Vous vous rappelez des films que les 2000 ne connaîtront jamais ? Vous savez, tous ces films où ça se passe dans un lycée, où il fait toujours beau, et où le plus gros de leur problème c’est de pas pécho. Rien n’a changé depuis vous me direz, si ce n’est peut-être cette époque skateboard, velours rose et Blink-182 et rien que ça, ça me fout le cafard.

1. Lolita Malgré Moi (les vrais savent qu'il faut dire "Mean Girls")

Lolita Malgré Moi dépasse clairement tout le monde dans ce classement que ce soit pour ses dialogues iconiques grâce à la brillante Tina Fey du Saturday Night Live ou juste pour le bonheur de voir des meufs se taper sur la gueule pendant tout le film. La vérité c’est qu’au delà de l’humour, ce film était largement en avance sur son temps et nous apprend à nous accepter les uns les autres.

2. 10 bonnes raisons de te larguer

Quand on pense teen movie, on pense souvent à un héros relativement simple et attachant, bref une belle personne. Toute la beauté de ce film, c’est que Kat est loin d’être une madame tout-le-monde de son âge : elle déteste les bals de promo, elle écoute du punk et adore la littérature (oui rappelez-vous, à l’époque c’était has been). Ce film nous a aussi permis de découvrir « Sexy Boy » de Air, et surtout les fossettes d’Heath Ledger.

3. Juno

Juno, c’était cette ado garçon manqué (comme on disait jadis) délicieusement cynique qui s’en foutait de tout et abordait la vie avec une légèreté déconcertante. Bref, une petite perle qui nous a fait découvrir le téléphone hamburger, Ellen Page et les memes sur Michael Cera.

4. Freaky Friday, dans la peau de mère

Le pitch était pas bien compliqué : après une violente dispute et une sorte de malédiction dans un resto chinois, l’esprit punk de Lindsay Lohan se retrouve coincé dans le corps vieillot de sa maman Jamie Lee Curtis et vice-versa. Dans tout ce bordel il y avait Chad Michael Murray et ses cheveux longs, le groupe de ouf des filles qui répétaient « take me awaaaaay » dans le garage et Jamie Lee Curtis qui reprend la guitare de sa fille pour un solo de ouf. Un petit bijou je vous dis.

5. Scary Movie

Le 1 parce qu’il est beaucoup trop trash, le 2 pour la scène de méga fight entre Cindy et le chat noir, le 3ème pour les aliens, et George qui dit « tu m’détestes parce que je suis black. » À absolument regarder en VF par contre.

6. High School Musical

Aaaaah vous vous demandiez où était passé HSM dans ce classement ? Pas de panique les Troyettes, j’ai eu 12 ans comme vous et moi aussi je voulais quitter le concours d’orthographe pour faire du air-chant sur des tables à la cantoche. À part ça, il y avait Sharpay qu’on détestait et qui maintenant, je le dis haut et fort, est la queen du spectacle comparée à Gabriella et ses chansons mieilleuses genre « bouhouh Troy je dois partir tu comprends tu m’as trahie en voulant faire du sport ». Bonjour l’ambiance chez les Montez.

7. American Pie

Le pire et le meilleur de l’Amérique se retrouvent dans ce film pour le plus grand bonheur de nos parents et notre éducation sexuelle.

8. 30 ans sinon rien

Le film mignon tout plein qui a marqué ton adolescence et ta vision ratée de la vie de trentenaire. Mais ça c’est grâce à Jen Garner, toute mimi et intemporelle quelque part…

9. Treize à la Douzaine

Steve Martin qui en fait des caisses en papa sous l’eau, Ashton Kutcher qui se faire mordre le cul par un chien, et Tom Welling qui joue dans autre chose que Smallville, des arguments suffisamment convaincants pour vous inviter à re-mater ce film culte aujourd’hui.

10. LOL

Bon, ce film est la preuve que quand on est un jeune parisien et qu’on découvre un films sur des jeunes parisiens, forcément ça plait parce qu’on peut s’identifier sauf que pas du tout du moins je ne vous le souhaite pas. Egocentriques à souhait, il n’y a pas un personnage pour rattraper l’autre dans leur petite vie misérable (Stéphane qui drogue sa mamie ? Lola qui traite sa mère de salope ? Charlotte qui joue à Chatroulette avec des entrailles de poulet ? Really ?!). Bon on en a honte aujourd’hui mais qu’est ce qu’on t’a aimé.

*Avril Lavigne joué en fond sonore dans ma chambre*