Quand on pond un lardon, on est bien souvent envahi d’un nuage de niaiserie qui tend à nous rendre très très con (aussi con que quand on est amoureux et qu’on se donne des p’tits noms qui donnent envie de s’énucléer les yeux). La fonte de notre cerveau se traduit le plus souvent par un choix de surnoms insolites pour l’enfant innocent et victime qui ne demande qu’une chose : qu’on l’appelle par son vrai prénom bordel.

1. Bout'chou

Si c’était vraiment un bout de chou, un lapin l’aurait bouffé depuis longtemps, faut arrêter de fumer.

Source photo : Giphy

2. Ti bou

« Petit bout » ? Excusez-moi mais personnellement la mention d’un petit bout peut avoir une connotation sexuelle franchement douteuse.

3. Nénette

Enfants, adolescents, adulte, vioque… personne sur terre ne mérite d’être nommé ainsi.

4. Loulou

Bah non. Si encore ton morveux s’appelle Louis ou Louise, à la rigueur ça passe, mais sinon ça ne marche pas.

5. Choupinette

Ni « chou », ni « pi », ni « nette » ne sont acceptés.

6. Ti cœur

Globalement, tous les surnoms que tu peux donner à ton mec ou ta meuf ne sont pas validés pour ton enfant.

7. Mon trésor

C’est quoi ce possessif dégueulasse là ? Eh c’est pas ta chose okay ? Ton enfant est libre et il a des droits.

Source photo : Giphy

8. Ma puce

Depuis quand un insecte immonde connu pour pomper le sang de ses victimes et causer des démangeaisons est devenu une appellation affectueuse ?

9. Biquette

A moins de vivre dans une ferme, c’est un non.

10. Mon ange

Ouais bah quand ton môme fumera des joints et sniffera de la coke sur des culs sales, pas sûr qu’il ait encore son passeport pour le paradis.

11. Poussin

Et pourquoi pas nuggets ?

12. P'tit loup

Si vous avez déjà vu le film Le territoire des loups avec Liam Neeson, vous verrez que les loups sont des belles merdes.

13. Princesse

Non seulement c’est misogyne d’appeler sa fille ainsi, mais politiquement ça renvoie à des heures très sombres de l’histoire.

14. Chaton

Bizarrement « chaton » ça ne choque personne, en revanche si on appelait le môme « chiot » ça marcherait beaucoup moins. Cette discrimination est honteuse.

15. FDP

Même si c’est très rigolo, c’est socialement peu acceptable.

Source photo : Giphy

La souffrance n’a plus de limite.