Après des années à tenter de légitimer le metal auprès de tous ses détracteurs, on s’est finalement rendus à l’évidence : le metal c’est vraiment naze. Y’a des choses pires dans la vie, comme se couper un doigt ou s’enfoncer une cuillère en bois dans la cuisse, mais franchement, un concert de metal ou un album de ce genre « musical » dans les écouteurs, c’est pas un truc vraiment désagréable ?

1. Les mecs sont tout le temps habillés en noir

Plus triste tu meurs. Manque plus que des corbeaux qui sortent tout droit des enfers pour se poser sur leurs épaules. Eh oh les gars, vous voulez pas faire un effort pour que les gens aient moins peur de vous dans la rue ? Une petite marinière de temps en temps, un blouson en daim, on sait pas nous.

2. Ça fait saigner des oreilles

L’autre fois on a écouté très exactement 7 secondes de Slayer. Résultat : 18 décibels d’audition en moins à chaque oreille. On a même deux collègues qui ont fini à l’hôpital. Si c’est ça écouter de la musique, la prochaine fois on achète directement une perceuse et on se la fout dans les tympans.

Source photo : Giphy

3. Les pochettes des albums sont moches

On imagine bien le brainsto des designers : « et si on mettait une tête de mort avec des cornes ? Ou alors un zombie ? Ah non encore mieux, un ange déchu qui étrangle une mamie ! » La dernière fois qu’on a vu un truc aussi glauque qu’une pochette d’album de metal, c’était une boîte de nuit dans la banlieue de Mulhouse.

4. On dirait que les fans s'habillent uniquement au stand de merchandising

T-shirt Gojira, pull Hellfest, casquette Dream Theater, chaussettes Megadeath et tongs Black Sabbath. On soupçonne les metalleux d’ignorer que l’on peut acheter des vêtements en dehors des stands merch dans les concerts de metal. Pourtant, il existe bien des boutiques de fringues dans la vraie vie.

Source photo : Giphy

5. Les thèmes abordés sont tristes

Et vas-y que je te parle de la mort, et vas-y que je te parle de la dépression, et vas-y que je te raconte comment l’enfer est pavé de cadavres de chèvres sacrifiées en l’honneur du diable… Niveau joie et originalité, on est très bas. A quand un petit texte sur le plaisir de se retrouver avec des amis autour d’une bonne table avec du bon vin ?

6. C'est quand même mieux de s'écouter un bon petit Beethov'

On s’assied confortablement, on pose le casque sur les oreilles, on ferme les yeux, et on se fait une petite Symphonie n°9. Là y’a pas à chier, on est sur un gros moment de plaisir, avec des mélodies travaillées et du bon goût. C’est autre chose que du headbang sur Children of Bodom.

Source photo : Giphy

7. La double-pédale c'est agaçant

Tudududududududududududududum Tududududududududududum Tudududududududududum. Eh le batteur, à part faire des bruits de mitraillette avec ta grosse caisse, tu pourrais pas nous faire des petits rythmes syncopés subtils qui nous donneraient envie de nous déhancher ? Phil Collins, là ok, c’est du lourd.

8. On comprend rien là avec tous ces instruments de musique ça fait du brouhaha

Ouais parce qu’on parle de la batterie, mais tout le reste aussi, y’a rien qui va. On dirait que les musiciens de metal ont oublié de se mettre d’accord, du coup ils jouent tous n’importe quoi en même temps. Y’en a marre. On va se remettre un petit album de Camille pour se calmer.

Source photo : Giphy

9. Les chanteurs ont souvent les cheveux longs et gras (quel exemple pour notre jeunesse)

C’est quoi la suite ? On se lave avec de la boue puis on ne va plus à l’école ? Non mais MDR quoi faut arrêter de prendre de la drogue les gars, la civilisation c’est par ici, suivez-nous si vous voulez qu’on vous montre comment on devient de vrais adultes responsables.

10. Parce que le métal à la base c'est un matériau dont les atomes sont unis par des liaisons métallique. Rien à voir.

Ou un truc comme ça. C’est un ami chimiste qui nous l’a dit, donc si vous le croyez pas c’est que vous êtes un peu limités mais de toute manière on s’attendait pas trop à une autre réaction de la part de gens qui lèvent simultanément leur index et leur auriculaire quand ils sont contents.

Source photo : Giphy

11. Si nos grands-parents n'aiment pas ça c'est qu'il y a bien une raison

C’est quand même eux qui ont accumulé le plus de connaissances dans leur vie, ils sont donc bien plus légitimes pour dire ce qui est bien ou non. Et à part deux ou trois grand-mères qui font genre qu’elles aiment le metal pour se la jouer « djeuns », la plupart des vieux affirment avec certitude que c’est de la bonne grosse merde.

Comprenne qui pourra + clin d’œil appuyé.