La première version de PowerPoint date de 1987. Outre les morts de Dalida et Lino Ventura, 1987 est marquée par la première intifada, l’assassinat du premier ministre libanais Richard Karamé, des répressions militaires en Inde et au Sri Lanka, les succès de Viens boire un p’tit coup à la maison, La Bamba, Une autre histoire de Gérard Blanc et Là-bas de Goldman. Il y a une forme de cohérence dans l’horreur, la preuve en bullet points – Dîtes, Jolivet, vous avez des insights à apporter sur les raisons de détester PowerPoint ? Alors arrêtez de faire une cocotte avec le contrat prévoyance Matmut pendant la pres’.

1. Pour les affreuses animations de transition entre slides

Les cinquante custom animations qui se succèdent visent sans doute à créer l’évènement autour du non-évènement qu’est la présentation du nouveau site du CE. En même temps, comme rien ne s’anime à part l’écran, il est possible que l’évènement soit en réalité la mort cérébrale de toute l’assistance.

2. Parce que le terme slide n'existerait pas sans PowerPoint

D’ailleurs, personne ne sait si on dit un slide ou une slide et ceux qui francisent le mot en « planche » sont des super connards.

3. Parce qu'avec ou sans PowerPoint, une réunion ne sert à rien

Réunir des dizaines de personnes pour parler d’un truc qui n’en intéresse aucune est un exercice relativement vain. Pressentant que l’activité ne pourrait excéder en temps normal une durée de cinq minutes, les dieux de la vie de bureau ont inventé PowerPoint pour maximiser le plaisir et faire oublier aux participants que leur travail quotidien est, lui aussi, relativement vain.

Source photo : Giphy

4. Pour le principe ridicule du PowerPoint imprimé

« Désolé, le vidéoprojecteur ne marche pas, je vous ai donc imprimé le document de présentation PowerPoint pour que vous puissiez suivre. » Cette phrase retour vers le futur équivaut à « Je vous ai numérisé votre pantalon afin que vous puissiez en avoir un même s’il est déchiré au niveau des fesses ».

5. "Alors, Loisel, on a du mal à faire marcher le barco ?"

S’ensuivent dix minutes de blagues sur Loisel et son rapport décidément très réfractaire à la technologie, pendant que Loisel, lui, sue abondamment en repensant à tous les boulots qu’il aurait pu faire s’il avait fait un Bac L plutôt que S, comme il en avait envie. Par ailleurs, le mot « barco » a été interdit par la Convention de Genève.

6. A cause de l'infernale slide "Merci de votre attention" agrémentée d'un smiley souriant

D’autant plus infernale que tout y est faux: la mention d’une attention quelconque de la part de l’auditoire, le remerciement, et même le smiley souriant, choisi en l’absence d’un emoji qui se pend.

Source photo : Giphy

7. A cause des fautes d'orthographe systématiques dans les présentations

Chouette, une présentation intitulée « Comment gagné la bataille de l’assurance-vieillaisse », par Alain Connardo, Directeur financier qui gagne sept fois ton salaire.

8. Parce que ce n'est pas plus simple d'utilisation qu'InDesign et beaucoup plus moche

Avec InDesign, on peut à peu près tout faire, y compris prendre du plaisir. Avec PowerPoint, on peut participer aux championnats du monde de document moche.

9. Parce que le Clip Art, ce n'est pas possible

Je soupçonne le trombone sympa de Word d’être le créateur de la bibliothèque de Clip’Art de la suite Office. Seul un trombone à goût de chiotte pourrait fabriquer une telle avanie.

Source photo : Giphy

10. Parce que merde j'ai encore sorti le truc en .pptx et je peux pas le lire bordel de merde

« Attendez, je vais essayer de le passer en PDF. Ah non, l’ordi se met à jour sur Windows 10. » « Alors, Loisel, on a du mal à faire tourner la machine ? »

11. Parce que Merde, j'ai copié le raccourci sur la clé, et pas la présentation. Il va falloir reporter. Du coup.

On fait un Doodle pour trouver une nouvelle date qui convient à tout le monde ? Je vous envoie un PowerPoint pour vous expliquer comment marche Doodle.

