fripe
Source photo : thephworld

Depuis quelques années, les friperies ont le vent en poupe. Les articles recyclés et les fringues d'occas' font le bonheur des magasines de mode et vous connaissez tous quelqu'un qui ne jure que par les vieux pantalons en velours côtelé, les vestes à coudières ou les vieilles jupes des années 60. Parfois, il est vrai que ça peut surprendre tant ces magasins possèdent leurs propres codes, leur propre petit univers. Voici donc un guide pour vous aidez à savoir si oui ou non vous venez d'entrer dans une friperie.

  1. Ça sent comme dans la cave à Papy
    Première impression dès l'entrée du magasin, une odeur de moisissure et d'antimites vous saisit à la gorge et ne vous lâche plus. Même après plusieurs lessives, les fringues achetées dans une friperie gardent un relent de caveaux.
  2. Globalement, vous avez l'impression d'entrer dans un camp de réfugiés kosovars
    Tout de suite après l'odeur, c'est visuellement que vous prenez une peignée : des amas de fringues, des allées incompréhensibles, un chat qui pionce sur le tas du rayon tricots, et cette étrange impression de vous être trompé d'adresse.
  3. Il y a un bac avec des lunettes des années 70
    Souvent disposé près de la caisse (qui pour le coup est vraiment une caisse en fer avec des francs à l'intérieur), la boite à chaussures pleine de lunettes vintages qui vous plaisent tant. Niveau protection UV elles sont aussi efficaces qu'une tranche de salami, mais vous vous en foutez, à 5 euros ce serait dommage de ne pas les prendre.
  4. Il y a plein de paires de chaussures vraiment cool (mais aucune ne vous va)
    La grande malle pleine de chaussures vous fascine : vous y trouvez toujours une paire géniale, mais ce n'est jamais la bonne pointure. Vous les prenez quand même en vous disant qu'elles vont se faire, mais la plupart du temps elles vous détruisent les pieds et vous les remisez au grenier.
  5. Le présentoir à foulards prend la moitié du magasin
    Pourquoi ? Personne ne le sait. Les foulards représentent la moitié des articles d'une friperie, surement parce que personne n'en veut. Il faudrait peut-être arrêter d'en fabriquer du coup, on risque d'être rapidement débordés.
  6. Il y a toujours une adolescente plus grande que vous qui ressemble à un mélange entre une clodo-sorcière et Janis Joplin
    Elle vous a fait peur quand elle est sortie du rayon tricots avec ses longs cheveux devant les yeux et son grand chapeau noir. Pourtant elle s'entend à 1km avec la dizaine de bracelets qu'elle se trimbale. Il parait qu'elle peut rester des heures entières à errer doucement dans les rayons. Certains disent même qu'elle s'est fabriqué une petite tente sous la malle "Gaines et culottes" et qu'elle vit là depuis plusieurs mois.
  7. Impossible de trouver un seul tissu de couleur unie
    Si vous voulez vous trouver un petit gilet noir tout simple, il faudra repasser. Dans une friperie vous trouverez du motif carreaux, des rayures, du Prince de Galles, voire même un peu de Liberty, mais pas d'uni, bien trop commun. Une exception toutefois avec le kaki, que vous trouverez partout et en quantité.
  8. Vous retrouvez des étiquettes "Made in France"
    Avouez que depuis longtemps vos fringues arborent de jolies étiquettes "Made in China". Eh bien dans une friperie, vous pouvez toujours courir pour trouver du textile d'orient. Ici tout est fait en France, voire même "Made in Gaule".
  9. On peut payer ses fringues au kilo
    Parce qu'on ne va pas se faire chier à donner un prix au moindre bout de tissu qui vient encombrer les étagères surchargées du magasin, les mecs ont eu une idée de génie : faire payer au kilo. Comme ça, c'est beaucoup plus simple. C'est d'ailleurs le seul magasin de fringues où vous entendrez le fameux "Il y en a un peu plus, je vous le mets ?"
  10. Tu te dis que ce chandail est vraiment beau, mais que sur toi ça fera clodo
    C'est souvent le problème dans une friperie. Vous voyez plein de belles choses et quand vous les essayez, vous ressemblez à un Charlie Winston déguisé en clochard. De toute façon il vous démange ce chandail, comme pas mal de trucs que vous essayez dans une friperie d'ailleurs.

Et vous, vous voyez ça comment, une friperie ?