Ah l’épineuse question de la maternité… Faut-il ou non avoir des enfants et pourquoi ? Si on a souvent tendance à questionner les femmes qui ne veulent pas avoir d’enfant, l’inverse est moins courant. Comme s’il était plus logique et naturel d’avoir des enfants que de ne pas en avoir. Porteuse de cette cause sensible de la non maternité, je m’en vais vous prouver par A + B que l’enfantement est le pire des scandales écologiques (genre au moins mille fois pire que fumer des cigarettes).

1. On devrait atteindre les 10 milliards d'être humains sur Terre d'ici 2050

Mais le plus flippant c’est surtout qu’en 50 000 ans on a atteint 2.5 milliards d’humains en 1950 et qu’en l’espace de 40 ans, on a déjà doublé la quantité de nous-mêmes. Bref, on est trop nombreux et ça ne va pas aller en s’améliorant parce que plus on est nombreux, plus on est nombreux. Et franchement on galère déjà assez à trouver un appart à Paris, je veux pas savoir ce que ça donnera dans 20 ans quand il faudra trouver une piaule à Jordan.

Source photo : Giphy

2. Parce qu'au bout d'un moment à force de faire des enfants, y'en a bien un qui finira par causer la fin du monde tout seul comme un con

Attention j’ai pas dit que ce serait ton enfant hein, mais peut-être son enfant à lui, ou un amoureux éconduit de ton enfant qui pour se venger de s’être fait larguer appuiera sur le bouton rouge pour faire exploser une bombe nucléaire.

3. Durant ses 9 premiers mois un bébé utilisera 200 à 250 couches par mois

Et même les parents les plus écolo se découragent devant l’enfer des couches lavables. Parce que quand tu changes ton gosse 8 fois par jour, c’est pas tellement plus écolo de faire huit machines à laver par jour. Entre ça et la montagne de déchets produite par les couches, mon cœur balance. Il balance tellement que j’ai un peu la gerbe, arrêtez ça tout de suite.

Source photo : Giphy

4. Tu auras beau de nourrir avec des petits plats faits maison (si tu as la chance de ne plus travailler parce que sinon, c'est mort) il sera quand même exposé aux pesticides et à la pollution

C’est comme ça, le monde est inéluctablement pollué. Mettre au monde un enfant c’est le plonger dans la crasse des pots d’échappement, dans les perturbateurs endocriniens, dans le sucre ajouté et dans à peu près n’importe quel polluant existant. Bref non seulement c’est polluant de faire un enfant, mais c’est aussi faire une nouvelle victime de la pollution. LOGIQUE.

Source photo : Giphy

5. Ça bouffe des quantités de papier avec les fournitures scolaires à racheter chaque année

Toutes ces feuilles double à grands carreaux, ces classeurs, ces œillets, ces fiches bristol colorées, ces agendas… Tout ça pour quoi dans le fond ? Tous ces arbres méritent-ils un tel sacrifice pour qu’on finisse au final par dessiner des zizis dessus pendant le cours d’histoire-géo ?

6. Parce que même si tu es suber écolo et que tu éduques ton enfant dans cette voie, il polluera quand même magré lui

C’est comme ça, on peut pas lutter. A moins de vivre nu dans une grotte et de manger de l’herbe, on polluera. Alors après on peut polluer moins que les autres, réduire au maximum son empreinte carbone mais on pourra jamais être un pollueur zéro, notre enfant encore moins.

7. ... ou pas malgré lui du tout d'ailleurs

Parce qu’à l’âge adulte il va probablement fumer, se droguer, manger de la viande, prendre l’avion alors que tu lui avais dit que c’était caca ! Salaud d’enfoiré de pollueur de gosse qui n’a pas du tout été sensible à ta dictature de l’écologie.

8. Ces saloperies de mômes grandissent vite, bonjour le gâchis de vêtements

L’industrie textile est la deuxième plus polluante au monde, ça c’est une chose. Alors tu pourras peut-être chiner des fringues pas cher ou piquer celles des enfants que tes potes ont déjà eu et qui ont grandi, mais globalement la croissance fait que tu seras obligé de lui fournir de quoi se vêtir tout au long de sa vie. Pour peu qu’il soit fashion addict, tu sombreras dans le gouffre financier et pathétique de la mode. Et personne ne te souhaite ça.

Source photo : Giphy

9. Il y a déjà 153 millions d'orphelins dans le monde, vas donc piocher là-dedans enfin

Si vraiiiiiment tu ressens une nécessité absolue de laisser une trace sur terre et de transmettre tes valeurs à un autre être vivant que ton chat (quelle idée), pourquoi ne pas plutôt se tourner vers l’adoption ? … parce que ? … faut attendre ? entre deux et dix ans…? Oui bon bah écoute patience est mère de sagesse hein.

10. BONNE NOUVELLE : si tu n'as pas d'enfant c'est que tu pollues moins

Donc, techniquement, c’est que tu as le droit le polluer plus. Bon plan ou pas ?

Source photo : Giphy

NB : attention, si vous avez déjà des enfants c’est trop tard il ne sert à rien de les abandonner pour vous donner bonne conscience. Bande de salauds !