Oui, on sait, il n’y a pas à proprement parler de saison « nulle » de Malcolm. C’est une des meilleures séries de notre enfance (et pas que), entre autres parce qu’elle est cool du début à la fin et qu’elle est remplie d’épisodes totalement cultes pour les fans. Mais il y a quand même des différences entre chaque saison, et on n’est pas obligé de toutes les aimer autant, alors on les a classées, hérétiques que nous sommes. Attention, ça se joue à des détails.

1. La saison 1

Normal, vous nous direz. C’est là qu’on a découvert toute la famille et le rôle de chacun. Malcolm rejoint les têtes d’ampoule, Francis est dans son école militaire, et Dewey est encore tout petit et innocent. Un des meilleurs épisodes est sûrement celui où tout le monde va dans un parc aquatique pendant que Dewey, trop petit, reste avec sa baby-sitter avant de vivre ses propres aventures. Avec ça, la performance de Hal en rollers restera gravée dans nos mémoires.

Source photo : Giphy

2. La saison 2

Il n’y a pas de grosses différences avec la saison 1 mais de nouveaux personnages viennent compléter le tableau, comme Craig, le responsable du magasin amoureux de Loïs et un peu pathétique, ou encore Cynthia, nouvelle tête d’ampoule sur qui Malcolm craquera (et quand on voit comment a grandi l’actrice Tania Raymonde, on le comprend.) On a une baston contre des clowns, contre des chauve-souris, Hal fait de la peinture, Reese se découvre une passion pour la cuisine et Dewey trouve un joli sac à main. Quand il ne fait pas d’une mouche son nouveau meilleur pote. Bref, l’éclate.

Source photo : Giphy

3. La saison 6

Francis n’a plus ses petites histoires à côté, il est toujours avec le reste de la famille, et ça c’est vachement bien, parce qu’on le voit un peu moins mais que, quand il est là, c’est beaucoup mieux qu’avant. Les délires de Hal continuent toujours, et l’épisode où il devient chef du groupe de bodybuilders est juste génial. En plus c’est dans cette saison que Reese part à l’armée et intègre une meute de chiens. Et puis on a kiffé le dernier épisode, avec le concours de Miss de Loïs. Il n’y a que Jamie qui entache un peu le tout, mais c’est moins horrible que dans la saison 5.

Source photo : Giphy

4. La saison 7

L’ultime saison de Malcolm (ce serait étonnant qu’ils reprennent un jour, malgré les rumeurs qui reviennent tous les trois mois.) Dedans on a un paquet d’épisodes trop bien, à commencer par le Burning Man, durant lequel Malcolm a sa première fois. Mais y’a aussi l’exosquelette de Stevie, Loïs qui devient flippante en vengeant Reese des filles qui l’ont humilié, ou Hal qui explose le bateau téléguidé d’un gosse. Voilà, la série est close en beauté.

Source photo : Giphy

5. La saison 4

Bon, Francis qui rencontre Otto et Gretchen, c’est pas ouf. Le personnage d’Otto est drôle au début, puis complètement saoulant à la longue. Mais avec toute la famille, il y a des épisodes canons, comme l’anniversaire du père de Hal, interprété par Christopher Lloyd (Doc de Retour vers le futur), ou celui où Hal se passionne pour la marche rapide, en passant par celui où Loïs imagine sa vie si elle avait eu des filles à la place de garçons. On finit par Dewey qui remet en question la religion avec la meilleure tirade de la série.

Source photo : Giphy

6. La saison 5

Jamie, Jamie, Jamie… En fin de saison 4, Jamie, le petit dernier, est né, mais on n’avait pas trop eu le temps de le découvrir. Là, il revient logiquement dans la saison 5, et on comprend qu’on aurait très bien pu se passer de lui. A côté de ça, les aventures au ranch continuent et ne sont pas toujours ouf, et les amours de Malcolm non plus. C’est à peu près tout ce qui plombe la série puisque le reste est toujours à la hauteur. Mention spéciale pour l’épisode du mariage de Hilda avec l’homme d’affaire chinois : Dewey fait semblant que Reese n’existe pas, donc Reese se demande vraiment s’il existe, jusqu’à ce qu’il nous fasse un remake du « Je pense donc je suis » cartésien, son seul vrai moment de génie sur 7 saisons. Mais bon, il était drogué.

Source photo : Giphy

7. La saison 3

Ce qu’il y a de moins bien ici, c’est surtout la partie qui concerne Francis : il se casse de son école militaire pour aller en Alaska, où il traîne avec des crados et se fait exploiter. Ça fait pas partie des moments les plus drôles de la série, surtout à partir du moment où on rencontre Piama, qui n’est pas méga fun. Pour le reste, ça va, c’est toujours cool, même si Dewey est toujours au dessus des autres. Utiliser son pote riche et lui gâcher son anniversaire pour avoir sa propre fête de rêve avec des cow-boys, c’était un coup de maître.

Source photo : Giphy

 

Poupipoupipoupipou