Vous avez envie de vous faire peur ? Ça tombe bien, on a dressé une liste des 100 meilleurs films d’horreurs de l’histoire du cinéma en compilant les avis des sites spécialisés et des votes du public récoltés sur internet. Il y en a évidemment pour tout les goûts, de toutes les époques et de tous les sous-genres du film d’horreur donc faites vous plaisir, voici la liste complète et éclectique des films jugés les meilleurs dans le genre de l’horreur.

1. Psychose (1960)

Sans surprises, le chef d’oeuvre d’Alfred Hitchcock arrive en première position de la plupart des classements. L’histoire d’une femme prise au piège dans un motel dirigé par un homme particulièrement angoissant.

2. Shining (1980)

Si vous avez lu le livre, il est possible que vous ne soyez pas complètement convaincus par l’adaptation. Cependant le jeu d’acteur de Nicholson et la mise en scène de Kubrick font mouche et plongent le spectateur dans une angoisse quasi permanente dans cette histoire où une famille passe un hiver dans un hôtel vide et hanté.

3. Alien, le huitième passager (1979)

Le huis clos dans l’espace le plus célèbre du monde est un inconditionnel qu’il faut absolument voir. Entre science fiction et horreur, l’histoire d’un équipage qui entre en contact avec une forme de vie extraterrestre menaçante vaut le détour.

4. Les diaboliques (1955)

Un crime prémédité et préparé, des évènements étranges, des complications et deux actrices au sommet de leur art. Ce film de Clouzot a été l’une des inspirations principales pour Hitchcock lorsqu’il a réalisé Psychose.

5. The Thing (1982)

Une équipe de recherche en plein Antarctique réalise qu’une forme de vie extraterrestre a survécu au crash de son vaisseau. Autre problème, elle peut prendre forme humaine et se faire passer pour tout le monde. Un chef d’oeuvre.

6. L'Exorciste (1973)

En terme de film d’horreur, L’exorciste est un immanquable du genre. Déjà pour son ambiance et son aura, mais aussi parce qu’il reste encore aujourd’hui considéré comme l’un des films d’horreur les plus influents de l’histoire. Une jeune fille possédée et la bataille d’un prêtre pour la libérer, le classique.

7. La nuit du chasseur (1955)

Assez étonnement, le réalisateur Charles Laughton n’a fait qu’un seul long métrage dans sa carrière, mais quel film. Dérangeant, choquant, violent : ce thriller psychologique où l’on suit deux enfants qui tentent de survivre à la folie d’un assassin est une réussite totale.

8. Morse (2008)

Vous connaissez peut-être le remake américain Let me in, mais le film original suédois vaut clairement le détour. Ce film froid qui raconte l’amitié entre un jeune garçon isolé et une jeune fille vampire qui tourne doucement à un inévitable final arrive très haut dans la plupart des classements.

9. Les Innocents (1961)

Première adaptation du livre Le tour d’écrou (la série The haunting of Bly Manor en sera la deuxième), Les innocents réussit bien mieux en une heure et demie à rendre justice au roman de base, une histoire marquante qui oscille entre fantastique et psychologie.

10. Rosemary's Baby (1968)

Un couple qui s’installe dans un appartement spacieux, une femme troublée par des rêves étranges et persuadée d’être enceinte de l’enfant du diable, une succession de scènes marquantes… Un film réellement dérangeant.

11. Les dents de la mer (1975)

Je dois vraiment vous présenter ce film ? C’est celui qui a véritablement lancé la carrière de Spielberg et il reste encore aujourd’hui génial à regarder. Des millions de personnes ne se baignent plus sereinement depuis sa sortie.

12. Mr Babadook (2014)

Une femme élève seul son fils en jonglant avec un travail de nuit. Fatiguée, elle commence à prendre peur quand son fils lui parle de son ami Mr Babadook, personnage d’un livre pour « enfant » particulièrement macabre qui commence à lui rendre visite. Réellement flippant.

