Crédits photo (creative commons) : Burlingame Museum of PEZ Memorabilia

Musée: nom masculin. Établissement public où sont conservées et exposées des collections d'objets qui présentent un intérêt artistique, historique, scientifique, technique, etc...C'est donc dans la louable perspective d'édifier le monde qu'ouvrent certains musées tels que celui-ci. Et si vous trouvez déjà que c'est déconcertant, attendez de voir ces 10 musées insolites...La visite commence maintenant, et n'oubliez pas le guide.

  1. Le musée médical Hunter, Londres: des boyaux humains ou animaux, des membres vérolés et des déformations génétiques servies dans des bocaux, la petite boutique des horreurs ne dispose malheureusement pas d'un service à emporter. Ce qui est vraiment dommage, parce qu'un assortiment d'orteils dans du formol, ça vous habille la plus banale des cheminées. Qu'on ne s'étonne plus de la prolifération de psychopathes en tous genres au Royaume de Sa Très Gracieuse Majesté (Jack l'Eventreur, Dracula, Margaret Thatcher...) quand on expose de telles choses. Il semblerait que Victoria Beckham ait déjà son bocal réservé.
  2. Le musée de la frite, Bruges, Belgique : les frites, c'est chouette, et on adore vraiment la Belgique, mais sérieusement, que celle ou celui qui leur a permis d'être un pays pendant que tout le monde regardait ailleurs se dénonce, parce que là ça va trop loin. Un bâtiment abritant 5 siècles d'histoire héberge...le musée de la frite. A défaut de mayonnaise, ça se passe de commentaires.
  3. Le musée des Amours Brisées, Croatie. : contrairement à ce que le titre pourrait laisser penser, il ne s'agit pas d'un musée consacré à la nostalgie des matins qui chantent (l'Internationale) de l'ex-URSS, mais bien du musée le plus sordide du monde: tous les cadeaux et objets niais témoignant d'une relation terminée (nounours, photos, sous-vêtements... oui vous avez bien lu) sont réunis à Zagreb au musée du "nous nous sommes tant aimés, snif". Ou comment exposer la misère humaine et faire payer des gens pour voir ça. Du génie.
  4. Le musée du préservatif, Condom, France : quelle autre ville pouvait accueillir le musée du préservatif? ("Condom", "préservatif" en anglais...c'est hilarant.) Ne reste plus qu'à espérer qu'il n'y ait pas de Plug-Anal-sur-Saône. Une bonne initiative, pour en savoir plus sur l'indispensable capote.
  5. Le musée du PEZ, Californie :nous parlons ici d'un objet que les moins de vingt ans ne peuvent pas vraiment apprécier à sa juste valeur. Le distributeur de bonbons acidulé a ensoleillé notre enfance et carié nos dents de lait. Deux bonnes raisons de célébrer le PEZ à sa juste valeur, puisque certains sont devenus des objets de collection. Retour en 1995 dans la cour de récré...
  6. Le musée du phallus, Islande :un jour, un-e Islandais-e particulièrement inspiré-e s'est dit "que pourrait-on faire pour occuper nos longues soirées d'hiver qui durent 6 mois? Oh, tiens, un musée avec plus de 150 phallus d'animaux, en voilà une bonne idée,qui va ravir les amateurs de zizis d'animaux empaillés...enfin ceux qui n'ont pas encore été internés." Malgré toute l'estime qu'on a pour l'Islande, on ne peut s'empêcher de penser que'il y a un lien de cause à effet avec l'irruption du volcan Eyjafjallajökull...
  7. Le musée des toilettes, New Delhi :le musée des wawas, des gogues, des chiottes, des commodités, des sanitaires, du trône, bref, des "vécés" qui ont vu le jour en Inde il y a 4500 ans. Avec en prime les reproductions de lieux d'aisance utilisés par des célébrités. La classe. Une visite à combiner avec le musée virtuel du PQ.
  8. Le musée de l’insolite, Lot : vous avez un tas de trucs qui traînent chez vous, vous ne savez qu'en faire? Ouvrez un musée. Certes cela requiert le talent de cet artiste peintre-sculpteur détourneur d'objets, mais il faut bien commencer quelque part...
  9. Le musée du vaudou, Nouvelle Orléans : idéal pour une initiation à la magie noire et aux rituels vaudous, afin de briller lors de vos prochaines soirées ésotériques et découvrir les secrets du bayou...
  10. Le musée des années 60, Béthel, USA : situé sur l'emplacement du festival Woodstock en 1969, ce musée est consacré à la culture hippie. Pour un pays plus jeune que l'invention de la pince à vélo, c'est tout à fait logique de considérer des sandales et des gilets en peau de mouton comme des vestiges d'une époque lointaine. Allergiques au patchouli et au Peace & love s'abstenir. Mais vous pourrez toujours écouter Jimi Hendrix de chez vous.

source : Un billet pour l'Evasion

Pour bien te marrer, même en voyage, c'est Topito Voyage qu'il te faut.

Hey, on vient de sortir notre premier jeu de société ! Commande-le dès maintenant.

Tu cherches des idées pour Noël ? On a déniché les cadeaux les plus cool :