ET BIM. Netflix vient encore de faire un bon coup avec cette nouvelle série. 18 courts-métrage d’animation tous aussi dingues les uns que les autres traitant de près ou de loin du récit d’anticipation, de l’univers, des robots, du progrès technique… Orchestrée par David Fincher et Tim Miller, on savait d’ores et déjà qu’on était entre de bonnes mains. Pour les fans d’animation (ou pas), la série risque de devenir aussi culte que Black Mirror, nous sommes déjà sous le charme. On vous propose une sélection de nos 10 épisodes préférés. Et franchement ça n’a pas été facile.

1. Le plus "les produits laitiers sont nos amis pour la vie" : "La revanche du yaourt"

Suite à une découverte hasardeuse, une chercheuse donne vie à un bol de lait qui est désormais doué de parole et d’une intelligence supérieure. En peu de temps, la masse laiteuse réclame au gouvernement l’état de l’Ohio. Alors que le pays sombre dans la crise économique, seul l’Ohio persiste dans le bonheur et la paix… Bref, les produits laitiers vont nous dominer, et ça vous ne voulez pas l’entendre bande d’inconscients.

2. Le plus pro-agriculteur : "Des fermiers équipés"

Le monde est envahi par des extraterrestres bien dégueu avec des dents partout qui tranchent des membres à tout va. Une communauté de fermiers s’est organisée pour lutter contre leurs attaques en forgeant des super méga gros robots qu’ils dirigent de l’intérieur façon Pacific Rim. Et je peux vous dire que ça va botter des culs sévère.

Love Death And Robots Waiting Sticker for iOS & Android | GIPHY

3. Le plus uchronique : "Histoires alternatives"

Uchronie, n.f du grec ou (= non) et khronos (=temps) : Reconstruction fictive de l’histoire, relatant les faits tels qu’ils auraient pu se produire.

Dans « Histoires alternative », on est face à un logiciel, Multiversity, qui retrace différents destins en modifiant un élément de l’histoire. En l’occurrence, quand Hitler se fait tej de son école d’arts…

4. Le plus "Gravity" : Le coup de main

Si vous avez kiffé Gravity, vous kifferez ce court métrage-là. C’est à peu près la même histoire, à un bras près.

5. Le plus Wall-E mais en drôle : "Les trois robots"

Trois robots au look très différent se font une petite visite de la planète Terre après son apocalypse. C’est l’occasion pour eux de se confronter au détour de remarques désopilantes aux habitudes cheloues des humains, désormais tous disparus. Car il n’y a plus âme qui vive dans ce monde où la nature a repris ses droits. Sauf… des chats.

Love Death And Robots Netflix Sticker for iOS & Android | GIPHY

6. Le plus je sais pas j'ai pas trouvé de signe distinctif mis à part que c'est le dernier de la liste et qu'il est vraiment ouf de ouf : "Une guerre secrète"

Un campement. Des monstres (toujours là eux…). Une guerre. Des grenades. Des morceaux de jambes. Là encore, on est plongé en très peu de temps dans un nouvel univers et une scène d’action qui nous laisse tout bonnement sur le cul.

7. Le plus Blackmirroresque : "Le témoin"

Difficile de vous en parler sans vous dévoiler la chute c’est pourquoi je ne vous dirai qu’une chose : c’est extrêmement bien foutu.

8. Le plus sanguinolent : "Un vieux démon"

Totalement badass, avec des punchlines qui envoient du pâté et des scènes ultra gores, ce dessin animé remonte aux origines de Dracula et c’est aussi drôle qu’haletant.

Love Death And Robots Netflix Sticker for iOS & Android | GIPHY

9. Le plus pro-gamer : "L'avantage de Sonnie"

C’est le premier de la liste donc pas mal de responsabilités reposent sur ses frêles épaules. Si l’histoire n’est pas la plus élaborée, il faut reconnaître que visuellement c’est un pur kiff qui satisfait nos pulsions les plus primaires : des gros monstres avec des dents et une gueule directement inspirée d’Alien qui se mettent sur la gueule en mode sale. Que voulez-vous, les combats de monstres, ça marche toujours.

10. Le plus K.Dickien (POUAH LA MEUF GENRE) : "L'oeuvre de Zima"

Zima est un artiste dont les œuvres dépassent l’entendement. Alors qu’une journaliste s’apprête à dresser un portrait de la star des arts contemporains aussi énigmatique qu’envoûtante, Zima revient sur l’origine de sa créativité. Si le dessin est un peu déroutant, l’histoire narrée à la façon d’un conte apporte une morale d’un genre nouveau, où les robots comme dans Blade Runner ne savent plus s’ils sont robots ou humains.

Love Death And Robots Netflix Sticker for iOS & Android | GIPHY

Bref, vous savez ce qu’il vous reste à faire.

Bah… mater la série quoi.