13. La Nuit des morts-vivants (1968)

Le tout premier volet de la célèbre saga des Zombies de Romero a littéralement tracé le sillon d’un nombre incalculable d’oeuvres, genre toutes celles avec des zombies. Rien que pour ça il faut le voir.

14. Massacre à la tronçonneuse (1974)

Vous connaissez le titre et les nombreuses suites et autres remakes qui en ont découlé. Toujours aussi efficace, le film raconte l’histoire d’une bande de jeunes qui tombe nez à nez face à une famille de cannibales dans le Texas profond.

15. Halloween, la nuit des masques (1978)

L’histoire commence avec un jeune garçon de six ans interné après avoir tué sa soeur à coup de couteau. Quelques années plus tard, il parvient à s’évader pendant un transfert et retourne commettre des meurtres le soir d’Halloween. Culte.

16. Evil Dead (1981)

Le film qui a lancé le genre de « gens enfermés dans une cabane dans les bois où il se passe des trucs franchement flippants » (ouais c’est un genre) reste encore aujourd’hui une sacré valeur sûre.

17. Les Oiseaux (1963)

Ça a fait son petit effet à l’époque, les gens ne regardaient plus les oiseaux comme avant, faut dire qu’elles font flipper ces créatures volantes qui n’ont pas de bras. Le film est à voir, évidemment il est dans le top.

18. 28 jours plus tard (2002)

Comment réinventer un peu le principe du film de zombie ? En faisant en sorte que les humains soient encore plus terrifiants qu’eux. Ce concept repris plus tard dans Walking Dead fonctionne à merveille dans ce dérangeant film de Danny Boyle où une bande de survivants tentent d’échapper aux zombies dans une ville de Londres déserte.

19. Les yeux sans visage (1960)

Une jeune femme défigurée par un accident et que tout le monde croit morte est gardée captive par son père, un médecin qui tente de lui greffer des visages de jeunes femmes qu’il capture. Malgré l’âge du film il reste parfaitement efficace.

20. La mouche (1986)

Un homme qui vient d’inventer un téléporteur se retrouve transporté en même temps qu’une mouche. Pendant l’opération les deux entités sont jumelées, et peu à peu le corps du personnage se transforme en quelque chose d’inhumain.

21. Get Out (2017)

Un homme noir se rend dans la famille blanche de sa petite amie pour les rencontrer. Si au départ tout semble bien se passer, il réalise bien vite que les gens se conduisent bizarrement, très bizarrement à son égard.

22. Evil Dead 2 (1987)

Évidemment, la suite considérée par certains comme meilleure que le premier volet est également présente dans ce top, faites vous votre propre avis en regardant les deux, vous serez fixés.

23. Poltergeist (1982)

Encore un film de Tobe Hooper (après massacre à la tronçonneuse) qui a marqué son époque. D’autant plus flippant, quand on sait qu’il y a eu une malédiction autour du film.

24. It Follows (2014)

Un truc qui peut prendre la forme de n’importe qui et qui vous suit partout ? Un bon concept de film d’horreur. Le tout magnifiquement filmé, à la limite du film d’auteur, contemplatif par moments, angoissant dans d’autres, une belle réussite.

25. Gremlins (1984)

Des créatures étranges et cruelles prennent le contrôle d’une ville entière en terrorisant les habitants. Entre comédie et film d’horreur, Gremlins restera un chef d’oeuvre du genre qui aurait pu être bien différent si on avait réalisé la première version du scénario beaucoup plus violente et macabre.

26. The Wicker Man (1973)

Si vous trouvez les sectes flippantes, on ne saurait que trop vous conseiller de regarder ce film qui décrit le voyage horrifique d’un policier qui enquête sur un meurtre et arrive sur une île peuplée de gens qui semblent vénérer des dieux païens d’une façon très dérangeante.

27. Les griffes de la nuit (1984)

Des jeunes gens qui se font tuer dans leur sommeil, un nom qui revient et revient encore : Freddy qui vient la nuit les assassiner dans leurs rêves. Une idée originale franchement bonne, un classique du genre.

