En 1997, ton nom était Bond, James Bond et ce grâce à la Nintendo 64. Reconnu toujours aujourd’hui comme étant LE meilleur FPS sur console, GoldenEye 007 a bercé ton enfance/adolescence et t’a fait passé des centaines de milliers d’heures avec ta console (au détriment de tes devoirs et révisions). Même aujourd’hui, quand tu décides d’y rejouer, tu éprouves autant de plaisir qu’à l’époque.

1. Les logos Nintendo et RareWare qui tournaient avec le battement de cœur au début

Suivis par le putain de générique remixé à la guitare !

2. Le sang qui coulait quand tu mourrais

Grand (et long) moment de tristesse.

3. Tu regardes encore aujourd'hui le film Golden Eye en repensant au jeu

Et tu es toujours aussi déçu de ne pas voir TOUTES les scènes du jeu.

4. Le mode multijoueur en local

T’appelais tes potes (sur leur téléphone fixe) pour qu’ils ramènent leurs manettes pour jouer à 4 !

Crédits photo : Band Of Geeks

5. Tu voulais te la jouer "discret" mais tu finissais toujours par défoncer tout le monde avec la kalachnikov

Source photo : Giphy

6. Tu butais aussi les civils

Scientifiques, amis, aides… rien à faire, tu devais rester le seul survivant.

7. T'avais une montre super sophistiquée (l'Apple Watch avant l'heure)

8. Le souffle de James quand tu te faisais tirer dessus

Avec la barre de vie qui diminuait. Heureusement que t’avais ton gilet pare-balles qui activait la barre de vie bleue.

9. Tu connaissais la position des ennemis par cœur à force d'y jouer

Et même ceux cachés dans les toilettes…

10. Tu n'oubliais pas d'exploser les alarmes sur les murs...

Pour que l’ennemi ne les activent pas.

11. ...et les lampes aussi...

Pour faire une ambiance un peu cosy.

12. ...et tous les ordinateurs tant qu'à faire.

Parce qu’ils explosaient si bien.

13. Tu étais (presque) invincible avec une double arme

Surtout double lance grenade (à égalité avec le double bazooka)

14. Les cheatcodes qui rendaient le jeu beaucoup plus fun.

Avec « Toutes les armes » et « Munitions infinies » évidemment.

15. Le Gold PP7

Qui pouvait buter n’importe qui en un coup.

16. Tu rêves toujours secretement d'un reboot

Mais tu sais pertinemment que ça sera nul et que tu seras triste.

17. Quand tu pouvais butter les méchants à travers la porte...

…parce que leur tête dépassait. Un des nombreux petits bugs de GoldenEye.

18. Le générique finale qui consistait à rouler des pelles à Natalia

James Bond, même sur console, reste un James Bond.

19. Tu n'as pas compris le principe du "Big Head Mode"

À part qu’il s’appelait « DK mode » en hommage à Donkey Kong.

20. Tu avais ton petit niveau préféré que tu refaisais tout le temps

Pour moi c’était le premier avec l’arrivée géniale au dessus des toilettes et c’était surtout un niveau où tu pouvais te la jouer Splinter Cell avant l’heure.

21. Tu avais un faible pour ta montre laser

Tu te sentais vraiment James Bond à ce moment là.

22. Tu adorais repeindre les murs de tes impacts de balles

Une sorte de Valérie Damidot avant l’heure.

Crédits photo : Funny Junk

23. Perfect Dark est pour toi le seul enfant légitime de GoldenEye 007

Et tu n’as jamais rencontré une meuf plus badass que Joanna Dark.

Et si on ressortait notre N64 pour l’occasion ?