bar
Crédits photo (creative commons) : Christian Senger - Montage Topito

L’été arrive, les petits oiseaux chantent, tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes : mais, comme des centaines de milliers d’étudiants, vous êtes cordialement convié aux rattrapages. Votre mère vous avait pourtant dit que l’adage « une bouteille de vodka avalée, une matière mémorisée » ne vous aiderait pas à avoir votre année du premier coup - mais vous ne l’écoutez jamais, tant pis pour vous. Voici donc quelques arguments qui devraient vous convaincre de vous la couler douce plutôt que de tenter désespérément d’obtenir votre année. Ne me remerciez pas, c’est cadeau.

  1. C'est la coupe du monde, il faut être patriote
    Oui, chanter des chansons paillardes en alignant les cervoises les yeux rivés sur un écran géant en compagnie de dizaines de congénères plus alcoolisés que vous, c’est du patriotisme. REP A SA MARINE.
  2. Ca relancera la croissance
    Et si vous aimez le beaujolais ou tout autre vin qui pique un peu, vous aiderez peut-être un agriculteur en détresse. Oui, comme ceux qu’on voit dans « l’amour est dans le pré ».
  3. Vous allez redoubler de toutes manières, alors autant boire pour oublier
    A chaque problème sa solution, la vie est fort simple, ma bonne dame.
  4. Vous avez toujours été plus fort en discussions de comptoir qu'en dissertation de géopolitique
    Et ma grand-mère m’a toujours dit que « dans la vie, il faut faire les choses pour lesquelles ont est doués ». CQFD.
  5. Il fait beaucoup trop chaud pour travailler...
    Un temps idéal pour se siffler un petit picon-bière en terrasse. Il faudrait être fou pour s’enfermer tel un rat dans une bibliothèque universitaire hostile et désertée.
  6. ...Et d’ailleurs, il faut s’hydrater. Sinon vous allez mourir. Et mourir, c’est mal.
    Souvenez-vous de la canicule de 2003. Oui, celle qui a fait 70 000 morts en Europe. Vous ne voulez pas que l’on retrouve votre cadavre momifié que votre chat aura à moitié mangé dans trois ans ? Alors buvez, pauvre fou.
  7. Vous n’avez pas envie de pourrir les vacances de votre correcteur
    Vous avez toujours été un chic type, donner du travail à autrui, ça ne vous ressemble pas. D’ailleurs, peut-être qu’il vous paiera un pot pour vous remercier.
  8. Avec l’allongement de la durée de la vie, vous pouvez avoir votre licence en 10 ans, et tout le monde s’en fout
    Et quand vous cesserez d’être étudiant pour vous trouver un travail, vous aurez tout de suite beaucoup moins de temps pour faire des jeux à boire à base de vodka-bière. Alors profitez de vos années étudiantes tant qu’il en est encore temps.
  9. Vous vous étiez juré de ne pas aller aux rattrapages
    Donc vous n’irez pas, parce que vous avez des principes. En revanche, vous n’avez jamais été assez saoul un 31 décembre pour vous jurer d’arrêter de boire.
  10. Vous vous ferez beaucoup plus d’amis
    Et ce n’est pas votre beau diplôme qui vous réconfortera quand votre copine/votre chevalier servant/votre mère/votre cochon d’Inde (rayez mentions inutiles) vous aura plaqué.

Et vous, irez-vous aux rattrapages ou bien avez-vous choisi d’arrêter vos études pour vous consacrer à l’élevage de hérissons d’Afrique ? Buvez-vous 1,5 litres de bière par jour ? Avez-vous été un bistrot dans une vie antérieure ??? Racontez-nous tout, on est entre nous...