Grâce au succès de certaines séries considérées aujourd’hui comme des valeurs sûres par les chaînes, l’horreur s’est refait un petit nid douillet et confortable à la téloche, pour le plus grand plaisir des amateurs de frissons. Si flipper devant un petit écran dans le noir c’est tout à fait votre came, voici donc quelques séries incontournables pour explorer le genre au format feuilleton. (je dis feuilleton parce que j’ai en réalité 76 ans).

1. Les Contes de la Crypte

On a jamais fait mieux et je doute qu’on fasse mieux un jour. Les Contes de la Crypte, c’est 7 saisons de petites histoires uniques, une par épisode, racontées par le gardien de la crypte, un vieux squelette décrépi amateur de jeux de mots. C’était beaucoup de gore, beaucoup de blagues, des guest-stars incroyables et une petite morale de fin qui prouvait que le karma nous rattrape toujours. Tous ceux qui l’ont découverte dans les Jeudis de l’Angoisse d’M6 ont un petit souvenir traumatisant d’un épisode qui les a empêchés de dormir.

crypt
Crédits photo : leblogdukitsch

2. La Quatrième Dimension

Diffusée aux États-Unis entre 1959 et 1964, cette série commence à être un peu datée. N’empêche que là encore, avec une histoire par épisode, on a eu droit à pas mal de contes plus ou moins dérangeants, toujours avec cette petite morale qui te rappelle que quoi que tu fasses, tu te fais toujours mordre le cul par le destin avant le générique. Encore aujourd’hui, il y a des chances pour que vous y trouviez des thèmes qui vous touchent particulièrement et qui vous hantent une fois la nuit tombée.

TWILIGHT-ZONES-masks

3. X-Files

Les enfants des années 90 se souviennent avec émotion de certains épisodes traumatisants d’X-Files qui leur ont rendu la vie (et les nuits) un peu difficiles. Dans leurs enquêtes, Mulder et Scully se retrouvaient souvent confrontés à des créatures pétries de mauvaises intentions. L’épisode “Home”, sur la famille consanguino-mutante des Peacock, a tellement traumatisé le public américain qu’il a mis des années avant d’être rediffusé à la télé. Et encore aujourd’hui, il reste pénible à regarder autrement qu’à travers sa couette.

xfiles
Crédits photo : mtv

4. The Walking Dead

C’est la série qui a signé le retour de l’horreur à la télé et, quoiqu’on en pense, malgré son rythme pété (elle a tendance à offrir en moyenne trois bons épisodes par saison et beaucoup lui reprochent sa lenteur et sa lourdeur), elle nous a quand même offert de beaux moments pleins de frissons et d’entrailles qui volent dans tous les sens.Et puisque les FX sont extrêmement bien soignés, les zombies de The Walking Dead sont suffisamment crédibles et flippants pour qu’on puisse se projeter dans cet hypothétique futur apocalyptique (et prier pour mourir le plus vite possible parce que bon, quel intérêt de vivre dans un monde pareil, sans déconner ?).

zombie
Crédits photo : mtv

5. True Blood

Alors certes, la série est assez vite partie en vrille et n’a pas réussi à tenir ses promesses sur la longueur, mais elle a apporté une vision nouvelle des vampires et autres loups-garous qui s’est avérée assez rafraîchissante (et puis elle a bien titillé nos hormones, il faut l’avouer). Cette version d’un monde dans lequel les créatures en tout genre vivent plus ou moins librement parmi les humains et tous les conflits socio-politico-moraux que ça implique avait pas mal de gueule et nous offrait toujours de jolis bains de sang.

vampire
Crédits photo : fanpop

6. Masters of Horror

Encore une série d’anthologie qui avait du bon et du moins bon (ainsi que pas mal de “très moyen”), Masters of Horror a donné carte blanche à plusieurs maîtres de l’horreur que les fans du genre vénèrent depuis des décennies. De John Carpenter à Joe Dante en passant par Don Coscarelli, John Landis, Tobe Hooper ou encore Dario Argento, chaque grand réalisateur a signé un épisode de 50 minutes, nous offrant un petit shot d’horreur hebdomadaire. Une aventure qui n’a duré que deux saisons et qui n’a pas tenu toutes ses promesses, mais il y a quand même de quoi picorer selon les sensibilités de chacun.