28. Le silence des agneaux (1991)

Plus thriller que film d’horreur, Le silence des agneaux a marqué par l’angoisse qui en transpire et la prestation de tout le casting qui vaut vraiment le coup d’oeil. La traque d’un serial killer par une jeune recrue du FBI qui s’aide d’un autre serial killer… Une idée originale.

29. Suspiria (1977)

Une jeune femme qui arrive dans une école de danse où il se passe des phénomènes étranges, notamment des meurtres, ce qui n’est jamais engageant. Une ambiance angoissante qui fait mouche.

30. Repulsion (1965)

Une femme s’enferme chez elle en refusant le contact avec la plupart de ses proches, pourtant une présence dans l’appartement semble la tourmenter. Dérangeant à plus d’un titre.

31. La malédiction (1976)

Dire que ce film est devenu culte est un doux euphémisme, voir Gregory Peck en père de famille qui perd doucement la confiance en son fils ne perd pas sa force avec les années. Un classique à voir sans hésitation.

32. Scream (1996)

Peu après l’âge d’or du slasher est arrivé le tout premier film Scream en redéfinissant certains codes du genre tout en jouant avec les autres. Un final inattendu et un tueur au masque culte, gros succès mérité à sa sortie.

33. Les autres (2001)

Des enfants photosensibles plongés dans l’obscurité d’une immense maison, une mère qui perd peu à peu pied avec la réalité, des serviteurs qui semblent cacher des choses… Un film qui a marqué son époque et ne prend pas une ride.

34. The Strangers (2016)

Pour vous garder le maximum de surprise je préfère ne pas trop vous parler du scénario de The Strangers, sachez seulement que c’est une enquête policière qui glisse doucement vers un genre inattendu, que c’est parfaitement maitrisé et que vous vous en souviendrez.

35. Conjuring: Les dossiers Warren (2013)

Un couple de « chasseurs de fantômes » arrivent dans une maison où une famille est la cible d’évènements étranges et terrifiants. Un scénario qui semble évidemment déjà vu, mais une réalisation léchée qui fonctionne et relève le tout.

36. Sixième sens (1999)

Un psychiatre pour enfant suit un jeune garçon qui dit parler avec les morts. Plus son expertise avance, plus le docteur doute de son diagnostic, et si le gamin disait vrai ? Un final inoubliable évidemment.

37. Dernier train pour Busan (2016)

Véritable phénomène peu après sa sortie, ce film avec des zombies énervés et qui n’ont pas tous leur billet de train reste un bon divertissement, sans réellement entrer dans l’horreur absolue. Très bien rythmé et assez original, un bon film.

38. L'échine du diable (2001)

Ce bon film d’épouvante du génial Guillermo Del Toro possède tous les ingrédients qu’il faut : des enfants protagonistes, un orphelinat, la guerre, un fantôme… Bref, ça marche bien et c’est toujours aussi efficace.

39. Invisible Man (2020)

En reprenant le principe vu et revu de l’homme invisible, le film de Leigh Whannell réussit à surprendre (et c’était pas gagné) en amenant la couche suffisante de mystère et d’angoisse, le tout très bien filmé dans une maison de riche froide et austère.

40. L'échelle de Jacob (1990)

Comme pour The Strangers, moins vous en savez sur L’échelle de Jacob mieux c’est. Sachez seulement que le final est extrêmement marquant et le film profondément dérangeant.

41. Le Loup-garou de Londres (1981)

Deux jeunes Américains voyagent en Angleterre lorsqu’en pleine nuit ils sont attaqués par une bête féroce. Mordu par celle-ci, le personnage principal devient loup-garou et se transforme les nuits de pleine lune pour chasser dans les rues de Londres.

42. La cabane dans les bois (2011)

Ce film qui joue complètement avec les codes du slasher saura vous surprendre, même si au début vous commencerez par vous dire que c’est déjà vu 1000 fois, vous réaliserez bien vite que non. Mention spéciale pour les 20 dernières minutes du film particulièrement incroyables.

