La guerre, c’est pas un truc marrant. Y a des morts, de la sueur, des uniformes dans lesquels il fait chaud et puis des armes, c’est vraiment vraiment pas marrant. En revanche, pour divertir les soldats, il semble que le commandement militaire ait à coeur de choisir des noms d’opérations tous plus débiles les uns que les autres. Ca met un peu de couleur, de gaieté, quoi.

1. L'opération Charrue courte (1961)

Ce à quoi on pense que ça correspond : En pleine guerre d’Algérie, les militaires français décident de se réunir pour aider un paysan du Doubs à sortir sa brouette d’un sillon où elle était coincée.

Ce à quoi ça correspond vraiment : Il s’agissait de lever le blocus de la base militaire de Bizerte située en Tunisie.

2. Opération Castor (1953)

Ce à quoi on pense que ça correspond : En pleine guerre d’Indochine, les militaires français ont décidé de construire un barrage pour pouvoir se baigner parce qu’il faisait chaud.

Ce à quoi ça correspond vraiment : Bloquer l’avancée des troupes vietnamiennes vers le Laos en occupant la plaine de Dien Bien Phu.

3. Opération Limousin (1969-1972)

Ce à quoi on pense que ça correspond : L’armée française est dépêchée dans la diagonale du vide pour défendre le territoire contre l’invasion des vaches séparatistes.

Ce à quoi ça correspond vraiment : Sous l’impulsion de l’inénarrable Foccart, les miloufs sont allés aider gentiment le gentil gouvernement du Tchad à lutter contre les rebelles soutenus par la Libye.

4. Opération Barracuda (1979)

Ce à quoi on pense que ça correspond : L’armée française est intervenue pour limiter la diffusion de la chanson Alexandrie Alexandra de Claude François, sans succès.

Ce à quoi ça correspond vraiment : Après avoir gentiment dépose Jean-Bedel Bokassa, les français interviennent en Centrafrique pour consolider le pouvoir du nouvel homme fort du pays, David Dacko.

5. Opération Licorne (2002)

Ce à quoi on pense que ça correspond : Histoire d’en avoir une bonne fois pour toute le coeur net, l’armée française est envoyée en Eldorado pour ramener au zoo de Vincennes des spécimens de licornes.

Ce à quoi ça correspond vraiment : Une opération de maintien de l’ordre en Côte d’Ivoire, le pays étant alors secoué par une crise politique et militaire, un risque de guerre civile et tout le toutim. Pascal le grand frère.

6. L'Opération Jaque (2008)

Ce à quoi on pense que ça correspond : Informés de la petite forme de Chirac, les militaires décident d’intervenir pour lui offrir cent balles et un mars.

Ce à quoi ça correspond vraiment : L’armée colombienne intervient pour libérer des otages détenus par les FARC, dont Ingrid Betencourt.

7. L'Opération Mousquetaire (1956)

Ce à quoi on pense que ça correspond : Souhaitant déposer le gouvernement du général de Gaulle pour remettre Louis XIII sur le trône de France malgré sa mort survenue il y a plus de 200 ans, les militaires français enfilent des tuniques ridicules et troquent l’arme atomique pour le sabre. Echec.

Ce à quoi ça correspond vraiment : L’intervention franco-britannique visant à récupérer l’exploitation du canal de Suez récemment nationalisé par le président égyptien Nasser. Un échec cuisant.

8. L'Opération Babobab (1944)

Ce à quoi on pense que ça correspond : Afin d’améliorer le quotidien des personnes internées par le régime nazi, l’aviation anglaise largue des graines de baobab sur le camp de Dachau de façon à leur apporter un peu de couleur et de vitalité au contact des plantes.

Ce à quoi ça correspond vraiment : Cette même Royal Air Force s’était mis en tête de faire sauter un pont ferroviaire afin de permettre aux alliés de couper les lignes allemandes en Italie. Les soldats l’ont donc fait.

9. L'Opération Cramoisi (1944)

Ce à quoi on pense que ça correspond : Pour célébrer le débarquement, les Anglais, Canadiens et Américains se font un bon gueuleton en buvant du rouge.

Ce à quoi ça correspond vraiment : L’aviation anglaise a bombardé simultanément de nombreuses installations japonaises situées en Indonésie pour saper la force de frappe nippone.

10. L'opération Ours Polaire (1943)

Ce à quoi on pense que ça correspond : Les Allemands qui n’aimaient pas les Juifs mais n’avaient rien contre les animaux, ont eu envie d’aller sauver des ours de la noyade en Arctique.

Ce à quoi ça correspond vraiment : Les Allemands attaquent Kos, en Grèce, où une base britannique a été installée. Les Britanniques sont tenus de battre en retraite et perdent une partie de leur force aérienne.

Et dire que moi j’ai eu seulement une opération des dents de sagesse.