bouh
Crédits photo : frank.summer

7. Alfred Hitchcock Presents

Sur le même modèle que Les Contes de la Crypte et La Quatrième Dimension (et quelques années avant eux), le grand maître Alfred Hitchcock a lui aussi eu sa petite série d’anthologie et présentait chaque semaine une nouvelle histoire. Sur les 268 épisodes, il en a d’ailleurs réalisé 18 lui-même – et le label Hitchcock étant ce qu’il est, il y avait évidemment plein de bonnes choses à prendre, qui fonctionnent encore très bien aujourd’hui. Et comme il signait les intros et les conclusions de chaque épisode en tant que présentateur amateur d’humour noir, ça en vaut vraiment le détour.

alfred
Crédits photo : giphy

8. Supernatural

Alors oui, aujourd’hui Supernatural c’est un peu devenu n’importe quoi. Si les fans de la première heure continuent à suivre les frères Winchester dans leur combat contre les forces du mal, il faut bien avouer que c’était mieux avant. Et pour une série de la CW avec deux jolis minets dans les rôles principaux, la série a quand même signé quelques épisodes bien flippants dans ses premières saisons – le genre qui vous donnent envie de rallumer la lumière, juste un petit peu, le temps de vérifier que tout va bien. Entre les démons, les vampires, les wendigos, les fantômes et toutes les créatures qu’ils ont pu croiser dans leurs enquêtes, Sam et Dean Winchester ont composé un joli tableau de chasse qui reste efficace, surtout si vous avez le sursaut facile.

supernatural
Crédits photo : Supernatural

9. American Horror Story

L’avantage d’American Horror Story, c’est que chaque saison change d’histoire, d’époque, de personnages et d’ambiance. Du coup, si une saison ne vous plaît pas, il y a des chances que vous trouviez votre bonheur dans la suivante. Si tout le monde reste assez unanime sur les deux premières saisons, Murder House et Asylum, ça commence un peu à se diluer quand on parle de Coven, Freakshow et Hotel (actuellement en cours de diffusion). Selon ce qui fonctionne le plus sur vous, vous trouverez sûrement votre bonheur dans une ou deux saisons – et comme elles sont toutes très rythmées et blindées d’intrigues secondaires, c’est comme un gigantesque buffet dans lequel tout le monde peut venir piocher.

twisty
Crédits photo : mtv

10. Black Mirror

Si Black Mirror n’est pas une série d’horreur à proprement parler et joue plus la carte de l’anticipation et de la dystopie, elle n’en reste pas moins terrifiante. Chaque épisode imagine ce qui pourrait très bien se passer dans notre monde d’ici quelques années, en prenant un angle relativement pessimiste, notamment concernant les nouvelles technologies. Et le fait que ces histoires nous paraissent tout à fait crédibles et envisageables rend le tout très dérangeant et très inquiétant. C’est une série qu’il ne vaut mieux pas regarder quand on a le moral qui fluctue, parce qu’elle est si sombre qu’elle pourrait très bien vous donner envie d’aller pleurer trois heures sous votre douche (et d’appeler vos parents en sanglotant).

black
Crédits photo : Black Mirror

Et si tout ça ne vous suffit pas, vous pouvez y rajouter Buffy contre les Vampires (l’épisode Hush/Un Silence de Mort reste un gros trauma pour beaucoup de fans de la série), Hannibal (qui a eu de très bons moments en saison 1), Twin Peaks, Harper’s Island (un cluedo géant sur une île isolée, en une seule saison) ou encore plus récemment Scream, qui a finalement été une assez bonne surprise malgré des a priori très négatifs.


Tu cherches des idées cadeaux pour Noël ? On a tout ce qu'il te faut :