Crédits photo (creative commons) : americanistadechiapas

Quand on en arrive à se dire : "est-ce que ça vaut bien le coup de s'arracher pour espérer être en 8ème et se prendre une volée alors qu'en laissant filer les matchs de poules on assure la 3ème place synonyme d'Europa League?", c'est que notre football hexagonal va mal. Les Portugais nous sont passés devant à l'indice UEFA et nous sommes désormais sous la menace de l'Ukraine. Il est temps de se poser les vraies questions et de réformer cette compétition pour y voir un peu plus souvent briller nos équipes. Petite sélection des idées à creuser.

  1. Que la nationalité du président de L'UEFA soit pris en prise en compte dans le classement des clubs : et que les clubs où il a joué, Saint Étienne et Nancy, soient qualifiés d'office pour les 8ème.
  2. Qu'il soit interdit de qualifier un joueur qui a déjà joué la compétition pour un autre club : mais pas juste dans la saison, toute sa vie. Tu joues un match de C1 avec Lyon ou Lille, et tu deviens pratiquement intransférable.
  3. Que la Ligue des champions soit réservée aux pays du Conseil de Sécurité des Nations Unies : ce sera l'occasion de revoir David Beckham ou Thierry Henry. Et Anelka aussi, s’il signe à Shanghai.
  4. Qu'on revienne 20 ans en arrière : à cette période bénie où il suffisait pratiquement de battre l'AC Milan pour être champion d'Europe et où il n'y avait que le champion de chaque pays en lices : une fois que t'as battu le Real, tu ne te dis pas "pourvu qu'on ne tombe pas sur le Barça..."
  5. Qu'on adapte le calendrier : les représentants français en Ligue des Champions sont dispensés de championnat, disposent de périodes de mercato plus importantes et ne jouent que la Coupe de la Ligue pour garder le rythme de la compétition.
  6. Que le fairplay financier existe : en considérant que les fonds d'investissement du Qatar sont super fairplays financièrement.
  7. Que la Ligue des Champions soit réservée aux équipes féminines : les hommes ne joueront plus qu'au rugby et au handball.
  8. Avoir plus de clubs islandais : et gallois.
  9. Qu'elle soit réservée aux pays de la zone euro ayant encore un triple-A : plus d'Anglais, d'Espagnols, d'Italiens et de Portugais, et plus de mauvaises surprises contre l'Olympiakos. Et quand la France verra sa note dégradée, on change la règle.
  10. Que les clubs éliminés au 1er tour de Ligue Europa soit automatiquement reversés en Ligue des Champions : le Stade Rennais poursuivrait sa belle aventure européenne tous les ans...

Et vous, vous avez complètement renoncé à la remporter cette C1?