Quand on se penche sur le palmarès dévoilé par Sens critique, on se rend compte que l’intégralité des films de ce top 10 datent d’après 2000. Comme il ne semble pas nécessairement que le cinéma soit devenu soudainement vachement meilleur que les 100 années précédentes, c’est probablement le signe qu’il existe aujourd’hui cinquante fois plus de prix qu’autrefois.

Bien vu, l’aveugle.

1. Birdman (2015)

185 récompenses, dont 4 oscars pour le film d’Inarritu en faux plan séquence avec un super-oiseau qui vit dans la tête d’un comédien au bout du rouleau. Beaucoup d’informations mal organiséee.

2. Moonlight (2017)

Le film de Barry Jenkins a remporté 183 prix, dont 3 Oscars (y compris celui du meilleur film). Comme quoi, les Noirs homos, au ciné, ils sont pas mal considérés. Au ciné.

3. La La Land (2017)

La comédie musicale de Damien Chazelle a remporté 172 prix, dont 6 Oscars. Il paraît que Ryan Gosling et Emma Stone ont fait une danse pour fêter ça.

4. Boyhood (2014)

Le premier film tourné en temps réel sur 20 ans pour capter le vieillissement des acteurs a glané 163 prix, dont l’Oscar de la meilleure actrice dans un second rôle. Richard Linklater a trop géré, même si les Oscars auraient pu être largement plus généreux.

5. Mad Max : Fury Road (2015)

160 prix, dont 6 Oscars, pour le reboot épileptique de Mad Max signé George Miller. C’est un peu plus que pour Babe, l’autre film connu de Miller.

6. Le Seigneur des Anneaux : Le Retour du roi (2003)

Le troisième volet des aventures de Frodon a accumulé 133 prix, dont 11 Oscars, ce qui fait un paquet de trucs en métal précieux. Il a sans doute gagné l’Oscar du meilleur film trop long.

7. 12 Years a Slave (2013)

Le troisième film de Steve McQueen (Hunger et Shame) a remporté 126 prix, dont 3 Oscars. Adapté d’un livre écrit par un ancien esclave, il raconte toute la violence du Sud des Etats-Unis avant l’abolition de l’esclavage. Un prix par maltraitance montrée à l’écran.

8. The Artist (2011)

Hazanavicius a réussi, avec The Artist, à rapport à la France 123 prix, dont 5 Oscars. Il a surtout obligé Jean Dujardin à parler anglais, créant une nouvelle dimension dans le LOL.

9. Slumdog Millionaire (2008)

Le film de Danny Boyle s’est octroyé 121 prix, dont 8 Oscars. L’Académie aime bien les histoires de réussite sociale. Et puis c’est l’occasion de revoir Qui veut gagner des millions.

10. No Country for Old Men (2007)

114 prix, dont 4 Oscars, c’est le palmarès du film des frères Coen. Seul thriller du classement, le film doit en partie son succès à la terreur inspirée par Javier Bardem.

A nous les pépettes.

Source : Sens critique

Et sinon, t'as 2 minutes (allez 3) ? Alors découvre notre dernière vidéo !