Le problème des parents, c’est que si tu ne leur présentes pas un partenaire de vie potentiel tous les six mois, ils se posent tout un tas de questions et commencent à paniquer. Pourtant, tu as une vie de célibataire que tu aimes, et un plan cul charmant avec lequel tu adores passer de longues journées de zigzig. C’est donc le moment de faire comprendre à tes darons que tu es heureux dans ton célibat tout en étant sexuellement actif. Il faut donc leur présenter ton plan cul.

1. Leur dire clairement

Parce qu’on sait que l’honnêteté est la base de toute relation saine. Alors quoi de mieux que de déclarer fièrement à tes parents : « nous disons non à la vie commune, non au mariage, non aux enfants, mais oui à la kekette, oui à la minette, oui aux objets de type godemichet maxi lapin disponible chez LaRedoute. Et ça c’est beau, parce que c’est ça la vie ».

Source photo : Giphy

2. Au téléphone

Technique un peu lâche, certes, mais qui permet de raccrocher si les personnes qui t’ont élevé n’approuvent pas ton choix de vie. « Allô, vous vous rappelez la fille/le fils de vos amis les Durand ? Vous avez bien fait de nous présenter, on s’entend très bien. On se refait le trou mutuellement sans amour depuis 5 ans ».

3. Par carte postale

Mais pas d’Arcachon, plutôt un truc de type « gros bisous du septième ciel, nous passons un agréable moment durant lequel nous ne faisons pas de petits-enfants ».

Source photo : Giphy

4. Faire un cours sur le libéralisme économique

Quoi de mieux pour faire connaître son partenaire de sexe que de s’appuyer sur l’actualité, particulièrement en ces temps de macronisme. « Nous avons supprimé les barrières douanières de nos parties génitales et nous échangeons régulièrement nos fluides corporels. Nous somme libres-échangistes et sa main invisible fait des miracles dans mon paradis fiscal ».

5. En chanson

Pour faire resurgir en eux le souvenir des belles chansons de Noël que tu leur chantais enfant. Parce que malgré l’être sexuellement actif que tu es devenu, tu es toujours leur lapinou d’amour. Tu pourras donc te servir dans le répertoire de Camélia Jordana : « non non non, je ne veux pas me marier, non non non, je ne veux pas m’engager, je veux zig zig et y’a pas de mal à ça, traîner, manger, et en-**-ler Barbara ».

Source photo : Giphy

6. Choisir un lieu d'où l'on peut s'échapper rapidement

Histoire de pouvoir fuir lorsque tes parents se rendront compte que leurs rêves de te voir fonder une famille sont réduits à néants.

7. En Allemand

Eh bien oui, pourquoi pas ? L’allemand est une belle langue qui peut servir à autre chose qu’à dire des insanités dans d’obscurs films pornographiques. Ton partenaire de sexe pourra alors déclarer « ich bin ein plan cul », pour le plus grand plaisir de tes parents.

Source photo : Giphy

8. Lors d'une partie de scrabble

Il est alors facile de placer « levrette », mot compte triple, en ajoutant que tu la pratiques trois fois par semaine avec une charmante personne rencontrée sur Tinder. N’omets aucun détail sur ta vie de stupres et de lubrifiant, sans oublier non plus de leur montrer son profil pour qu’ils puissent bien visualiser le visage de celui ou celle qui voit régulièrement le terrier de leur lapinou d’amour.

9. Leur présenter ton plan cul ainsi que son petit copain / sa petite copine

Pour bien leur faire comprendre qu’il ne s’agit que d’une histoire de sexe, il peut s’avérer efficace de ramener le petit ami de ton plan cul. Il faudra cependant apprendre à courir si ladite personne n’est pas au courant que son partenaire s’envoie en l’air avec quelqu’un d’autre. Sinon, il faudra expliquer le concept de « relation libre » à tes parents, ce qui, soit dit en passant, est extrêmement gênant.

10. Inviter tes parents à ton anniversaire de plan-cul

« Je vous ai invités dans ce restaurant pour vous présenter Dominique. Oui, cela fait deux ans tout pile qu’on se pilonne le derrière, l’avant, et tous les trous que mère Nature nous a donnés. Ce fut long, parfois difficile et semé d’embûches, mais parce que c’est une belle histoire de cul que nous avons vécue tous les deux, nous voulions vous faire partager un peu de notre bonheur. Merci. »

Source photo : Giphy

Bisous les enfants, et n’oubliez pas de penser à nous quand vous ferez zig zig !