Certains acteurs alternent films réussis et gros ratages, et d'autres ne comptent que très peu d'échecs-très relatifs. Leonardo "Jack, je vole!!" DiCaprio fait partie de la seconde catégorie. Même quand il se plante, il le fait avec classe (Celebrity, l'Homme au Masque de Fer,...) et enchaîne les films à nominations (même s'il n'a jamais rien gagné, ce qui est proprement scandaleux). On préfère vous prévenir: ça n'a pas été évident de choisir 10 meilleurs films de celui qui a fait pleurer le monde entier en se laissant congeler sur une porte au milieu de l'Atlantique.

  1. Gilbert Grape de Lässe Halström (1997) : le 3ème film de "Leo" lui a valu deux nominations, aux Oscars et aux Golden Globes, dans la catégorie "meilleur second rôle". Il faut dire que dans la peau d'Arnie, le jeune frère attardé de Gilbert Grape, il a quasiment volé la vedette à Johnny Depp.
  2. Gangs of New-York de Martin Scorsese (2002) : réussir à ne serait-ce qu'à exister aux côtés de Daniel Day lewis (Bill le Boucher) dans cette fresque historique de Scorsese, était déjà un exploit en soi. DiCaprio a fait mieux: il a donné un vrai relief au "gentil" Amsterdam, chef du gang adverse.
  3. Blood Diamond d'Edward Zwick (2006) : film politique et violent sans complaisance dans lequel Leonardo "I'm the king of the world!!"DiCaprio campe un inquiétant mercenaire.
  4. Inception de Christopher Nolan et Shutter Island de Martin Scorsese (2010) : ces deux films sont ex aequo à cause de leur thème commun: la paranoïa. Tout ça est-il bien réel? Leo lui même est-il réel? Deux prestations remarquables et remarquées pour deux thrillers angoissants.

  5. Eclipse totale (Rimbaud Verlaine) de Agnieszka Holland (1995) : ce film relativement passé inaperçu est pourtant loin d'être un navet, malgré quelques maladresses. Leo période western barré (la même année, il tourne dans Mort ou Vif de Sam Raimi) fait aussi un Arthur Rimbaud très crédible: dans le rôle du sale gosse de génie, il sauve les meubles et donne une dimension rock'n'roll à l'histoire d'amour des deux poètes.
    http://www.youtube.com/watch?v=usceW-s99H8
  6. Les Infiltrés de Martin Scorsese (2006) : film multi-récompensé, (4 oscars) et Leonardo aux oubliettes (à se demander si l'Académie des Oscars n'a jamais digéré sa participation à Critters 3 quand il était petit) pour un film policier réunissant trois des plus talentueux acteurs des 90's: outre DiCaprio, Mark Wahlberg et Matt Damon.
  7. Arrête-moi si tu peux de Steven Spielberg (2002) : un acteur qui joue un usurpateur d'identités...la routine, non? Sauf que dans le rôle de Franck Abagnale, Leonardo retrouve son visage juvénile et bluffe son monde en mythomane tendance schizo qui met la police sur les dents.
  8. The Aviator de Martin Scorsese (2004) : Léo a été Rimbaud, Jim Carroll, Louis XIV, Franck Abagnale, récemment J.Edgar Hoover, et aussi Howard Hughes, à la tête d'un casting trois étoiles pour ce biopic étonnant.
  9. Romeo+Juliette de Baz Luhrmann (1996) : l'adaptation frénétique controversée du classique de Shakespeare a révélé au grand public celui qui parvient à faire un Roméo touchant et torturé en chemise hawaïenne. Ce qui suffit à déterminer un grand acteur en devenir. La preuve que Leonardo n'est pas qu'une belle gueule.
  10. Basketball Diaries de Scott Kalvert (1995) : le film en lui-même n'est pas franchement une réussite (plutôt une version édulcorée du roman autobiographique de Jim Carroll) avec son côté "la drogue c'est sale", mais la prestation de Leo DiCaprio, passant du jeune basketteur prometteur et apprenti poète à junkie cradingue reste l'une de ses meilleures à ce jour.
    http://www.youtube.com/watch?v=uY3gHK-iBRA

Sources: metacritic, cinemagora