Avec la fin de Breaking Bad, on s'est dit qu'il serait temps de faire un top 20 des meilleures séries terminées, celles qui sont définitivement enterrées et qui ont fait les beaux jours de nos petits écrans. Pour ça il a fallu faire des choix : déjà, pas de dessins animés ni de mangas, au pire on vous fera un autre top. Ensuite, pas de série datant d'avant 90, parce qu'il faut bien se fixer une limite (si vous aimez le Prisonnier, Star Trek et M.A.S.H, on vous redirige et ) et enfin, dernier critère : les goûts des rédacteurs, parce que ça compte un peu, même si Saroux voulait mettre Alias.

Voilà vous savez tout, à vous de jouer et de nous donner votre top 20 des séries terminées. Bon courage !

  1. The Wire - de David Simon (2002-2008)
    Preuve que les séries peuvent jouer dans la même cour que les chefs d’œuvre du cinéma, The Wire explore en 5 saisons les bas-fonds de Baltimore. Culte et incontournable.
    > Je dois posséder le meilleur : Prix : 74,80€ chez PriceMinister
    the-wire
  2. Les Soprano - de David Chase (1999-2007)
    Pas facile d'être à la fois mafieux influent et père de famille. Tony Soprano en fait les frais et l'on suit avec délice ses errances dramatiques au long de 6 saisons parfaites.
    > je l'ai pas vue ? La honte ! : Prix : 159,00€ chez Amazon.fr
    LES SOPRANO - Saison 6
  3. Six Feet Under - d'Alan Ball (2001-2005)
    Ou comment passionner le public avec un drame centré sur une famille de croque-morts. Le pari était risqué mais Alan Ball s'en sort avec les honneurs.
    > Pour la postérité :
    six-feet-under
  4. Twin Peaks - David Lynch et Mark Frost (1990-1991)
    Tous les amateurs de Twin Peaks vous parleront de cette ambiance inimitable, cette sensation d'irréalité et d'absurdité, qui donne envie de rire et de pleurer à la fois. Du grand art plongeant dans les tréfonds de l'âme humaine. On se le rematerait bien volontiers.
    > Je ne l'ai qu'en VHS... :
    twin-peaks
  5. Breaking Bad - Vince Gilligan (2008-2013)
    Le nouvel arrivant a bien mérité sa place tant sa dernière saison a déchaîné les passions. Bryan Cranston est magistral et ce drame narcotique cruel s'impose au téléspectateur comme une évidence. C'était bien, bonne route Heisenberg.
    > Je ne vais pas attendre que TF1 la diffuse en VF :
    breaking-bad
  6. The West Wing - Aaron Sorkin (1999-2006)
    Aaron Sorkin a ce talent d'être à la fois insupportable et génial. Ce que sa nouvelle série The Newsroom a confirmé, on le savait déjà si on avait vu The West Wing : bavard, saoulant, génial.
    > Envoyez moi ça chez moi, et que ça saute ! :
    west-wing
  7. Lost - J.J. Abrams, Damon Lindelof et Jeffrey Lieber (2004-2010)
    Jamais être paumé n'aura été aussi bon. On l'est presque autant que les rescapés du vol 815, on tente vainement de se raccrocher aux branches, et malgré un finale un poil incertain, Lost reste une série incontournable, fourmillant d'idées géniales.
    > Allez, je me la re-re-re-re-mate :
    lost
  8. X-Files - Chris Carter (1993-2002)
    Comment ne pas parler d'X-Files, série fantastique culte qui satisfait encore des générations de spectateurs, 11 ans après la diffusion de son dernier épisode.
    > Ca ferait bien dans mon salon :
    x-files
  9. Seinfeld - Larry David et Jerry Seinfeld (1989-1998)
    180 épisodes pour imposer un style de sitcom hilarant, qui s'il a un peu vieilli n'en reste pas moins délectable. On sent là le génie combiné de David et Seinfeld, et on y revient pour Kramer, un des personnages les plus drôles de l'histoire de la télévision.
    > Je vais montrer à mes gamins ce qu'est une vraie série. :
    seinfeld
  10. 30 Rock - Tina Fey (2006-2013)
