Il y a plusieurs millions de lacs aux États-Unis. Des grands et des petits. Des ordinaires et des plus sensationnels, qui attirent des millions de touristes tous les ans. Sauvages ou artificiels, ils contribuent à la majesté de la nation et permettent à eux seuls d’en saisir toute la diversité. Voici les 10 plus beaux (selon nous)…

3. Le Lac Powell (Utah)

Certes, il s’agit d’un lac artificiel, créé par le barrage de Glen Canyon en 1963, sur le fleuve Colorado. Cependant, son eau claire et le paysage à tomber qu’il propose, en font une destination de choix. Il comporte 3136 km de rivage, soit plus que la côte Ouest des États-Unis. Il est aussi célèbre pour ses 96 canyons.

4. Le Lac McDonald (Montana)

Un superbe lac situé dans le parc national de Glacier. On peut y apercevoir de nombreux animaux, qui viennent s’y abreuver et s’y nourrir (les eaux regorgent de truites), et les petits cailloux de toutes les couleurs que l’on trouve sur le rivage participent à la magie du lieu. À noter que malgré son nom, il n’y est pas possible de s’y sustenter dans un fast-food. Pensez au pique-nique.

5. Le Lac Caddo (Texas, Louisiane)

Un des plus grands lacs du pays, au cœur d’une zone connue pour abriter la plus vaste forêt de cyprès du monde. Protégé par la convention RAMSAR, il accueille une étonnante diversité de plantes et d’animaux et est aussi populaire pour son Bigfoot, que certains témoins auraient aperçu sur les rives.

6. Le Lac Supérieur (Minnesota, Wisconsin, Michigan et Canada)

Avec ses 82 350 km2 c’est le lac d’eau douce le plus grand de la planète. Entre les États-Unis et le Canada, il propose de multiples activités et autres visites spectaculaires et tient finalement plus d’une « petite » mer, tant on n’en voit jamais le bout.

Kai dangus susilieja su vandeniu ??? #superiornationalforest #superiorlake #minnesota #grandmarais

A post shared by Kati? (@katiciukas) on

7. Les lacs des Monts Ozarks (Missouri, Arkansas, Oklahoma, Kansas)

Désormais célèbres pour être le centre de l’action de la série Ozark sur Netflix, ces lacs créés artificiellement dès le début des années 30, demeurent un important pôle touristique, aussi bien pour les Américains en quête de fraîcheur et de verdure que pour les touristes.

8. Hanging Lake (Colorado)

Un site absolument sublime, où il est possible et encouragé de randonner. C’est même le spot le plus prisé de tout l’état du Colorado. À noter qu’en principe, il est interdit de s’y baigner, pour en préserver l’écosystème. Bien sûr, personne ne respecte cette interdiction.

Hanging at a lake + Red Rocks party #roadtriponabackroad #samhunt #hanginglake #roadtripday6

A post shared by Susan Sinsheimer (@suzy_sin) on

9. Bear Lake (Alaska)

Il y a plus de 3 millions de lacs en Alaska. Du coup, difficile de choisir quand on y vient pour le week-end (en général, on ne va pas en Alaska juste pour le week-end, c’est façon de parler). Cela dit, Bear Lake se détache. Tout d’abord car il est magnifique, car on peut y pratiquer toute l’année plein d’activités nautiques, mais aussi parce qu’on peut y admirer les fameuses aurores boréales (et des glaciers).

10. Le Lac Tahoe (Californie, Nevada)

On termine notre tour des États-Unis des plus beaux lacs avec la Californie et le Nevada. Un autre lac d’altitude situé à 1897 mètres. Un lac également célèbre pour être le deuxième plus profond du pays (10ème sur un plan mondial).

Ciao ciao Tahoe ?? #postomagico #luogofantastico #acquecristalline #tahoelake #nevada #lake #california #America

A post shared by Michela Bandera (@mikyantikorpo) on

L’océan c’est surfait…