43. The Witch (2016)

La vie d’une famille d’agriculteurs en proie à d’étranges évènements bascule à la disparition de leur nouveau né. Une présence maléfique pourrait bien rôder dans le coin et en vouloir à leur vie.

44. Ne vous retournez pas (1974)

Deux parents qui essaient de surpasser la perte de leur enfant unique, un voyage à Venise qui tourne au cauchemar et un final surprenant : vous pouvez regarder ce film sans hésiter, les acteurs y sont superbes.

45. L'invasion des profanateurs de sépultures (1956)

Des habitants d’une ville qui commencent à se conduire étrangement et ne plus rien ressentir, l’arrivée d’extraterrestres et un homme qui lutte pour sa vie. Un film qui a quelques années et qui prouve surtout qu’à l’époque les gens qui traduisaient les titres n’en avaient rien à faire de respecter l’oeuvre originale.

46. Le projet Blair Witch (1999)

Un petit groupe d’étudiant se rend dans une forêt pour enquêter sur les traces d’une sorcière, au fur et à mesure des évènements étranges se produisent. Un film qui fonctionne parfaitement avec le principe de « found footage ».

47. [Rec] (2007)

Du found footage encore oui, mais ce coup-ci avec des zombies. Le premier film de la saga était franchement original : un huis-clos dans un immeuble infecté de zombies avec des gens qui tentent de survivre malgré l’enfermement. Génial, tout simplement.

48. Hérédité (2018)

Ce tout premier film d’Ari Aster a été une bonne claque pour de nombreux spectateurs. Une famille dont chaque membre est perturbé d’une manière particulière depuis la mort de leur grand-mère, hallucinations, présences et évènements paranormaux… Du classique mais qui fonctionne.

49. Possession (1981)

Un couple au bord de la rupture, un mari perdu, une femme qui a un amant… Ce serait un bon scénario de drame sauf que l’amant en question n’est peut-être pas juste un humain. Efficace.

50. Ring (1998)

Le film original (même si le remake n’est pas du tout nul) a été un vrai phénomène lors de sa sortie. Alors oui, aujourd’hui le côté « se refiler une VHS » n’est plus trop d’actualité, mais le concept du film n’en reste pas moins original et effrayant.

51. Sans un bruit (2018)

Des créatures qui peuvent vous tuer à chaque fois que vous parlez : un concept intéressant pour un film assez original dans sa façon de jouer avec l’absence de dialogues, ce qui se ressent dans quelques bonnes scènes.

52. Carrie au bal du diable (1976)

Le tout premier film Carrie reste pour beaucoup la meilleure adaptation du roman de Stephen King. Une adolescente un peu perdue et innocente qui « prend sa revanche » sur les gens qui l’ont mal traité c’est assez original dans un film d’horreur.

53. Ça (2017)

L’histoire de cette bande de gamins pourchassés par un clown tueur inhumain fonctionne parfaitement à l’écran grâce à la mise en scène et le jeu d’acteur de Bill Skarsgård absolument terrifiant.

54. Zombie (1978)

Dans la lignée de La nuit des morts vivants, ce film de Romero a été une oeuvre importante du genre, faut dire que c’est un peu ce monsieur qui a posé les bases du genre mais toujours avec un message vraiment important en deuxième lecture, un truc qu’on a un peu perdu par la suite avec le genre zombie.

55. Midsommar (2019)

Une jeune fille part avec son petit ami dans la famille d’un de leurs copains qui vit au Nord de la Suède dans une confrérie angoissante. Une ambiance qui devient de plus en plus pesante quand les visiteurs réalisent les coutumes locales dérangeantes.

56. The Host (2006)

Quand Bong Joon-ho s’essaie à l’horreur et au film de « bestioles super flippantes et balèzes » on obtient The host. Un film qui va vous faire un peu flipper, vous faire étonnamment beaucoup rire et vous rendre triste. Subtil mélange parfaitement maîtrisé.

