La controverse autour des vaccins fait partie des théories du complot qui séduisent le plus de Français. Ainsi, 43 % d’entre nous (selon une enquête de la fondation Jean-Jaurès) pensent que le ministère de la Santé est de mèche avec les lobbys pharmaceutiques. Et nous on trouve que les militants anti-vaccins ils ont quand même vachement raison parce que c’est vrai que jusque là ON N’A PAS DU TOUT EU LA PREUVE que les vaccins sont efficaces (*).

(*) Vous la sentez notre bonne grosse ironie ?

1. Quand ton enfant aura une maladie qui n'existe plus depuis plusieurs décennies, ça sera hyper vintage

« Attends, ton petit dernier t’a fait une coqueluche ? Mais c’est génial ! Moi il m’a fait des oreillons, ultra swag je suis fan. »

Mais sinon en vrai : la vaccination a permis d’éradiquer un certain nombre de maladies. La rougeole quant à elle a baissé de 84 %, c’est pour ça qu’on a un peu de peine quand on voit qu’elle commence à revenir en France parce que les enfants ne sont plus vaccinés (source).

2. Sans vaccin, il ne pourra pas aller à l'école et au moins tu pourras lui faire sa propre éducation

Bah oui parce qu’en France, les enfants non vaccinés n’ont pas le droit d’être inscrits à la crèche ou à l’école. C’est normal, c’est pour éviter qu’ils contaminent d’autres enfants. Non seulement on prive nos enfants de protections vaccinales mais en plus on les prive d’école. Combo gagnant !

3. Après tout ça se saurait si ça pouvait éviter des décès...

Moi perso ce que je vois c’est que c’est quand même bien galère de devoir caler 1 milliard de rendez-vous chez les pédiatre. Et puis ça a l’air de faire mal à bébé.

Mais sinon en vrai : selon l’OMS la vaccination évite entre 2 et 3 millions de décès chaque année. On estime même que la vaccination est l’intervention médicale la plus efficace et donc la plus rentable (parce que ça coûte moins cher de vacciner un enfant que de soigner un malade, logique). Toutefois, si la vaccination était encore plus répandue on pourrait encore éviter 1.5 millions de décès chaque année dans le monde.

4. ATTENDEZ LES VACCINS EN FAIT C'EST DU POISON QU'ON SE MET DANS LES VEINES NAMÉHO ÇA VA PAS LA TÊTE

Ça veut dire les médecins ils nous injectent des maladies très méchantes dans le corps et nous on se laisse faire on dit rien merci bonjour au revoir.

Mais sinon en vrai : (définition du Larousse) Vaccination, n.f : Administration d’un vaccin ayant pour effet de conférer une immunité active, spécifique d’une maladie, rendant l’organisme réfractaire à cette maladie. Explication de son fonctionnement (Vaccination Info Service): quand on est malade c’est qu’un microbe est rentré dans notre organisme. Dès lors, notre système immunitaire réagit (sympa) et fabrique des anticorps qui butent le microbe. Du coup, lors de la vaccination on se fait injecter un microbe en très faible quantité dont la simple présence va activer les anticorps. Grâce à ce procédé, si un jour notre corps rencontre un microbe du même genre, les anticorps seront déjà au garde-à-vous pour faire le boulot et le buter.

5. T'façon les vaccins, ça rend autiste

C’est des gens qui me l’ont dit et même qu’il y a eu une étude qui l’a prouvé d’abord. Or, comme on le sait quand il y a des études c’est que c’est vrai.

Mais sinon en vrai : la croyance selon laquelle la vaccination peut entraîner des risques d’autisme date d’une étude qui a été effectuée en 1998 et qui était une vaste fraude : cette étude britannique établissait un lien entre l’autisme et la vaccination ROR (Rougeole-Oreillons-Rubéole). SAUF QUE, l’étude ne reposait que sur 12 patients (autant dire, peanuts) ET QUE le médecin qui a dirigé l’étude en a ni plus ni moins falsifié les résultats. Par ailleurs d’autres études ont été menées depuis par différents médecins et sont tombées d’accord sur le fait que l’autisme n’avait absolument aucun lien avec ce vaccin. Malheureusement quand on a une idée fixe, on s’y tient… (source France TV Info)

6. Et puis en vrai ça fait super mal

En plus la piqûre… franchement après avoir vu Requiem for a dream, je trouve que ça donne vraiment des mauvaises idées aux enfants. Et pourquoi ne pas leur faire prendre du crack dans ce cas tant qu’on y est.

Mais sinon en vrai : Non j’avoue c’est vrai que ça fait mal parfois. Heureusement qu’on nous offre une sucette après.

Source photo : Giphy

7. Les hommes préhistoriques, ils n'avaient pas de vaccins et ils étaient pas plus malheureux

Oui bon bah il mouraient à 16 ans, d’accord, mais ça n’a rien à voir avec la vaccination, c’est juste que l’espérance de vie était vachement plus courte c’est pour ça.

8. Faut bien mourir de quelque chose

De toute façon avec la pollution, les OGM et le terrorisme, on donne pas cher de leur peau alors autant ne pas s’emmerder la vie à les vacciner dans ce cas. C’est juste du bon sens.

9. De toute façon le vrai vaccin c'est le Ricard

Un petit coup de 50°C dans le gosier je peux te dire que ça flingue n’importe quel microbe.

Mais sinon en vrai : contrairement à une idée reçue, l’alcool qu’on avale ne tue pas du tout les microbes. Il se dilue ainsi immédiatement dans le sang une fois consommé et ne mettra jamais fin ni à ton rhume ni à ton cancer. Et puis de toute façon, l’effet bactéricide de l’alcool disparaît totalement en dessous de 70°. Donc Ricard ou vodka ne vous sauveront pas des microbes (source).

Source photo : Giphy

10. En plus ils mettent des vrais morceaux d’aluminium dans la piqûre !

C’est ce qu’on dit à ce qui paraît. Genre les gars mettent des petits bouts d’aluminium chopés au Franprix du coin et il les mettent dans le liquide et après ils nous les injectent. C’est pas très joli ça.

Mais sinon en vrai : la présence d’aluminium dans les vaccins fait partie du débat et des arguments anti-vaccin. Pour expliquer le schmilblick en deux mots : les morceaux de virus présents dans les vaccins de plusieurs maladies ne suffisent pas à solliciter le système immunitaire. Et donc, pour remédier à ce problème, on rajoute des sels d’aluminium. On fait ça depuis 1925 et jusqu’à preuve du contraire, ça a plutôt bien marché.

Héhéhé, on rigole on rigole et c’est bien de rigoler mais faisons une petite interruption non blagueuse : les vaccins ont permis d’éradiquer de nombreuses maladies, le très faible risque d’effets secondaires ne fait absolument pas le poids face au bénéfice inestimable de la vaccination dans le monde. Et c’est pas parce qu’on pense que les maladies sont éradiquées ou concernent moins de monde aujourd’hui qu’il faut arrêter de se faire vacciner (de la même façon que c’est pas parce qu’il y a moins de contaminations du SIDA qu’il faut arrêter de porter des capotes), si les maladies ont été éradiquées c’est grâce à la vaccination ! Arrêtons un peu avec les théories du complot à deux balles et pensons à la santé de nos enfants et de leurs petits potes.

Allez, bisous. Hâte de voir les commentaires de nos trolls préférés !

Source : Organisation Mondiale de la Santé, Le Figaro, Participate Autisme, L’express