Non, surfer sur des sites porno en navigation privée ne garantit en rien votre anonymat. La preuve, un site comme Pornhub sort chaque année une étude détaillée sur les habitudes de consommation de ses utilisateurs à travers le monde. Un bon moyen de constater que les Français sont loin d’être les plus obsédés, du moins devant leur écran.

1. Les USA

Les Américains ont beau se la jouer romantiques et se vanter de ne jamais coucher le premier soir, ce sont quand même les plus gros consommateurs de porno en ligne dans le monde ! A titre de comparaison, ils matent trois fois plus de vidéo X sur internet que leurs dauphins britanniques (pas les mammifères aquatiques hein, mais les Anglais, seconds de ce classement), avec un gros faible pour tout ce qui tourne autour des latinas. Petit dernier à faire son entrée cette année dans les mots clés les plus recherchés, « fortnite ». Et on ne sait franchement pas trop quoi en penser.

Source photo : Giphy

2. L’Angleterre

Nos voisins d’outre-Manche sont des petits obsédés avec une préférence pour les lesbiennes, les fortes poitrines et les femmes mûres, ces dernières générant en Angleterre 43 % de trafic en plus par rapport à la moyenne mondiale. Comme quoi, il n’y a pas qu’en matière de bouffe que les british ont des goûts bizarres !

Source photo : Giphy

3. L’Inde

Le développement de l’internet mobile en Inde ces dernières années a vu la consommation de vidéos porno via smartphone exploser. Celle-ci représente 90 % des connexions sur un site comme pornhub, contre 63 % en France par exemple. Les internautes indiens adeptes de porno en ligne sont d’ailleurs plus jeunes que la moyenne des autres pays (43 % ont entre 18 et 24 ans contre 26 % ailleurs). Une particularité qui se retrouve dans les recherches les plus populaires, où l’on retrouve des thèmes un peu chelou comme « hot sexy teacher» !

Source photo : Giphy

4. Le Japon

Derrière leurs airs proprets, les Japonais sont de gros coquins dégueulasses. Par contre, ils font dans le genre traditionnels puisque les mots clés « japonese », « japonese wife » et « japan » restent les plus recherchés sur les sites porno. Quant aux fantasmes un peu barrés, il faut aller chercher du côté du « Pissing » et du Hentai (plus soft quand même).

Source photo : Giphy

5. Le Canada

Pour la première fois de l’histoire canadienne, les MILF ont dépassé les lesbiennes au classement des plus fortes recherches sur les sites porno au Canada. Ajoutez à cela, la montée en flèche des vidéos autours des « big ass », et vous ne regarderez plus jamais les Canadiens comme avant !

Source photo : Giphy

6. La France

Les Français sont accros au porno… presque autant qu’au foot. D’ailleurs, nous sommes un des pays dont la consommation de sites de cul a le plus chuté (-55%) pendant la Coupe du Monde. Cependant, faire l’amour aux Argentins, aux Belges puis aux Croates en finale, n’a visiblement pas suffi à tout le monde, puisque à peine les matchs terminés, le nombre de connexion aux sites de cul repartaient à la hausse. Autre particularité bien de chez nous, les Français sont visiblement très très friands de vidéos avec des femmes arabes. Une bien belle preuve d’amour en ces temps incertains…

Source photo : Giphy

7. L’Allemagne

En matière de porno, les Allemands passent vraiment pour de gros pervers. Si on en croit les mots clés les plus recherchés sur les sites pour adultes, ils seraient branchés plus qu’ailleurs par le pissing, le fétichisme (notamment des pieds) et le bondage. Et si, on vous dit qu’en plus ils sont friands de vidéos de cul liés au Airbnb (hausse de +600 % par rapport à 2017), ça ne risque pas d’arranger leur réputation.

Source photo : Giphy

8. L’Italie

Si Rocco Siffredi reste malgré son âge, l’acteur porno préféré des Italiens, d’autres fantasmes animent leur libido. Les vidéos amateurs remportent ainsi cette année tous les suffrages, notamment, allez comprendre pourquoi, celles liées à Naples. En 4ème position, on trouve également les « footjob », preuve que les ritals ont vraiment un truc avec les jeux aux pieds ! Enfin, sans vouloir tirer de conclusion hâtive, nos voisins transalpins semblent également branchés par les films porno transgenres, qui représenteraient 43 % de trafic supplémentaire par rapport aux autres pays.

Source photo : Giphy

9. L’Australie

Les Australiens sont visiblement adeptes des plaisirs asiatiques avec des requêtes autour de ce thème 2 fois supérieures par rapport au reste du monde. En plus des classiques « japonese encensored» ou « Hentai », on trouve aussi du « Nepali ». Comme quoi la mondialisation est décidément partout !

Source photo : Giphy

10. Les Philippines

En plus d’être le pays où le temps de connexion aux sites porno est le plus long au monde (près de 14 minutes soit 3 de plus que les Sud-Africains classés seconds), c’est également celui où les femmes en consomment le plus (38 % contre 28 % en France par exemple).

Source photo : Giphy

Et vous, c’est quoi votre tag porno préféré ?

Source : pornhub.com