12. Parce que, sans PowerPoint, pas de porte-clé laser

Donner un porte-clé laser à un cadre moyen en quête de reconnaissance, c’est comme donner un pistolet qui fait du bruit à un enfant hyperactif déjà coupable d’avoir envoyé son instit’ en maison de repos.

13. Parce que sur une présentation projetée, on ne voit pas le nombre de pages qu'il va falloir encore subir

Impossible de compter le nombre de slides à venir après une heure de présentation sans intérêt sur le marché de la croquette en zone EuroMed ; pas de ligne d’arrivée, un temps qui se dilate, le vidéoprojecteur chauffe, cette cravate me serre atrocement. Syncope.

14. Parce qu'il faudra m'expliquer l'utilité de lire des bullet points à voix haute plutôt que de laisser les gens les lire

« Comme indiqué dans le document, on voit que la business unit Espagne tire son épingle du jeu dans trois secteurs différents: l’ennui, l’inutilité, et la prise d’otage. » Je ne vois pas l’intérêt de remplacer ma voix intérieure par le son mielleux de la tienne, connard.

15. Parce que c'est aussi moderne que le minitel

Mais que les gens qui l’utilisent se définissent souvent comme « très portés sur les nouvelles technologies de l’information et de la communication, autrement dit les NTIC » et arborent d’ailleurs une cravate « I love Netscape » achetée en 95.

16. Parce qu'on n'y voit rien à ces graphiques de merde

Tu peux zoomer, Monique, j’adore les pixels en gros plan.

Source photo : Giphy

17. Parce que même avec une "police sympa", un document comptable fait chier tout le monde

De toute façon, il n’existe pas de « police sympa ».

18. Parce que PowerPoint encourage la pensée simpliste et débile

Allez ! On résout le conflit israélo-palestinien avec des bullet points. Allez ! On explique la formation de l’univers avec des bullet points.  Allez ! On fout un terme à la bêtise généralisée en supprimant PowerPoint.

19. Parce que c'est plus long de préparer un PowerPoint que de le présenter

Or, la présentation est déjà trop longue. Vous vous souvenez qu’à la fin de la vie, on meurt, et qu’en attendant il fait beau dehors ?

20. Parce que Christelle aimerait faire d'autres trucs dans la vie que de cliquer sur les slides pour les passer pendant que Thierry ponctue sa présentation de petites blagues graveleuses

« Allez, Christelle, on suit ! On passe au point 3 ! Si t’es aussi lente pour réagir quand t’as tes règles, tu dois avoir un sacré budget blanchisserie ! » Christelle a un doctorat en biophysique. Thierry est juste là depuis plus longtemps qu’elle. Il gagne trois fois son salaire.

21. Parce qu'on retrouve PowerPoint aux mariages et que déjà ça nous fait chier au boulot

Vous êtes prêts ? Après les photos moches des années 2000, on chantera tous sur l’air du Lundi au soleil la chanson pour Samatha et Patrick, écrite par Poulou, le frère de Pat ! On vous a préparé un karaoké en PowerPoint ! 3/4: Samantha et Patrick, c’est un amour qu’on oubliera jamais… »

AU SECOURS.

22. Parce que le principe de charte graphique PowerPoint est fasciste

« Tu as pas mis le sous-titre en italique gras, on s’y perd, là. »

Source photo : Giphy

23. Parce que le travail de mise en forme peut devenir un passe-temps désocialisant

« Tu viens avec nous au ciné ? » « Non, je dois passer tous mes titres en Helvetica 16 avec 10 points de padding. »

Sinon, il existe des championnats du monde de PowerPoint. J’imagine que ça doit faire partie des jeux paralympiques.