57. Misery (1990)

Est-ce qu’on peut s’accorder pour dire que si Kathy Bates n’avait pas gagné l’oscar cette année cela aurait été une immense bêtise ? L’actrice est incroyable, effrayante, détestable et glaçante dans ce rôle de fan qui séquestre son idole.

58. Don't Breathe : La Maison des ténèbres (2016)

Quand on veut cambrioler quelqu’un, il faut s’assurer que c’est pas un vétéran de guerre totalement flippant. Une bonne idée de film qui parle du fameux « plan parfait » qui dérape complètement.

59. Esther (2009)

Un couple qui adopte une petite fille qui s’avère être bien plus étrange que les petites filles ordinaires. Une idée originale qui s’inspire d’un véritable fait divers, très flippant.

60. La fiancée de Frankenstein (1935)

Si on dit parfois que les suites ne peuvent pas être meilleures que les originaux, « la fiancée de Frankenstein » vient prouver le contraire. Vous pouvez cela dit regarder les deux sans problème.

61. Aux frontières de l'aube (1987)

Quoi de mieux qu’un road movie / western / film de vampire pour cocher plein de cases à la fois ? Ouais c’est plutôt complet comme truc, et c’est un film de la très oscarisée Kathryn Bigelow donc c’est toujours bon à voir.

62. Candyman (1992)

Vous ne voulez pas dire son nom plusieurs fois devant un miroir, sinon Candyman vient vous tuer. C’est aussi simple que ça comme concept et pourtant, le tueur est devenu iconique et a eu droit à sa série de films comme les plus grands.

63. Vendredi 13 (1980)

Un jeune enfant tué dans un camp de vacances et une vague de meurtres qui survient au même endroit vingt ans plus tard, un film devenu culte et une série de douze volets pas toujours égaux.

64. Eraserhead (1977)

Je ne vais pas me lancer dans la mission de vous expliquer Eraserhead, ce serait trop compliqué et ça ne voudrait pas dire grand chose. Le film de David Lynch est spécial et dérangeant, ça devrait vous suffire pour vous faire une idée.

65. La maison du diable (1963)

Ce film qui a inspiré la série The haunting of hill house est un classique du cinéma d’horreur aussi bien pour la critique que pour les spectateurs. Des gens se rendent dans une maison hantée pour enregistrer des phénomènes paranormaux, le projet se déroule assez mal… Vous voyez l’idée.

66. Le cabinet du docteur Caligari (1920)

Ce film dérangeant à plus d’un titre emmène le spectateur dans les méandres d’un esprit torturé, avec les courbes et les perspectives irréelles des décors qui représentent bien l’expressionnisme allemand. Un classique évidemment.

67. L'orphelinat (2007)

Une ancienne pensionnaire décide de racheter l’orphelinat où elle a grandi et d’y habiter avec son fils. Elle s’inquiète quand celui-ci commence à se faire des amis « imaginaires » et à jouer à des jeux chelous avec eux.

68. Mama (2013)

Deux petites filles retrouvées dans la forêt et qui semblent vivre à l’abandon depuis plusieurs mois, un couple qui les adopte et une présence qui rôde et qu’on dirait reliée aux deux fillettes… Angoissant.

69. Deux soeurs (2003)

Deux soeurs élevées par une mère dure et autoritaire habitent dans une maison où semble vivre le fantôme d’une fillette qui provoque des évènements troublants. Si le film peut sembler classique au premier regard, il est psychologiquement beaucoup plus travaillé à mesure que l’intrigue avance.

70. The Descent (2005)

Six femmes qui partent faire de la spéléologie tranquillement dans une grotte se retrouvent piégées à cause d’un éboulement. Au fur et à mesure de leur descente un constat se fait de plus en plus clair : elles ne sont pas seules dans la grotte.

71. Us (2019)

Une famille tranquille prise en otage et séquestrée par des gens qui leurs ressemblent en tout point, le principe du double maléfique poussé à l’extrême dans un film assez angoissant.

72. Fantômes contre fantômes (1996)

Un médium arnaqueur qui voit de véritables fantômes se retrouve chassé par le spectre d’un ancien tueur en série dont il est le seul à connaitre l’existence.

