Crédits photo (creative commons) : German Federal Archive

La récente retraite du futur consultant Sylvain Wiltord, Nicolas Anelka entraîneur adjoint en Chine, Lugano qui court au ralenti... Le temps passe et vous réalisez que vos nouvelles idoles footballistiques sont plus jeunes que vous. Le football devient un amer et permanent rappel à l'ordre : vos jeunes années sont derrière vous les gars. Alors souvenez-vous ok, mais fermez-la. Vos anecdotes passéistes emmerdent vos voisins. Quelques signes pour vous y retrouver.

  1. Quand vous affirmez, comme Gary Lineker, que "le football est un jeu simple ; 22 hommes courent après un ballon pendant 90 minutes et, à la fin, ce sont les Allemands qui gagnent"
    Alors que la Nationalmannschaft n'a rien gagné depuis l'Euro 1996...
  2. Quand vous vous rappelez où jouaient les entraîneurs
    Quand vous étiez jeune, il y avait des joueurs, et des entraîneurs. Aujourd'hui, vous voyez les joueurs que vous avez admirés grisonnants et bedonnants sur les bancs.
  3. Quand on vous soutient que Messi est le plus grand joueur de tous les temps
    Et que votre avis sur Maradona n'intéresse plus personne.
  4. Quand vous parlez du jeu à la nantaise comme d'un aboutissement ultime du collectif
    Et que vous avez oublié que les "canaris" sont en Ligue 2 depuis un moment, et qu'il y a une équipe qui s'appelle le Barça en Europe.
  5. Quand vous attendez Téléfoot pour connaître le résultat des matchs du samedi soir
    Et que vous ne trouvez pas l'attente particulièrement longue.
  6. Quand vous considérez les Espagnols comme les grands loosers du football international
    Une équipe hyper performante en qualif' et en phase de poules, mais qui ne fait jamais rien de bon dès lors que se profilent les quarts de finale. Il est vrai que vous avez été assez distrait ces dernières années.
  7. Quand vous parlez des poteaux carrés comme des principaux obstacles à la domination des Verts de Saint-Étienne sur la scène européenne
    Et que l'on vous répond systématiquement : "les poteaux des cages sont ronds, abruti."
  8. Quand vous envisagez Gerd Müller comme le serial-buteur par excellence, spécimen rarissime capable de planter plus de 30 buts par saison sans jamais que ne soit remise en cause sa redoutable régularité
    Et que Lionel Messi vient d'en planter 73 en une seule saison, rien qu'avec le Barça.
  9. Quand vous évoquez les Hollandais comme les maîtres artificiers du football, porte-étendards du jeu offensif le plus séduisant
    Et que vous constatez que lors de l'Euro 2012, en trois matchs et autant de défaites, les Pays-Bas ont inscrit deux buts. Soit moins que la Grèce, emmenée par sa fabuleuse attaque Gekas-Ninis.
  10. Quand vous inscrivez votre fils dans le club de foot du coin, histoire de lui inculquer des valeurs de solidarité, de responsabilité et de fair-play
    Et qu'ensemble ensuite vous regardez les matchs de l'Équipe de France...
  11. Quand le mec qui se trouvait sur les posters qui tapissaient les murs de votre chambre est désormais président de l'UEFA
    Ou mort et enterré.

Et vous, on vous affuble aussi régulièrement, devant un match de foot, du qualificatif peu glorieux de "vieux con" ?