spiritisme
Source photo : Wednesday Mourning

Il y a quelques temps, Mélissa Theuriau et Jamel Debbouze ont milité activement pour introduire l'improvisation à l'école, une initiative qui fait aujourd'hui son chemin dans la tête de nos gouvernants. Puisque, apparemment, il n'y a qu'à demander, on va se lancer avec une liste d'arguments imparables pour offrir le même sort à une discipline qu'on a tous pratiqué à un moment de notre adolescence : la convocation d'esprits autour d'une table qu'on désigne sous le nom fourre-tout de "spiritisme". Les sciences exactes, c'est très bien, les sciences sociales pourquoi pas, mais qu'en est-il des sciences occultes? Nous, on pense que c'est indispensable à un cursus sérieux :

  1. C'est un vrai plus pour les cours d'Histoire
    Les livres d'Histoire sont chiants à mourir, Wikipedia regorge d'inexactitudes, quoi de mieux que d'interroger directement Napoléon ou Clovis sur ce qu'il s'est vraiment passé en leurs temps ? "Henri IV? Tape une fois si tu as signé l'Edit de Nantes !"
  2. Ça permettrait d'éviter les malversations
    Il y a toujours un con pour taper dans un pied de la table ou pour faire bouger le verre. Si cette pratique est un peu encadrée, on pourrait demander à des pions de s'assurer de la bonne marche de la procédure et mettre (pourquoi pas) des heures de colle à ceux qui prennent ça à la rigolade.
  3. C'est une manière de socialiser les jeunes
    Quoi de plus convivial qu'une réunion le soir autour d'un guéridon, avec tous les mains posées sur la table ? C'est quand même autre chose que de rester le nez sur l'écran de son portable ou devant un jeu vidéo. Le spiritisme, c'est comme un sport d'équipe (mais en intérieur).
  4. C'est une très bonne alternative à la drogue
    Qui a besoin de se réfugier dans le crack quand il vient de faire valser une table en invoquant un démon? Le spiritisme, c'est l'assurance de sensations fortes. Dites non à la drogue, oui aux esprits.
  5. C'est une vraie avancée pour l'orthographe des jeunes
    Après des années à chier sur le français avec son langage SMS, le jeune pourra compter sur l'orthographe impeccable des esprits d'autrefois qui déplaceront la "goutte" sur la planche de Ouija sans faire la moindre faute d'accord.

    ouija
  6. C'est aussi un coup de pouce aux langues étrangères et anciennes
    Le latin et le grec sont menacés au collège parce qu'on pense que ça ne sert à rien ? Essayez de discuter avec un esprit antique, et vous serez bien content de toucher un peu en langue morte. Et qui sait, peut-être qu'orienter les jeunes vers le spiritisme relancera un vrai engouement pour l'araméen.
  7. C'est une manière de réhabiliter l'écriture à la main
    L'écriture automatique, ça se fait au stylo. Ne serait-ce que pour identifier la calligraphie de l'esprit. Si vous essayer sur un clavier et que votre écran devient dingo, ce n'est pas de l'écriture automatique, c'est une merde de Windows.
  8. C'est un bon moyen de réduire l'activité des pickpockets
    Quand tout le monde a les mains sur la table, personne ne peut faire les poches de son petit camarade. Ça permet par ailleurs de s'assurer que tout le monde a les mains propres avant d'aller à la cantine (une intoxication alimentaire est si vite arrivée).

    séance de spiritisme
    C'est bon, tout le monde a les mains propres? Bon, à table, alors...

    Source photo : le-spiritisme

  9. Ça ne coûte pas bien cher
    Au lieu de payer des bec bunsen pour la chimie ou des putains de flûtes à bec, on remplace tout ça par du spiritisme avec les tables dont dispose déjà l'Education Nationale et les verres de la cantine, on réduit le déficit de l'Etat en 3 ans.
  10. Ça filerait du boulot aux profs de techno
    Au lieu de faire fabriquer aux gamins des porte-clés clignotants, qu'ils leur montrent comment invoquer les esprits, ils auront moins de chance de se blesser avec un fer à souder.

E vous, vous feriez prof de spiritisme ?