Plutôt jeune, à l’instar de toutes les villes américaines, en comparaison de Paris, Rome ou encore Madrid et Londres, New York n’a cessé de bouger, voyant sa skyline se dessiner au rythme des gratte-ciels qui poussaient comme des champignons. Et si la ville a toujours évolué, certains buildings ont néanmoins réussi à entrer dans l’histoire. Des vieux « messieurs » toujours debout, faisant partie de la légende d’une cité dont l’histoire s’écrit dans la démesure…

1. Le Chelsea Hotel

Refuge des rock stars, des poètes et plus largement des artistes marginaux dans les années 60, faisant partie intégrante de l’histoire de la contre-culture, star à part entière, le Chelsea Hotel fut au moment de sa construction en 1883, le bâtiment le plus haut de New York. Ce qui est difficile à croire aujourd’hui tant il paraît modeste en comparaison des mastodontes environnant.

2. Le Flatiron Building

Un immeuble emblématique de Manhattan, qui était, quand il fut achevé au terme de 2 ans de travaux, en 1902, l’un des plus hauts de la ville (87 mètres). Populaire pour sa forme triangulaire atypique, il constitue un must-to-see indéniable pour quiconque se rend dans le Grosse Pomme.

3. Le Woolworth Building

Culminant à 241 mètres, le Woolworth Building fut inauguré en 1913. Il conserva le titre de plus haut gratte-ciel du monde jusqu’en 1930. C’est notamment là, dans le film Les Animaux Fantastiques, que siège le Congrès magique des États-Unis.

4. Le Trump Building

C’est en 1930, après seulement une année de travaux, que cet immeuble de 282.5 mètres sortit de terre, avec pour but avoué de battre le record du Woolworth Building et celui du Chrysler Building, également en construction. Raté pour ce dernier, qui fut secrètement conçu pour justement dépasser le Trump Building. Le Trump Building qui ne s’appelle ainsi qu’au moment du rachat de Trump. Avant, il s’agissait simplement du 40 Wall Street.

5. Le Chrysler Building

Autre star incontestée de Manhattan, le Chrysler Building est l’un des immeubles les plus reconnaissables du monde, notamment grâce à son sommet étincelant. Chef-d’œuvre d’art déco, le Chrysler mesure 318,9 mètres (si on tient compte de sa pointe) et fut financé, comme son nom l’indique, par le fondateur de Chrysler, Walter Chrysler.

6. L'Empire State Building

Le building le plus célèbre des États-Unis est « né » en 1931. Un mastodonte qui nécessita un chantier sans précédent et qui reste, à ce jour, l’un des monuments les plus visités de la ville. Une célébrité qui doit aussi beaucoup à King Kong, qui ne cessa de l’escalader depuis sa première aventure en 1933, au fil des multiples remakes et autres suites.

7. L'American International Building

Achevé en 1932, alors que New York connaît une spectaculaire éclosion de buildings et que les ingénieurs se tirent la bourre pour savoir qui concevra le plus grand, l’American International Building fait un peu figure d’outsider. On peut néanmoins le voir dans de nombreux films, d’Independence Day à Gangs Of New York.

8. Le GE Building

Une appellation qui ne rend pas justice à l’importance de celui qui trône au milieu du Rockefeller Center. Si on parle de Top Of The Rock par contre, c’est déjà plus clair. Car non content de proposer l’un des points de vue les plus incroyables de la ville, cet immeuble achevé en 1933, au style plutôt unique, abrite aussi les studios de la NBC. C’est donc là que sont tournés le Tonight Show de Jimmy Fallon et le Saturday Night Live.

9. Le One Chase Plaza

On fait un saut dans le temps pour se retrouver en 1961, avec le One Chase Plaza et ses façades en verre, qui le positionnent dans une tendance radicalement plus moderne (mais aussi plus datée aujourd’hui) que les précédents buildings de ce top. Dans la série Iron Fist, c’est là que l’entreprise de Danny Rand, le héros, possède ses bureaux.

10. Le MetLife Building

En son temps plus grand immeuble de bureaux du monde, le MetLife Building vit le jour en 1963. Dans tous les films du Marvel Cinematic Universe, c’est à cet emplacement que se trouve la tour Stark.

Et le plus jeune des buildings ? C’est bien entendu le One World Trade Center (ou Freedom Tower), qui fut inauguré fin 2014 et qui avec ses 546,2 mètres, est le plus haut de tout New York City.

Tu ne sais pas quoi offrir pour la fête des mères ? On a déniché les trucs les plus cool :

Pour bien te marrer, même en voyage, c'est Topito Voyage qu'il te faut.