Tu y es parti quelques semaines, quelques mois voire-même quelques années, et tu sens que tu commences à changer, tu sens que le Québec a eu un petit effet sur toi. Au début c’est subtil et quand tu t’en rends compte c’est trop tard : tu commences à parler québécois là, c’est foutu tsé.

1. Tu sors des « là » à chaque fin de phrase

C’est le premier changement, celui qui arrive sans que tu t’en aperçoives, et puis un jour tu t’en rends compte, mais c’est déjà trop tard.

Source photo : Giphy

2. Le « En tout cas » devient le meilleur mot de liaison au monde.

Il surpasse le « donc », le « euh » et tout le reste. Et même que très vite il deviendra « ‘tout cas ». Ce mot magique se place en début, en milieu ou fin de phrase. Il pourra même être accompagné de « c’est ça » pour finir tes conversations.

3. Quand tout est « correc » pour toi. C’est plus ok, c’est juste correc

4. Tu dis tsé, tsé.

Comme le en tout cas le « tsé » se place en début et fin de phrase, ou même les deux en même temps c’est correc. Il n’y a pas de bon moment pour le dire, c’est à ta guise.

Source photo : Giphy

5. Tu places des "c'est comme" un peu partout

Plutôt que de faire comme les anglais qui placent des « It’s like » à tout bout de champ et sans raison, toi tu dis « c’est comme ». Tsé, c’est comme, … En fait tu n’est même pas obligé de placer une phrase après

6. Très vite tu diras phrases telles que « ça n’a pas de bon sens », « ça a pas d’allure » sans même y faire attention

En insistant bien sur le “PAS”, car le québécois est une langue chantante.

7. Choqué.e par quelque chose qui n’a pas de bon sens ? une seule chose à dire : « Ben là.. »

8. « Fait que »

C’est l’étape ultime, une fois que le « fait que », ou « fatque/faque » au choix, est dit, c’est un non-retour. Tu te souviendras de ton premier « fait que » toute ta vie.

9. Quand tu es lancé dans un débat ou réflexion, tu réfléchis à voix haute en disant : « Dans l’fond »

Dans l’fond tout le monde préfère les chocolatines aux pains au chocolat.

Source photo : Giphy

10. Tu ne regardes plus des séries, tu les « écoutes »

T’as écouté Game of Thrones hier ? C’était crissement bon !

11. Tes potes ne sont plus ton groupe de potes, c’est ta « gang »

Et quand tu t’adresses à un groupe sur facebook pour faire tes bonnes affaires, tu dis « Salut la gang ! »

12. Ton copain/ta copine est devenu ton cheum/ta blonde

13. Tu ne dis plus « à tout à l’heure » ou « à plus tard » mais « à tantôt »

14. Tu ne vas plus voir un match de basket-ball ou tout autre sport mais la « game »

Et quand tu vas faire du hockey avec ta gang on te souhaite une bonne game. Normal.

15. Tu ne traverses plus au feu vert mais à la lumière verte

D’ailleurs tu es devenu parano à chaque fois que tu veux traverser au bonhomme rouge, toute voiture alentour pourrait contenir un policier avide de te faire payer un ticket.

16. Tu as éradiqué le mot « gosse » de ton language

Tu varies ton vocabulaire : gamins, enfants, bambins. Ou si tu parles de gosses c’est que t’es avec ta gang de mecs.

17. Tu n’en as plus marre des choses, t’es juste « tanné »

Mais tu ne seras jamais au grand jamais tanné du sirop d’érable

18. Tu ne dis plus « Bonjour » le matin mais « Bon matin »

Car pourquoi pourrait-on dire bon après-midi mais pas bon matin ? Ça n’a pas de sens.

Finalement, le québécois est bien plus logique que le français et on devrait tous s’y mettre.

Pour bien te marrer, même en voyage, c'est Sokodo qu'il te faut.