle aussi « Norouz », cette fête est célébrée par les Kurdes dans de nombreux pays comme l’Iran, l’Irak, l’Inde, la Turquie le Kurdistan (et tout plein de pays qui terminent pas « stan »).

C’est quand que c’est ? Elle correspond normalement au premier jour du printemps mais peut varier entre le 20 et le 22 mars.

6. Le nouvel an mongol : le Tsagaan Sar

Le Tsagaan Sar est toutefois célébré dans plusieurs pays comme la Russie, le Canada, le Danemark, et la Mongolie. Il utilise le même calendrier lunaire que le Nouvel An tibétain (le Losar).

C’est quand que c’est ? Il peut tomber le même jour que le Nouvel An chinois ou que le Losar mais se situe toujours entre le 24 janvier et le 28 février du calendrier grégorien, le premier jour d’une nouvelle lune. Tu parles d’une galère.

7. Le nouvel an bouddhique : Songkran

Ce nom thaïlandais renvoie au nouvel an bouddhique qui repose sur le calendrier lunaire et est célébré dans plusieurs pays d’Asie (avec un nom propre à chaque pays : Chaul Chhnam au Cambodge, Pimay au Laos, Thingyan en Birmanie, en Thaïlande etc. Trois jours de pure teuf.

C’est quand que c’est ? Aux alentours du 15 avril.

8. Le Nouvel an orthodoxe

Fête traditionnelle de l’Eglise Orthodoxe, elle repose sur le calendrier Julien et se célèbre principalement dans les pays slaves comme la Russie, la Serbie ou encore la Géorgie. Même si l’Union Soviétique a adopté le calendrier grégorien en 1918, on continue de fêter cet ancien Nouvel An même s’il est moins festif que la Saint-Sylvestre.

C’est quand que c’est ? La nuit du 13 au 14 janvier.

9. Le Nouvel An musulman

Cette fête célèbre le premier jour de l’Hégire, soit le départ de Mahomet de la Mecque vers Médine qui signe le fondement de la communauté musulmane. Les festivités s’étendant sur trois jours.

C’est quand que c’est ? Cette année ce sera le 11 septembre.

10. Le nouvel an tibétain : le Losar

Célébration bouddhique en l’honneur du premier roi du Tibet Nyatri Tsenpo, le Losar correspond au premier jour de l’année lunaire. La teuf dure 15 jours mais la plupart des festivités se déroulent les trois premiers jours.

C’est quand que c’est ? La date dépend de l’astrologie tibétaine mais pour vous donner une idée, ça correspond souvent au Nouvel An chinois. COMME DE PAR HASARD.

11. Le nouvel an berbère : Yennayer

Il correspond au premier jour de l’an du calendrier agraire (ouais un jour on vous fera un top de tous les calendriers, j’vous promets) et est pratiqué surtout en Afrique du Nord.

C’est quand que c’est ? Entre le 12 et le 14 janvier.

12. La Saint-Sylvestre

Bon bah là évidemment je vous apprends rien vous connaissez la chanson, et que je t’invite à faire la boum avec du champagne et du foie gras, et que j’te colle du Patrick Sébastien « Et quand il pète il troue son slip » passé 1h, et que j’te finisse tout ça bourré avec une cravate autour de la tête. Bref, on a une drôle de façon de célébrer l’un des premiers saints à avoir été canonisé sans subir de martyr.

C’est quand que c’est ? Bah le 31 décembre, patate.

Source photo : Giphy

Si vous avez des précisions sur les traditions différentes et que vous connaissez d’autres Nouvel An, faites péter dans les comm’.

Source : Wikipédia