    Sans conteste une des meilleures séries comiques de la décennie, 30 Rock a cette particularité de faire se pâmer les critiques sans récolter un succès extraordinaire auprès du public (toute proportion gardée bien sûr). Sa galerie de personnages et son humour vif et cinglant devrait vous rafraîchir pour un bon moment.
    > Je ne regarde que ce qu'il y a de meilleur :
    30-rock
  11. Malcolm
    Nostalgie ? Peut-être, toujours est-il qu'on imaginait pas un top de séries TV sans Malcolm et sa famille de barjots. Ne serait-ce que pour la prestation et le personnage géniale incarné par Bryan Cranston, qui avait su se trouver une petite place dans nos coeurs bien avant Breaking Bad.
    malcolm
  12. Arrested Development - Mitchell Hurwitz (2003-2006/2013)
    Arrested Development ou le petit poucet trop discret. Cette série comique fut arrêtée en 2006 et réanimée en 2013 pour une saison seulement afin de satisfaire l'attente d'un public de fans obsédés et chaque jour plus nombreux.
    > Noël approche :
    arrested-development
  13. Battlestar Galactica - Ronald D. Moore (2004-2009)
    Une longue épopée épique intergalactique comme on rêve d'en voir au moins une fois dans sa vie : le reboot de cette série des 70's est un franc succès malgré un vernis philosophique et religieux parfois pesant. Ce qui ne vous empêchera pas de chialer en regardant le dernier épisode.
    > J'arrête le streaming, j'achète du très bon :
    battlestar-galactica
  14. Friends - Marta Kauffman et David Crane (1994-2004)
    Peut-être le sitcom le plus populaire des années 90, Friends est avant tout un phénomène générationnel, et pour le vérifier il suffit de demander autour de vous : tout le monde connait le nom des 6 protagonistes comme s'ils faisaient partie de leur bande de potes.
    > Je vais apprendre les dialogues par coeur : Prix : 167,99€ chez PriceMinister
    friends
  15. The Office UK - Ricky Gervais (2001-2003)
    US ou UK ? Et pourquoi pas les 2 ? Humour et malaise s'y mélangent avec une finesse et un sens de l'absurde rarement égalé.
    > C'est le prix d'un (mauvais) jeu Xbox :
    the-office
  16. Freaks and Geeks - Paul Feig (1999-2000)
    Vivier de stars, la série Freaks and Geeks est une petite pépite trop méconnue relatant les aventures d'une bande de potes au lycée. Ça sent les années 80 à plein nez mais les problématiques que rencontrent ces adolescents sont universelles.
    freaks-geeks
  17. Rome - John Milius, William J. MacDonald et Bruno Heller (2004-2007)
    Pour une fois qu'une série ne traîne pas en longueur on ne se plaindra pas, mais on aurait bien aimé en voir un peu plus de Rome et de ses centurions, de ses rues pleines de poules et de clodos, de ses jeux politiques et de sa violence sourde.
    > Je chercherai du boulot plus tard :
    rome
  18. Oz - Tom Fontana (1997-2003)
    Bien avant le mignonnet Prison Break, Oz nous montrait ce que c'était qu'une prison, et pourquoi c'était pas la fête tous les jours. Une série violente qui a fait les beaux jours de pas mal d'adolescents en mal de rébellion.
    > Expédiez-moi ça, je vais acheter des chips :
    oz
  19. Dr House - David Shore (2004-2012)
    On a hésité à mettre Dr House, en se disant que peut-être, sur les 8 saisons il y avait du déchet, et que si on ne mettait pas Dexter pour cette raison, il fallait être un peu sérieux. Sauf qu'en imaginant ce top sans Greg House et sa canne, on a vu que quelque chose clochait.
    > L'hiver va être long :
    house
  20. Kaamelott - Alexandre Astier et Alain Kappauf (2005-2009)
    Parce qu'il en fallait une de série française, et parce que Kaamelott est une série bien plus drôle, riche et intéressante qu'on ne pourrait le croire, et parce que le caca des pigeons c'est caca, faut pas manger.
    > Shut up and take my money :
    kaamelott

On sait, il manque Dr Who, mais on peut pas piffrer cette série, désolé. (On rigole, c'est juste qu'elle n'est pas terminée, donc on pouvait pas la mettre.)