73. La Mauvaise Graine (1956)

Des parents se rendent peu à peu compte que leur petite fille n’est pas si angélique qu’elle en a l’air. Des évènements troublants arrivent et les soupçons se dirigent sur la gamine qui semble pourtant si parfaite.

74. Paranormal Activity (2007)

Un couple décide d’acheter une caméra pour filmer leurs nuits, afin de voir si la femme est réellement dérangée par un esprit. Les images se révèlent de plus en plus effrayantes au fur et à mesure des jours.

75. Le Carnaval des âmes (1962)

Après avoir été victime d’un accident de la route, une jeune femme s’installe dans une nouvelle ville où se passent des évènements particuliers et où elle est sujette à des apparitions. Choc post-traumatique ou fantômes ? Le film joue savamment avec les pistes pour perdre son spectateur.

76. Hellraiser (1985)

Une porte de l’enfer, un tueur avec des clous plein la figure, une histoire plus originale qu’il n’y parait… Un slasher oui, mais avec un méchant au visage marquant et dont le succès n’est plus à présenter.

77. Black Christmas (1974)

Ce film est probablement le tout premier slasher de l’histoire et s’il souffre de quelques petites faiblesses, il n’en reste pas moins original. Un tueur qui s’en prend à une résidence d’étudiantes un soir de Noël, avouez que tous les codes du slasher sont présents.

78. Creepshow (1982)

Ce film composé de plusieurs petits segments a donné naissance à la série du même nom : les contes de la crypte. Ce qui fait la marque de fabrique de la série est l’humour noir omniprésent dans l’oeuvre.

79. L'heure du loup (1967)

Alors qu’un couple s’isole sur une île, la venue d’une vieille dame pousse la femme à regarder le journal intime de son mari… Un film sur la découverte des fantasmes de l’autre, assez déstabilisant.

80. Henry, portrait d'un serial killer (1986)

Un film dont le personnage principal est un tueur en série, dont on suit l’évolution de son enfance jusqu’à ses débuts dans le serial killing. Plus psychologique et thriller que simple film d’horreur, la prestation de Michael Rooker vaut le détour.

81. La féline (1942)

Une femme persuadée qu’elle va se transformer en chat comme dans une vieille légende, un mari un peu perdu… Un film un peu plus vieux mais qui fonctionne toujours, un remake a également été fait plus tard qui vaut aussi le coup d’oeil.

82. Hypnose (1999)

En acceptant par défi une séance d’hypnose, un homme fait des rêves de plus en plus terrorisants en voyant des gens se faire tuer. Sont-ce des hallucinations ou est-il réellement l’auteur des crimes ? Un bon thriller qui vous fera transpirer du string sur le principe de l’hypnose.

83. La petite boutique des horreurs (1986)

Un magasin qui va fermer ses portes faute de clients et un employé qui décide de mettre une plante en vitrine (parce que pourquoi pas, ça pourrait faire revenir les gens). Tout se passerait bien si la plante en question n’avait pas besoin de se nourrir de sang humain.

84. Crawl (2019)

Une femme nageuse professionnelle enfermée dans une maison inondée avec un crocodile qui se promène tranquillement dans l’eau, qu’est ce qui peut mal se passer ? Un bon film bien stressant qui ne repose pas sur des fantômes ou du surnaturel, ça change.

85. Ghostland (2018)

Après une nuit à tenter de survivre à des meurtriers dans leur maison, une mère et ses deux filles restent traumatisées. Plusieurs années plus tard les trois femmes passent une nouvelle nuit dans la fameuse maison et des choses particulières s’y déroulent à nouveau.

86. We are still here (2016)

Un couple qui veut changer de vie suite au décès de leur enfant, une maison hantée et des esprits pas très accueillants… Du déjà vu sur le principe mais le film réserve de belles surprises.

87. Insidious (2010)

Est-ce la maison de cette famille qui est hantée ou leurs membres ? Un bon film horrifique avec une scène « d’expérience hors du corps » qui fait vraiment froid dans le dos. De bonnes idées dans ce premier volet de la série.

