rosbeef
Source photo : jemlacom

A force de se faire bassiner par les fameux "anglicismes" (et même par les faux "anglicismes"), on en oublierait presque que l'Anglais doit aussi pas mal de son vocabulaire à notre belle langue française. Parce qu'il est important de rendre à nous ce qui est à nous.

  1. Very (très)
    Il y a bien bien longtemps on disait "verai" pour vrai, puis ça a donné "vray" qui s'est ensuite transformé en "vrai", tout simplement. Entre temps, nos chers voisins british nous ont piqué le mot en faisant un chouette petit mix entre "verai" et "vray".
  2. Purchase (acheter)
    Qui vient de "prochacier", version moyenâgeuse (XIIe XIIIe siècle) et pas très mélodieuse de "chercher à obtenir". "Attendez les gars, je vais prochacier un mojito !"
  3. Aunt (tante)
    Jusqu'au XVIIe siècle, on disait "ante" pour "tante", d'où le "aunt". Il paraîtrait d'ailleurs que le rajout du "t" devant "ante" soit tout simplement une altération enfantine dû au fait que les mioches ne savent pas prononcer correctement les mots. Sales gosses.
  4. Curtain (rideau)
    Du latin "cortina", une "courtine" était au XIIIe siècle un rideau de lit ou une tenture. Les Anglais en ont tiré "cortine" qui s'est progressivement transformé en "curtain".
  5. Cabbage (chou)
    Comme vous le savez sans doute si vous avez un grand-père, la "caboche" est un synonyme relativement courant de "tête". Synonyme qui a été importé au Canada par Jacques Cartier en 1541 avant de faire son petit bonhomme de chemin jusqu'aux Etats-Unis. Un chou rassemblant quand même vachement à une caboche, le terme a ensuite dérivé tout seul comme un grand.
  6. Blanket (couverture)
    Jadis, nos ancêtre du XIIIe siècle utilisaient le terme "blanchet" pour désigner un morceau de drap blanc utilisé en pharmacie. Depuis le "ch" a été remplacé par "k" et le drap blanc est devenu une couverture, et tout le monde a oublié que "blanket" était un mot frenchie.
  7. Canvas (toile)
    Qui vient du picard "canevach", qui a ensuite donné "chanevas" en Ancien Français puis "canevas" en français moderne. Donc oui, les Anglais parlent picard. C'est beau.
  8. Mischief (malice)
    Au XIIIe siècle, "meschief" voulait dire "infortune". Un terme importé tel quel dans la langue anglaise du moyen âge avant de remplacer tous les "e" par des "i" histoire de passer inaperçu. Grillé les mecs, la prochaine fois que vous pompez tout sur les voisins merci de faire ça correctement.
  9. Foreign (étranger)
    Qui vient donc du français "forain", et avant ça du latin "foris" qui désigne tout ce qui est extérieur (à la ville notamment, d'où la notion d'étranger). En français, nous avons ensuite conservé "forain" dans le sens de "personne qui travaille à la foire" et créé le mot "étranger".
  10. Proud (fier)
    Figurez-vous les amis qu'au XIe siècle "prud" signifiait "vaillant, fier". Le terme s'est ensuite transformé pour donner "preux", mais nous avons gardé dans notre vocabulaire la notion de "prud’homme".

Et il y en a plein plein d'autres.

Source : Wikipedia, Etymonline