Regarder un film avec ses parents c’est un bon moyen de faire passer le temps tout en passant du temps avec eux sans en avoir l’impression. Vous pigez le concept quoi. Mais le problème c’est que dans les films, il y a souvent du cul. C’est normal c’est pour appâter le chaland. On veut de la baise. Super, merci les réalisateurs mais ce serait sympa de vous projeter deux minutes à notre place.

1. Quand Rose et Jack font l'amour dans la voiture et qu'il y a beaucoup de buée

Certes on ne voit pas grand chose mis à part un océan de transpiration hors du commun et de la buée sur les vitre de la voiture garée dans le paquebot mais quand on découvre cette scène à l’âge de huit ans on découvre les prémisses du malaise en famille. Sans compter les grandes eaux de chialade à la fin qui ne manqueront pas de susciter les premiers jugements de mépris de nos parents envers nous-mêmes.

Astuce pour te sortir de ce malaise : un commentaire cynique rappelant que tout le monde va mourir de toute façon à la fin.

Source photo : Giphy

2. La scène du piano dans Pretty Woman

Déjà qu’on comprenait pas trop pourquoi Julia Roberts était embauchée par Richard Gere, il semblerait tout d’un coup qu’il profite de la situation et fasse plein de poutous poutous à la dame.

Astuce pour te sortir de ce malaise : réclamer des cours de piano.

3. La partie de baise aérienne dans Watchmen entre Malin Akerman et Patrick Wilson

Ces deux super héros qui ne parviennent à se désirer que dans leurs tenues en latex histoire d’oublier qu’ils sont un peu devenu des losers, c’est à la fois pathétique et super excitant. Le problème c’est qu’on est dans un film de super-héros classique et qu’on ne s’attend pas à y éprouver la moindre scène de cul. Et voilà, le mal est fait. C’est parti pour 10 ans de psychanalyse.

Astuce pour te sortir de ce malaise : dire que les comics, ça n’a jamais été ton truc.

4. Le sexe sonore entre Joaquin Pheonix et une voix de robot dans Her

Cette scène suscite particulièrement la gêne parce qu’elle est juste sonore et l’écran est noir. Donc sur le plan technique ton écran se retrouve à refléter les personnes qui regardent le film. Donc pour faire le topo tu mates une scène de cul avec Scarlett Johanson qui crie à tue-tête et tu vois dans l’écran ton visage anormalement concentré et celui de ta mère avec un regard troublant. Une seule solution : fuir.

Astuce pour te sortir de ce malaise : aller dans la cuisine te préparer une tisane.

5. A peu près toute la saga American Pie

Je pense qu’on comprend tous de quoi je parle. Pas besoin de citer une scène en particulier : toutes les scène qui traitent de près ou de loin de sexualité (première fois au lit, masturbation etc.) sont hyper gênantes. D’autant plus que les personnages principaux sont des ados, et qu’on a généralement découvert ce film ado et donc potentiellement avec nos parents… qui après nous posaient des questions sur notre sexualité comme s’ils venaient de voir un documentaire animalier sur notre vie. Merci les frères Weitz.

Astuce pour te sortir de ce malaise : vérifier la cuisson de ta tarte dans le four.

Source photo : Giphy

6. Quand Jaime et Cersei niquent à côté de leur enfant mort dans Game of Thrones

Là encore on pourrait citer un paquet de scènes dans la série hyper gênantes à mater avec sa famille. Tout simplement parce que non seulement ça baise à tout va, mais en plus ça baise à tout va au sein même de la famille alors forcément on se projette quoi. On se demande si on aurait pas été obligé de faire la même chose face à la menace des Marcheurs Blancs…

Astuce pour te sortir de ce malaise : proposer des cacahuètes.

Source photo : Giphy

7. La scène de baston sexuelle dans Goldeneye entre James Bond et Onatopp tue un mec au lit en l'étouffant entre ses cuisses

Onatopp tue tout d’abord un type en l’étouffant entre ses cuisses ce qui ne laisse pas indifférent (mélange bizarre d’excitation sexuelle et de crainte du sexe féminin), alors dans la scène avec Bond ça tourne vite à la confrontation mi-violente mi-sexuelle mi-figue mi-raisin. Bon bien sûr quand on regarde la scène aujourd’hui il y a de quoi exploser de rire, c’est bon làààà jugez pas.

Astuce pour te sortir de ce malaise : exprimer ton désir de reprendre les cours de sport.

8. Quand Marnie se fait bouffer le cul dans Girls

Un anulingus pas piqué des hannetons qui ouvre la quatrième saison de la série. Alors bien sûr on est dans Girls, on sait qu’il va y avoir des scènes de masturbation, de baise parfois même de baise un peu cheloue. Mais là faut avouer qu’on a été pris de cours.

Astuce pour te sortir de ce malaise : t’éclipser aux toilettes pour aller faire caca.

9. La scène où Jim Carrey sort à poil du cul d'un rhino-robot en poussant des cris dans Ace Ventura

Ace Ventura c’était culte dans les années 90. Si vous prenez le risque de revoir les deux opus, vous risquerez de trouver ça un peu tordu voire très limite. En dehors du caractère raciste, sexiste et transphobe de certaines scènes, on a aussi une bonne dose de malaise intergénérationnel comme cette scène mythique d’accouchement anal dans la savane.

Astuce pour te sortir de ce malaise : proposer une sortie au zoo.

Source photo : Giphy

10. Brokeback Mountain quand ils vont au camping et qu'ils sont super contents

OUPS.

Astuce pour te sortir de ce malaise : une blague homophobe totalement foireuse qui suscitera un discours moralisateur de tes parents sur la tolérance à l’acceptation de l’autre alors qu’en fait t’es pas du tout homophobe tu es même bisexuel mais tu ne pensais pas en parler là avec eux et puis c’est ce con de film qui t’a mis dans une situation merdique où tu te retrouves à dire des trucs que t’avais pas prévu de dire.

Source photo : Giphy

Allez, toi aussi raconte nous tes pires moments de gênes cinématographiques avec tes parents, quand la tension sexuelle devient palpable. Et sinon pour t’extirper de cette situation sociale on te conseille de suivre les recommandations du Sociologue.