88. La piel que habito (2011)

Quand Almodovar se lance dans le thriller il n’y va pas avec le dos de la cuiller. Un chirurgien esthétique qui tente de « réparer » le corps de sa femme victime d’un accident en la gardant captive, ce film est profondément perturbant, notamment la fin qui promet un beau retournement.

89. The Devil's Rejects (2005)

Ce film nous fait suivre une famille de tueurs psychopathes complètement détraqués, sorte d’hommage à Massacre à la tronçonneuse. Attention les yeux, c’est très gore et très glauque, vous êtes prévenus.

90. La colline a des yeux (2006)

Une famille qui tente de s’unir et se réunir part en voyage sans que personne ne passe de superbes vacances. Si au départ c’est juste parce qu’ils n’ont aucune envie d’être là, le voyage se transforme rapidement en cauchemar éveillé.

91. Grave (2016)

Une jeune étudiante végétarienne réalise au cours d’un bizutage qu’elle prend goût à la viande. Ça pourrait rester aussi simple si la viande en question n’était pas de la viande humaine. Un thriller très bien fichu sur le thème du cannibalisme. Idéal à voir avant de se faire un bon petit gueuleton.

92. Le Village des damnés (1960)

Après une nuit où tout le monde s’endort mystérieusement dans un petit village, plusieurs femmes tombent enceintes au même moment. En grandissant, les enfants développent des capacités de télépathie et semblent dépourvus d’émotions, jusqu’à devenir réellement menaçants.

93. The invitation (2016)

Un couple est invité à diner par des amis qu’ils ne fréquentent plus depuis un moment. La soirée commence relativement bien jusqu’à ce qu’une ambiance pesante s’installe. Un bon thriller qui ne vous fera plus voir vos amis comme avant.

94. The mist (2007)

Une épaisse brume recouvre une petite bourgade des États-Unis, mais le gros problème c’est qu’à l’intérieur de celle-ci semblent se trouver des bestioles qui mangent les gens. Un père de famille tente tout pour sauver ses enfants. Un final profondément marquant pour cette adaptation d’une nouvelle de Stephen King (qui n’égale toutefois en rien The Fog de Carpenter).

95. Dracula (1992)

Adapté à de nombreuses reprises, le roman de Bram Stocker n’a jamais été aussi bien filmé qu’avec cette version de Coppola. Des acteurs au sommet de leur art, une mise en scène angoissante et quelques scènes cultes, à voir absolument.

96. L'Enfant du diable (1980)

Après avoir perdu toute sa famille dans un accident, un homme décide de s’installer dans une autre ville pour repartir de zéro. Sauf que la maison qu’il occupe semble être hantée. Après une séance avec un médium il réalise effectivement qu’il n’est pas seul au sein des murs.

97. Sleepy Hollow (1999)

La légende du cavalier sans tête filmée par les images gothiques de Tim Burton. Un classique toujours aussi efficace, entre thriller, fantastique, horreur et sorcellerie. Le film n’a pas pris une ride et reste gentiment angoissant.

98. Goodnight mommy (2015)

Alors qu’une femme vient de subir une opération de chirurgie esthétique du visage, elle retourne chez elle la tête couverte par des bandelettes. Ses deux fils, des jumeaux, commencent à se demander si cette femme est bien leur mère.

99. Saw (2004)

Devenu un classique du film gore, le tout premier Saw fonctionne par son côté huis-clos terrifiant. Deux hommes se réveillent enfermés dans une salle et doivent obéir aux ordres d’un psychopathe pour se libérer, en se faisant subir à eux mêmes d’horribles sévisses.

100. Doctor Sleep (2019)

La suite du roman Shining n’est pas spécialement à la hauteur du premier roman, mais le film réussit à s’en affranchir. On suit l’histoire du jeune Danny Torrence devenu adulte tentant de sauver une petite fille qui possède également le shining. Une belle mise en scène anxiogène qui fonctionne à merveille.