Le foot n’est pas spécialement une activité intellectuellement très stimulante. Il suffit de regarder des gens pousser un ballons et essayer de feinter l’adversaire pour mettre ledit ballon au fond de filets gardé par un mec habillé en couleurs criardes. Pour autant le football offre un bel apprentissage de la géographie au travers de la C1 et permet à des villes qui n’ont rien à offrir d’autre de se faire connaître sur la scène internationale.

1. Sochaux

Sochaux Sochaux on est là pour faire la fête, comme dirait Patrick Sébastien. En toute confiance, je peux vous dire que j’ai découvert l’existence de Sochaux et du département du Doubs y’a dix minutes. En revanche, à Sochaux, y’a un musée de l’Aventure Peugeot, rien que ça, sur l’histoire de Peugeot et c’est très joli.

Crédits photo (creative commons) : Domaine public

2. Leipzig

Leipzig, en ex-RDA pour situer en gros, a un club de foot créé par le groupe Redbull. Voilà, c’est dit. Sinon, à Leipzig, y’a des tilleuls, puisque Leipzig veut dire « le lieu près des tilleuls ». Sinon, c’est là que Bach a composé une bonne partie de ses CD et en plus y’a un beau musée d’histoire contemporaine.

3. Shalke

Restons en Allemagne ; figurez-vous que Shalke n’est pas une ville, mais un quartier d’une ville qui s’appelle Gelsenkirchen et que j’ai fait copier-coller pour écrire parce qu’il faut pas trop m’en demander. Et figurez-vous aussi que Gelsenkirchen est un port fluvial sur le Rhin pas très loin de Dortmund où Manuel Neuer est né et où se déroule chaque année un festival de musique gothique, le Blackfield.

Crédits photo (creative commons) : Michielverbeek

4. La Corogne

La Corogne, c’est en Galice et ça compte 250.000 habitants. Outre le club de foot, il y a la tour d’Hercule, un phare romain qui a bien la classe quand même quand on y pense.

Crédits photo (creative commons) : FirkinCat

5. Donetsk

Alors c’est en Ukraine, et c’est même une grosse ville, quasiment 1 million d’habitant et un poids économique et industriel indéniable, mais c’est aussi compliqué puisque la province a fait sécession et déclaré son indépendance en 2014. Donc je sais pas si y’a des trucs à voir à Donetsk, mais vu qu’il y a des attentats à la bombe et un climat politique délétère, je vous déconseille d’y aller de toute façon.

6. Vigo

Autre ville de Galice qui a un nom rigolo, Vigo est aussi le plus grand port de pêche européen. Et ouais, rien que ça. On est au bord de l’Atlantique et la vie a l’air plutôt douce. Par ailleurs, on raconte que la baie accueille un trésor englouti lors d’une bataille navale et sinon le Musée de la mer de Galice envoie du lourd quand on aime les musées, la mer et la Galice.

Crédits photo (creative commons) : Alberto Pérez

7. Eindhoven

Aucun lien avec Raphaël et encore moins avec Carla Bruni puisque Eindhoven et son PSV se situent aux Pays-Bas, plus exactement dans la province du Brabant-Septentrional qui a officiellement gagné le concours de la région avec le nom le plus rigolo d’Europe. La ville a vu naître Philip Cocu ; je ne sais pas qui c’est, mais il a un nom rigolo. Ah et sinon, Eindhoven est jumelée avec Bayeux.

8. Dortmund

Un Borussia plus tard, on découvrait l’existence de la huitième ville d’Allemagne. Evidemment, quand on parle de Dortmund, on imagine un séminaire Cogema entièrement surtitré en allemand dans le monde de l’assurance, mais on se trompe. Comme le dit Wikipédia, on est face à une ville d’art et d’histoire : « Le ton de l’histoire culturelle est donné par l’ensemble des églises du centre-ville dont les tours caractérisent le panorama de Dortmund. La Reinoldikirche et la Marienkirche constituent des joyaux d’architecture médiévale.«

9. Leverkusen

Bayer a racheté Monsanto, mais nous ne sommes pas là pour parler de ça mais de Leverkusen, la seule ville qui a un nom qu’on dirait une marque de tanks. Avec 150.000 habitants, on peut pas parler de mégapole, mais par contre y’a un joli stade où on donne aussi des concerts et un musée de l’industrie.

10. Marseille

MDR c’est quoi cette ville dont j’ai jamais entendu parler et qui serait soi-disant en France ? On nous prend pour des buses y’a des villages en L1 maintenant ? LOOOOOOOOL.

Vivement la prochaine journée de C1.