Tarantino est un des maîtres incontestables de la violence au cinéma. Plus que ça, il est même le maître d’une forme de violence décomplexée qui mêle l’humour à la sauvagerie et qui a influencé et influence encore tout un pan de réalisateurs depuis deux décennies. Du coup, on vous a concocté une petite sélection de nos scènes favorites, préparez votre saut à vomi.

1. Inglorious Basterds quand ils buttent un nazi à la batte de baseball

Et bizarrement Eli Roth est super sexy dans cette scène pourtant salement dégueulasse bien que moralement acceptable. Ce qui est moralement moins acceptable c’est que je sois sexuellement excitée par cette scène.

2. Le petit accrochage en voiture dans Death Proof

Entre celle qui se fait arracher le visage, celle qui se fait arracher la jambe et celle qui se fait éjecter à huit bornes de là sur la musique entraînante de Dave dee, dozy, beaky, mick and tich « hold tight » c’est une belle leçon de morale sur le port de la ceinture en voiture.

3. La scène de la cave dans Pulp Fiction : "I'm pretty fucking far from okay"

Avec en tortionnaire, le génial Peter Greene qui surfe encore sur le succès de The Mask (je dis ça parce qu’après on peut pas dire qu’on l’ait beaucoup vu). Non seulement Marcellus Wallace se fait violer ce qui est déjà assez trash, mais quand son ennemi/nouveau copain Butch parvient à le délivrer ça part en boucherie pas végane.

4. Marvin qui se fait buter à l'arrière de la voiture dans Pulp Fiction

C’est pas tant que la scène soit violente mais plutôt qu’elle soit dégueulassement gore avec une giclée de sang saupoudrée de bouts de cervelle. Mais ça n’empêche pas la scène d’être comique ce qui prouve que Tarantino est un pur génie.

5. Quand Uma Thurman enlève l'oeil de la dame borgne dans Kill Bill vol. 2

Si encore ça s’arrêtait là mais en plus elle lui écrase le globe oculaire avec son pied ce qui est pas super très sympa. En même faut dire qu’elle l’avait mauvaise elle venait tout juste d’être enterrée vivante ce qui peut altérer notre sens de la politesse.

6. La scène de baston au sabre dans Kill Bill Vol.1

Avec encore une fois un œil arraché (spécialité de La Mariée visiblement), les gorges tranchées, une tête décapitée, un homme coupé en deux. Cette scène n’en est pas moins une des meilleures scènes de combat de toute la filmographie tarantinesque.

7. Le combat d'esclaves dans Django Unchained

Scène atrocement abjecte où deux esclaves sont forcés de se battre à mort sous le regard excité de Calvin Candie. On est forcément un peu dans le mal-être pendant ces quelques minutes de torture sanguinolente.

8. La scène de torture dans Reservoir Dogs : passion Madsen

Il faut savoir que lors du tournage de cette scène, il faisait pas loin de 43° sur le plateau. Même la prothèse de l’oreille du flic commence à fondre alors Tarantino enchaîne les prises pour faire monter la sauce entre les acteurs. Cette scène est un peu la porte d’entrée dans l’univers Tarantino avec son joli combo de violence gratuite et une bonne playlist (en l’occurrence « Stuck in the middle with you »).

9. Quand Mélanie se fait buter sur le parking dans Jackie Brown

Faut dire qu’elle est sacrément chiante, à sa place on aurait fait pareil.

10. La scène de dégustation de café dans Les huit salopards

Un jolie petite scène charmante comme on les aime qui chatouille la bienséance mais en fera sourire plus d’un.

Il va de soi qu’on aurait pu faire un top 10 à part entière pour chaque film de Tarantino.

Source :

WatchMojo